Comparateur d'assurance moto
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance moto qui vous convient
Comparer
Partager sur

La garantie constructeur : à ne pas confondre avec les garanties légales

Lors de l’achat d’une moto, vous êtes protégé par 3 garanties :

  • La garantie légale de conformité : elle permet de s’assurer que la moto achetée est conforme à l’usage attendu.
  • La garantie contre les défauts cachés : tous les frais causés par un vice caché sur votre moto sont couverts par le vendeur. Cette garantie est obligatoire et valable 2 ans.
  • La garantie constructeur : elle vous permet de vous faire rembourser ou de bénéficier d’une réparation de la moto lorsque celle-ci tombe en panne. Non obligatoire, cette assurance est proposée par le constructeur. La durée de la garantie constructeur moto est laissée à l’appréciation du constructeur.

La portée territoriale de la garantie constructeur est en principe européenne. La liste des pays où le constructeur applique sa garantie est généralement indiquée dans les conditions du contrat. La prise en charge de l’assistance de votre moto est précisée dans le contrat de vente, celle-ci pouvant varier d’une marque à une autre.

Bien qu’elles fonctionnent de manière tout à fait identique, la garantie constructeur ne doit pas être confondue avec la garantie commerciale qui pour sa part est initiée par le vendeur.

Le garage de son choix, mais un entretien moto très encadré

En qualité de propriétaire d’une moto, vous êtes en droit de choisir, pour l’entretien de votre moto, un atelier hors concession sans pour cela perdre le bénéfice de la garantie constructeur. Le garagiste devra par contre se conformer aux préconisations du constructeur, ce tant en matière de vérifications que de changements de pièces qui doivent être d’origine constructeur ou agréés équivalentes.

Comme il s’agit d’une garantie contractuelle et non légale, le constructeur peut imposer que les visites d’entretien ou techniques n’aient lieu qu’au sein de son réseau.

Une moto en panne : quels sont les éléments de vérification à privilégier ?

Ma moto ne démarre pas ? Malgré tout le soin que vous pouvez apporter à son entretien, vous n’êtes pas à l’abri d’une panne ou d’un dysfonctionnement, et ce, quel que soit le modèle ou la marque. Avant de faire appel à l’expertise d’un garagiste, vérifiez différents éléments essentiels pour réaliser le diagnostic rapide et fiable d’une moto en panne.

Démarrage d’une moto : contrôler l’état de la batterie

Malgré les dernières performances en matière d’autonomie et de durée de vie, la batterie constitue l’une des causes les plus probables lorsque votre moto ne démarre pas. Un claquement peut indiquer une batterie en mauvais état. Un enclenchement poussif du moteur est également un symptôme à ne pas négliger. Contrôlez aussi l’intégrité de l’alternateur pour éviter une moto en panne.

S’assurer de l’intégrité du système de carburation

Le démarrage moto est difficile, et vous constatez une perte de puissance, à l’arrêt ou sur la route ? Le système de carburation peut être vétuste. En l’absence de fuite, il est possible que la qualité du carburant se soit dégradée, suite à une période d’immobilisation prolongée. Sans une révision adaptée, une période d’hivernage est un facteur de risque supplémentaire pour une moto qui ne démarre plus.

Bien entretenir le contacteur d’embrayage pour le démarrage d’une moto

Le contacteur d’embrayage peut également être l’une des causes d’une moto qui ne démarre pas. Cette pièce sécuritaire possède un rôle particulièrement important pour le lancement du moteur. En cas de problème, il s’agit majoritairement d’un simple encrassement. Avant d’envisager son remplacement, réalisez alors un entretien périodique avec un produit spécifique, comme un nettoyant pour contacteurs, pour le démarrage d’une moto sans heurt.

Contenu de la garantie constructeur

Le constructeur est libre de définir les conditions d’applications de sa garantie commerciale. Celles-ci doivent être récapitulées dans un contrat de garantie remis par le vendeur. D’une manière générale :

  • Les incidents mécaniques, électriques ou électroniques sont couverts.
  • En cas de changement de pièce, celle-ci est gratuite pour le client mais on peut lui facturer la main d’œuvre.
  • Les pièces d’usure comme les pneus sont quasiment toujours exclues.
  • Lorsque la garantie constructeur moto précise une limite dans le temps (2 ans en moyenne), le kilométrage durant ce temps imparti est illimité.
  • La garantie constructeur ne pourra être mise en œuvre que dans le cadre d’un usage dit « normal » de la moto.

Quand elle est payante, la garantie constructeur s’apparente souvent à une extension de garantie prolongeant la garantie légale de conformité. Les assureurs proposent une garantie d’assistance moto assortie de services plus complets en formule de base ou après souscription d’options librement sélectionnables.

Le conseil de François !
En achetant une moto neuve, vous recevez un carnet d’entretien comprenant l’ensemble des révisions recommandées par le constructeur, ainsi que leur fréquence. Attention, le respect de ces prérogatives est souvent une des conditions de l’application de la garantie constructeur.
Comparer les devis moto
Partager sur
Comparer les devis moto