MENU
Comparateur d'assurance moto
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance moto qui vous convient
Comparer
Partager sur

Débridage oui, mais pas plus du double de puissance

Entré en application depuis le 2 juin 2016, le nouveau permis moto européen impose un passage de 2 ans en permis A2 avant de pouvoir piloter une moto dont la puissance est supérieure à 47,5 ch soit 35 kW. Une autre limitation du permis A2 est un rapport poids/puissance qui ne doit pas excéder 0,2 kilowatt par kilogramme.

Deux solutions sont dès lors disponibles lors de l’achat de la moto :

  • La première qui est la plus simple est de faire l’acquisition d’une machine conçue d’origine pour respecter la réglementation du permis A2. Après les 24 mois, le deux-roues pourra être revendu pour passer à un plus puissant.
  • La deuxième solution est d’acheter une moto plus puissante, neuve ou d’occasion, bridée à un maximum de 35 kW et qui sera ensuite « libérée » après 2 ans. Si cette solution évite la perte financière lors de la revente pour un modèle plus puissant, elle s’accompagne de quelques soucis.

La législation précise en effet que la puissance de la moto débridée ne peut excéder 70 kW, soit le double du maximum autorisé avec le permis A2. La première précaution consiste donc à s’assurer que la puissance en « full power » n’excède pas les 70 kW, ce chiffre n’étant pas toujours indiqué sur la carte grise et dans certains cas pas davantage dans les spécifications constructeurs. Il en est de même pour les 0,2 kW par kilogramme, cette valeur étant rarement indiquée sur les anciennes cartes grises.

Certaines motos homologuées en 2013 à 34 ch ou 25 kW (ancienne limite pour le permis A2) ne respectent pas toujours les critères de la nouvelle réglementation. Les informations de type MTT1 (Puissance < à 25 kW) et MTT2 (Puissance > à 25 kW) indiquées sur la carte grise se révèlent dès lors insuffisantes pour déterminer si une moto est éligible ou non au nouveau permis A2.

Le débridage et l’assurance moto

Une fois passés les deux ans d’apprentissage en A2 et suivi les 7 heures de formation requis, le pilote d’une moto bridée se rend chez son garagiste pour faire procéder au débridage. Muni du certificat, il peut ensuite faire modifier la carte grise, l’étape suivante étant celle visant à informer son assurance moto de la modification.

Ne pas le faire comporte le risque de ne pas être couvert en cas de sinistre, la moto ne répondant plus aux spécifications du contrat initial.

Cette hausse de la puissance a de forts risques de s’accompagner de celle de la prime. Aussi, il peut être judicieux de comparer les différentes offres et de changer d’assureur moto. Grâce à la loi Hamon, passés 12 mois de contrat, vous êtes en droit de résilier quand vous le souhaitez.

Comparer les devis moto
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    3 commentaire(s)

    1. Jolimi

      Donc faut acheter une moto Neuve : Bons petits soldats !!!

    2. Brunel Jean luc

      bonjour ,
      faut il passer obligatoirement par un concessionaire de la marque de votre moto ex: j ai une harley bridée a 47 .5 cv pour le permis a2 ,quand j aurai le permis a faut il que je la fasse débrider par harley ou es ce que mon mecano( non concessionaire) peut il le faire , et me faire un certificat de débridage pour refaire une nouvelle carte grise ?
      merci

      1. Tim, service client lesfurets

        Bonjour Jean-Luc,

        Après avoir passé la période de 2 années et fait la formation de 7 heures requises, vous pouvez faire débrider votre Harley par le garagiste de votre choix. Il faut néanmoins, qu’il puisse vous fournir un certificat pour que vous puissiez modifier votre carte grise et prévenir votre assureur. Cette opération doit donc être réalisée par un professionnel.

        En espérant avoir pu vous aider, à bientôt sur lesfurets 🙂

    Comparer les devis moto