MENU
Comparateur d'assurance moto
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance moto qui vous convient
Comparer
Partager sur

Permis moto : quelle moto choisir pour débuter ?

Votre choix de première moto est influencé par le permis que vous détenez ou pouvez passer, car associé à certains modèles. Ainsi, le permis A est le seul compatible avec l’ensemble des motos disponibles, y compris les grosses cylindrées.

Cependant, celui-ci n’est pas accessible aux débutants, qui doivent passer par une période transitoire de deux ans et par l’obtention préalable du permis A2 lié à des modèles moins puissants. À la fin de la période, une nouvelle formation de 7 heures permet alors de valider le permis A.

Ce permis A2 intermédiaire autorise les plus de 18 ans à conduire une moto d’une puissance allant jusqu’à 35 kW et 47,5 chevaux, et dont le rapport puissance/poids doit être inférieur à 0,2 kW par kg. Il est toutefois possible d’acheter une moto pour débuter de puissance supérieure, à condition qu’elle soit bridée afin de répondre aux conditions fixées par le permis A2, avant de la faire débrider après obtention du permis A.

Les plus jeunes peuvent opter pour le permis A1, accessible à partir de l’âge de 16 ans, qui permet la conduite de motos de moins de 125 cm cubes, dont la puissance ne peut excéder 15 chevaux ou 11 kW et dont le rapport puissance/poids ne dépasse pas 0,1 kW par kg.

La seule chose qui ne change pas, quel que soit le permis, est l’absolue nécessité de contracter une assurance moto pour jeune conducteur. Il s’agit d’une obligation légale pour conduire sur la route, même une moto débutant A2. Cette assurance doit couvrir a minima les dommages matériels ou corporels causés à des tiers, sachant qu’un contrat couvrant davantage de dommages est conseillé pour se prémunir contre les risques courants (comme le vol).

Quels sont les autres critères à prendre en compte ?

Au-delà du permis, il existe de multiples critères de sélection pour choisir sa première moto qui relèvent cette fois des préférences personnelles ou des besoins de chaque personne. L’esthétisme de la moto sera bien sûr un élément important pour tout pilote, tout comme sa taille ! En effet, si la majeure partie des modèles de motos sont adaptés aux conducteurs de taille standard (1,70/1,80 m environ), un jeune pilote plus petit ou un débutant plus grand devront rechercher une moto adaptée.

À l’arrêt aux stops et aux feux tricolores, il est essentiel pour les plus jeunes de pouvoir poser leurs pieds par terre, bien à plat, pour maîtriser le poids de l’engin, et conserver une certaine stabilité. Inversement, être forcé de conduire avec les genoux collés au torse quand on a le physique d’un basketteur est fort désagréable. Cela paraît évident, mais votre taille exclura donc un certain nombre de modèles parmi les choix disponibles.

Il y a ensuite l’usage que vous prévoyez de faire de votre première moto :

  • Avez-vous l’intention de la conduire pour tous vos trajets quotidiens ?
  • Ou pour le plaisir durant votre temps libre (le week-end, en soirée) ?
  • Sera-t-elle utilisée exclusivement pour des trajets urbains balisés, ou doit-elle pouvoir supporter des routes cabossées ou campagnardes ?
  • Pour des déplacements courts ou des trajets de longue durée ?

Ce sont autant d’éléments qui impacteront le type de modèle de moto, ainsi que les accessoires qui vous seront utiles : carénage pour un meilleur aérodynamisme, espaces de rangement pour les bagages, bulle ou saute-vent pour se protéger des intempéries, etc. De même, une moto électrique ne pose a priori pas de problèmes d’autonomie en ville, grâce aux bornes d’alimentation nombreuses. Cependant, pour les longs trajets, c’est une autre histoire…

Choisir une moto neuve ou bien une moto d’occasion ?

Il y a évidemment la question du prix. Les débutants n’ont pas nécessairement les moyens d’investir dans un produit neuf, encore moins haut de gamme, et se tournent donc souvent vers le marché de l’occasion, soit auprès d’un revendeur professionnel, soit auprès d’un particulier. Dans les deux cas, avant l’achat d’une moto d’occasion, il est important de bien vérifier que le véhicule fonctionne correctement et n’a pas de problèmes. Faites-le de préférence en compagnie d’un connaisseur.

Mais attention : une moto d’occasion peut receler des coûts « cachés » auxquels on ne pense pas toujours au moment de l’achat : dépenses de maintenance plus importantes, remplacement à très brève échéance de composants usés. Si la moto est très ancienne ou n’a pas été entretenue, la facture peut vite grimper au cours de la première année. Néanmoins, ça reste le meilleur moyen pour débuter à moto, le temps de prendre vos marques sur la route et d’acquérir une certaine expérience de conduite.

Si vous ne vous sentez pas encore tout à fait en confiance après l’obtention de votre permis, ce sera le meilleur choix, d’autant qu’un modèle d’occasion attirera moins la convoitise des voleurs.

Quant à la prime d’assurance, elle sera aussi moins élevée. Car oui, les assureurs ont tendance à pratiquer des tarifs différenciés en fonction de la date de production du deux-roues : une moto neuve coûte toujours plus cher à assurer.

Quels types de moto s’adressent aux débutants ?

La première règle pour les débutants est d’oublier les motos sportives ou GT qui visent un autre public : les pilotes avec de l’expérience, et disposant forcément du permis A. De plus, le montant de la prime d’assurance d’une sportive sera élevé pour les jeunes, et encore, à condition que l’assurance accepte de couvrir le véhicule ! Non, les meilleures motos pour débuter sont les trails et les roadsters, qui allient plaisir et sécurité.

Les motos trails sont des modèles intermédiaires, légers et maniables, conçus pour un usage quotidien et compatibles avec les routes secondaires difficiles. Polyvalentes, elles offrent une position de conduite confortable, et sont plutôt accessibles. Parmi les modèles éligibles, on peut citer la Kawasaki Versys 300, la Ducati Scrambler 400, la Honda CB500X, la Suzuki 250 V-Strom, ou encore la BMW G310R.

Les motos roadsters de leur côté sont un peu plus dynamiques et sportives, tout en étant agiles et simples à prendre en main. La Yamaha MT07 et la Kawasaki Z650 sont les deux modèles emblématiques de cette catégorie, et très répandus en moto-école. Les débutants prennent donc vite leurs marques. Il y a également la Honda CB500F dont la puissance est idéalement adaptée pour le permis A2 puisqu’elle ne nécessite aucun bridage.

Comparer les devis moto
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis moto