MENU

Privilégier le plaisir de rouler à moto avant l’esthétique

Si l’esthétique est un élément incontestable du plaisir procuré par la pratique de la moto, il ne faut toutefois pas perdre de vue qu’au guidon, vous apprécierez davantage la tenue de route et le freinage que les superbes lignes de votre carénage.

Même si êtes plus tenté par des modèles sportifs, voire hyper sportifs, en tant que débutant, vous devez encore vous former. Au final, à minima, vous n’aurez conduit que 12 heures sur route avant de passer votre permis.

Choix d’une première moto : 3 conseils à suivre

  • Commencer par une modèle que vous connaissez :

Commencer par un trial ou un roadster, modèles assez proches de ceux utilisés par les moto-écoles, semble le plus judicieux pour vous faire la main.

Une cylindrée comprise entre 500 et 600 cm3 est largement suffisante pour apprendre et se faire plaisir avec un minimum de risques.

Le choix est large quelle que soit la marque comme la Honda CB 500, Suzuki GS 500, Triumph Bonneville ou Yamaha Diversion.

  • Choisir un modèle adapté à votre morphologie

Le confort sur une moto passe également par des arrêts en toute sécurité. Selon votre taille, il est préférable d’acheter une moto dont la hauteur de selle vous permet de poser les pieds à plat.

Pour en savoir plus, consultez notre guide consacré au sujet.

  • Commencer par la location pour parfaire votre choix

Lorsqu’après plusieurs mois vous serez plus sûr de vos capacités, vous pourrez aisément passer à un modèle plus en phase avec vos premiers désirs. Vous pouvez d’ailleurs louer votre moto les premiers mois avant d’en acheter celle qui vous plaît réellement.

Cela vous permettra d’économiser également sur votre assurance car celle-ci est quasiment toujours incluse dans le prix de location.

Pour les futurs acheteurs, c’est votre budget qui guidera majoritairement votre choix. N’oubliez pas qu’en supplément de l’achat de la moto, il est impératif de budgétiser l’entretien, l’équipement vestimentaire et les éventuels accessoires.

Comment assurer sa première moto ?

Après l’achat de la moto, c’est l’assurance qui représente le poste financier important. Si la moto a été achetée neuve, et de surcroît avec l’aide d’un prêt, l’assurance tous risques est difficilement contournable.

En tant que pilote novice, attendez-vous à un montant de prime sensiblement plus élevé que pour un motard expérimenté. En étant prudent, ce coût va nettement baisser après la fin de la période probatoire.

Avec une moto d’occasion, le choix de l’assurance est plus large. Les tarifs étant variables d’une compagnie à une autre, ce d’autant plus pour un pilote novice, comparer les offres est d’une grande utilité.

N’hésitez pas également à lire notre guide consacré au sujet : Quelle assurance jeune conducteur choisir pour sa première moto ?

Comparer les devis moto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis moto