MENU
Comparateur d'assurance moto
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance moto qui vous convient
Je compare

Circulation inter-files en moto : ce que dit la loi

La circulation inter-files consiste à circuler en deux-roues ou en trois-roues motorisés entre les files de véhicules à l’arrêt ou roulant à vitesse réduite dans un trafic dense et congestionné.

L’expérimentation de la circulation inter-files est régie par le décret n° 2015-1750 du 23 décembre 2015.

Qui est concerné par la circulation inter-files ?

Le texte déclare qu’« à titre expérimental et par dérogation à certaines règles de circulation, le décret autorise la circulation inter-files de certains véhicules à deux ou trois roues motorisés d’une largeur d’un mètre maximum. »

La circulation inter-files en moto est donc interdite aux quads, side-cars et tricycles larges.

Que permet la circulation inter-files ?

Le conducteur en inter-files circule entre les deux files de véhicules situées sur les deux voies de circulation les plus à gauche d’une chaussée. Cette circulation n’est pas considérée comme un dépassement.

Où et quand peut-on circuler en inter-files ?

La circulation inter-files ne peut être exécutée que sur les autoroutes et les routes à deux chaussées séparées par un terre-plein central et dotées d’au moins deux voies chacune dont la vitesse maximale autorisée est supérieure ou égale à 70 km/h.

L’expérimentation est réalisée dans les 11 départements suivant :

  • Paris ;
  • les Hauts-de-Seine ;
  • la Seine-Saint-Denis ;
  • le Val-de-Marne ;
  • la Seine-et-Marne ;
  • les Yvelines ;
  • l’Essonne ;
  • le Val-d’Oise ;
  • le Rhône ;
  • la Gironde ;
  • les Bouches-du-Rhône.

La circulation inter-files est autorisée lorsque la circulation s’est, en raison de sa densité, établie en file ininterrompue sur toutes les voies, jusqu’à une vitesse maximale de 50 km/h.

Quelles sont les règles en matière de circulation inter-files ?

Pratiquée mais jamais autorisée, la circulation inter-files nécessitait de mettre en place des règles spécifiques. C’est aujourd’hui le cas dans les 11 départements concernés par l’expérimentation. Cette manière de circuler n’est autorisée que sur les autoroutes et les routes à au moins deux fois deux voies, soit celles celles sur lesquelles la vitesse maximale autorisée se situe entre 70 et 130 km/h.

La circulation interfiles en moto est interdite :

  • en ville et sur les voies qui ne sont pas séparées par un terre-plein central ;
  • si les véhicules circulent à plus de 50 km/h ;
  • si le conducteur du deux-roues circule à plus de 50 km/h entre les files ;
  • en cas de neige ou de verglas.

Pour éviter un accident en moto en circulation interfiles, les conducteurs des véhicules concernés doivent s’assurer que l’espace entre deux voitures est suffisant. Ils ne doivent pas non plus forcer le passage.

Enfin, la circulation inter-files doit évidemment respecter les règles de base du Code de la Route (distances de sécurité, clignotant pour signaler son changement de file, etc.).

Le conseil d'Hervé !
La durée de l’expérimentation est de quatre ans, prorogeable dans la limite d’un an. Pour diffuser la connaissance de cette pratique : les règles régissant la circulation inter-files seront intégrées à l’enseignement de la conduite de tout véhicule admis à circuler sur la voie publique.
Comparer les devis moto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis moto