Comparateur d'assurance moto
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance moto qui vous convient
Partager sur

Première étape : Déposez plainte et déclarez le vol à l’assurance

Vous devez obligatoirement porter plainte à la gendarmerie ou au commissariat de police le plus proche de chez vous dans les 24 heures. Si le malfaiteur cause un accident ou commet un braquage, votre responsabilité sera ainsi dégagée. De même,  n’oubliez pas de déclarer le vol à l’assurance moto dans les 48 heures : cette déclaration vous permettra notamment de déclencher l’indemnisation si vous êtes assuré contre le vol de scooter ou de moto.

Confirmez la valeur de votre deux-roues

Pour être correctement pris en charge par la compagnie d’assurance, il sera primordial d’évaluer et de confirmer la valeur de votre deux-roues : pour ce faire, rassemblez tous les éléments dont vous disposez (contrôle technique, factures d’entretien et de réparation, photos…) afin d’évaluer au mieux le prix de votre véhicule.

Toutes ces informations permettront d’établir la valeur de remplacement à dire d’expert de votre deux roues (Vrade), une valeur qui débouchera sur une indemnisation de l’assureur afin que vous puissiez acheter un deux-roues similaire si l’ancien n’est pas retrouvé. Encore une fois, ceci, à condition que vous ayez souscrit la garantie vol dans votre contrat d’assurance…

Que faire si le deux-roues n’est pas retrouvé ?

Si votre deux-roues a été volé et qu’il n’est malheureusement pas retrouvé dans les trente jours, vous serez remboursé via la garantie vol de votre contrat d’assurance. Vérifiez donc que vous bénéficiez d’une telle garantie lors de la souscription de votre contrat d’assurance. L’expert calculera la Vrade, et l’assureur vous fera une offre d’indemnisation pour vous permettre d’acheter un véhicule aux caractéristiques identiques à celles du deux roues qui a été subtilisé. Vous devrez ensuite remettre les clés de la moto et la carte grise du véhicule volé à votre compagnie d’assurance.

Que se passe-t-il si la moto est retrouvée ?

Si votre moto est retrouvée dans les trente jours qui suivent la déclaration de vol à l’assurance, c’est votre compagnie d’assurance qui s’occupera des modalités de réparation dans les limites de la valeur de remplacement à dire d’expert, ceci, à condition que la garantie vol ait été souscrite en amont.

Le certificat d’immatriculation restera valable, et vous serez à nouveau autorisé à conduire votre deux-roues une fois que le système d’immatriculation des véhicules aura été actualisé par les forces de l’ordre.

Bien entendu, si le véhicule a subi des dommages irréversibles, l’assurance vous indemnisera pour que vous puissiez acquérir une moto aux mêmes caractéristiques que l’ancienne : le calcul de la Vrade a ici toute son importance.

Comparer les devis moto
Partager sur
Comparer les devis moto