Assurance voyage
Partez serein avec la meilleure assurance pour votre séjour
Demander un devis
Partager sur

Pour les voyages en Europe : un test négatif ou une preuve de vaccination obligatoires

A l’heure actuelle, la plupart des pays européens sont considérés comme des pays « verts », c’est-à-dire dans lesquels le virus circule faiblement ou où aucun variant préoccupant n’a été recensé. On peut donc voyager dans ces pays sans motif impérieux.

Mais, à votre retour en France, notez tout de même que vous devrez présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 72h, ou une preuve de vaccination.

Notez aussi que chaque pays décide des conditions d’entrée sur son sol et définit ses propres restrictions. Ainsi, un pays classé « vert » par la France peut choisir de son côté de ne plus laisser entrer de touristes étrangers. Il peut aussi vous imposer un justificatif de vaccination ou une quarantaine à votre arrivée, renseignez-vous en amont.

Dans le sens des arrivées, les Européens vaccinés peuvent désormais entrer en France sans test PCR.

Voyages en Europe : attention au Royaume-Uni

Si la grande majorité des pays européens sont classés « verts », ce n’est pas le cas du Royaume-Uni, pays vers lequel ou en provenance duquel il faudra respecter certaines conditions spécifiques :

Si vous arrivez en France depuis le Royaume-Uni, vous devrez :

  • Présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48h.
  • Observer une période d’isolement de 7 jours à votre arrivée.
  • Justifier d’un motif impérieux pour ce voyage si vous n’êtes pas un citoyen de l’Union européenne ou si vous ne résidez pas en France.

Si vous arrivez au Royaume-Uni depuis la France, vous devrez présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 72h. Mais attention à ce que le document présenté soit conforme sous peine de vous voir refuser l’embarquement. À savoir : le document original de résultat du test traduit en anglais (les photocopies et traductions non officielles ne sont pas acceptées) et mentionnant :

  • Le nom du voyageur (qui doit être identique à celui figurant sur les documents de voyage)
  • Son âge
  • Le résultat du test
  • La date du prélèvement
  • Le nom du centre de test et ses coordonnées
  • Le nom du test utilisé

Voyages hors Europe : on peut désormais quitter l’Europe sans motif impérieux

Depuis la France, et à condition d’être vacciné, vous pouvez désormais sortir de l’Europe sans déclarer de « motif impérieux » et aller faire du tourisme dans la plupart des pays du monde, à condition bien sûr que leur situation sanitaire le permette.

Si vous n’êtes pas encore vacciné, tout va dépendre de la situation sanitaire du pays dans lequel vous souhaitez vous rendre. On vous explique tout ci-dessous.

Destinations internationales : un classement en 3 couleurs

En fonction de l’évolution de l’épidémie de Covid-19 et de la présence de variants, le gouvernement français classe les destinations mondiales en 3 couleurs : vert, orange et rouge. Les conditions pour se rendre dans ces pays vont alors dépendre de leur couleur :

Les pays « verts »

Actuellement, sont classés « verts » :

  • Tous les pays européens (sauf Royaume-Uni, Bosnie, Serbie, Monténégro, Albanie, Macédoine, Biélorussie, Ukraine, Moldavie, Russie, Géorgie, Arménie, Azerbaïdjan et Kazakhstan classés « orange », et la Turquie qui est en rouge)
  • L’Australie
  • La Corée du Sud
  • Israël
  • Le Japon
  • Le Liban
  • La Nouvelle-Zélande
  • Singapour

Aucune contrainte pour voyager dans ces pays si vous êtes vacciné. Pour les non-vaccinés, il faudra présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 72h à votre retour en France.

Mais attention encore une fois, les conditions d’entrée dans ces pays peuvent être différentes de celles appliquées par la France.

Les pays « orange »

La situation se complique pour rejoindre ou revenir d’un pays classé « orange », à savoir tous les pays qui ne sont ni verts ni rouges. C’est le cas :

  • Des pays d’Amérique du Nord
  • Des pays d’Afrique (excepté l’Afrique du Sud classée « rouge »)
  • Des pays des Balkans
  • Du Royaume-Uni
  • De la Russie et de la plupart de ses pays frontaliers
  • De la Chine et de la plupart de ses pays frontaliers
  • Des pays du Moyen-Orient, etc.

Quelles sont les conditions pour se rendre dans un pays orange ?

Si vous êtes vacciné, aucune ! En revanche, si vous n’êtes pas vacciné, vous devrez justifier que le voyage est effectué pour un motif impérieux.

Et là encore, vous serez aussi soumis aux règles du pays de destination en ce qui concerne les tests exigés à l’embarquement, à l’arrivée, et les mesures de quarantaine.

Quelles sont les conditions pour revenir d’un pays orange ?

A votre retour d’un pays orange, vous devrez présenter :

  • Si vous êtes vacciné : un justificatif de vaccination ET un test PCR négatif de moins de 72h ou un test antigénique négatif de moins de 48h.
  • Si vous n’êtes pas vacciné : un test PCR négatif de moins de 72h ou un test antigénique négatif de moins de 48h ET un justificatif de motif impérieux ET une déclaration sur l’honneur dans laquelle vous acceptez un éventuel examen de dépistage à votre arrivée en France, de vous isoler ensuite pendant 7 jours, et de refaire un test de dépistage après ce délai.

Les pays « rouges »

Et enfin, vous ne pouvez pas, pour le moment, vous rendre dans les pays « rouges » dans lesquels la situation sanitaire est préoccupante sans motif impérieux.

Les destinations concernées sont les suivantes :

  • Afrique du Sud
  • Argentine
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Bolivie
  • Brésil
  • Chili
  • Colombie
  • Costa Rica
  • Inde
  • Népal
  • Pakistan
  • Sri Lanka
  • Suriname
  • Turquie
  • Uruguay

Quelles sont les conditions pour se rendre dans un pays rouge ?

Pour rejoindre les destinations citées précédemment, vous devrez justifier d’un motif impérieux (motif d’ordre personnel, familial, de santé relevant de l’urgence, ou professionnel ne pouvant être différé).

Vous devrez aussi présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48h.

Notez aussi qu’il est fortement recommandé de se renseigner sur les conditions d’entrée dans le pays de destination.

Quelles sont les conditions pour revenir d’un pays rouge ?

Si vous êtes vacciné, vous devrez présenter :

  • Un justificatif du motif impérieux qui vous a obligé à faire ce voyage.
  • Un justificatif de vaccination.
  • Un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48h.
  • Une déclaration sur l’honneur dans laquelle vous acceptez de vous soumettre à un dépistage systématique à votre arrivée sur le sol français, et dans laquelle vous vous engagez aussi à vous isoler pendant 7 jours après votre arrivée, puis à réaliser un test de dépistage après ce délai.

Si vous n’êtes pas vacciné, vous devrez présenter les mêmes documents et engagements. Mais vous serez aussi soumis à une quarantaine obligatoire de 10 jours contrôlée par les forces de sécurité.

Attestation de vaccination et pass sanitaire

Attestation de vaccination

Lors de votre 2e injection, on a dû vous remettre une attestation de vaccination Covid-19 comportant un QR code. Conservez bien cette attestation, preuve que vous êtes vacciné. Pour l’avoir toujours avec vous depuis votre téléphone, vous pouvez la stocker via l’application TousAntiCovid.

Comment faire ? Installez l’application TousAntiCovid sur votre smartphone puis suivez ce chemin : Attestations & Carnet -> Mon carnet -> Ajouter un certificat -> Ajouter un certificat de vaccination. Il vous suffit alors de scanner le QR code qui se trouve sur votre attestation papier.

Si vous n’avez pas cette attestation de vaccination, pas de panique, à partir du 21 juin 2021 vous pourrez la télécharger depuis votre espace personnalisé sur le site de l’Assurance Maladie : ameli.fr. Cette attestation sous-titrée en anglais fera partie des preuves autorisées pour voyager dans l’Union européenne à partir du 1er juillet 2021.

Attention, votre preuve de vaccination ne sera valable que :

  • 2 semaines après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca)
  • 4 semaines après l’injection pour les vaccins à une seule injection (Johnson & Johnson)
  • 2 semaines après la 1ère injection pour les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 et pour qui une seule injection est nécessaire

Pass sanitaire

Sorte de certificat numérique qui vous permettra de vous déplacer cet été en Europe, le pass sanitaire sera actif à partir du 1er juillet 2021. Il sera reconnu par tous les pays de Union européenne et/ou membres de l’espace Schengen (Islande, Liechtenstein, Norvège et Suisse).

Concrètement, ce certificat sanitaire européen aura la forme d’un QR code à présenter depuis votre smartphone ou sur un document papier. Il vous permettra de justifier d’une vaccination contre le Covid-19, d’un résultat de test négatif ou d’une immunité à la suite d’une infection.

Mais attention encore une fois aux normes en vigueur dans le pays dans lequel vous vous rendez. Celui-ci, en plus du pass sanitaire, pourra vous imposer un test ou une quarantaine à votre arrivée.

Et enfin dernier petit rappel qui peut être important : ne sont reconnus en France que les vaccins validés par l’Agence européenne du médicament (EMA), à savoir : Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson.

L’assurance voyage en temps de pandémie

Si en temps normal l’assurance voyage est recommandée, elle l’est encore plus en période de pandémie. Notez même qu’en ce moment elle est obligatoire pour séjourner dans certains pays.

Elle prendra en charge vos frais en cas de maladie et d’hospitalisation à l’étranger (ce qui n’est pas forcément le cas de l’Assurance Maladie ou de votre mutuelle selon les frais et le pays dans lequel vous vous trouvez), mais aussi en cas de rapatriement sanitaire ou de quarantaine.

Sans compter toutes autres situations prises en charge par les assurances voyage comme la perte des bagages ou l’annulation de votre vol.

Le conseil de François !
Avec lesfurets, trouvez votre assurance santé et assistance pour voyager à l’étranger en toute tranquillité !
Demander un devis
Partager sur
Demander un devis