MENU

Emmanuel Macron prévoit de taxer l’assurance-vie. Le candidat d’En Marche! souhaite lui appliquer la « flat tax » qui serait « de l’ordre de 30% » prélèvements sociaux inclus. Le candidat, arrivé en tête du premier tour de la Présidentielle, destine ce taux forfaitaire à tous les revenus du capital, à savoir intérêts, dividendes, plus-values sur action, etc.

150.000 euros d’assurance-vie

L’ancien ministre de l’économie revient ainsi sur la dégressivité des taux d’imposition en fonction de l’ancienneté du contrat, rapporte Le Monde. Les gains de l’assurance-vie sont actuellement taxés à 23% au bout de 8 ans, prélèvements sociaux inclus. Ce changement de fiscalité annoncé en février dernier aurait donc un impact non négligeable. Un sondage Ipsos pour la Fédération française de l’assurance (FFA) indique que cette mesure déplaît à 77% des sondés.

C’est pourquoi, le candidat Emmanuel Macron a décidé d’assouplir sa mesure. Dans un premier temps, seuls les nouveaux contrats subiront cette « flat tax ». Les primes déjà versées ne seront pas concernées par la nouvelle mesure, qui ne sera pas rétroactive. D’autre part, la taxe ne s’appliquera qu’aux personnes ayant placé plus de 150 000 euros en assurance-vie. Précision importante, ce seuil de 150 000 euros devrait être appliqué par personne et non par contrat.

Marché gelé jusqu’à l’issue de l’élection

Inutile de ventiler plusieurs contrats inférieurs à ce seuil, en pensant échapper à la mesure. Aucun des deux candidats présents au second tour ne rassure les professionnels du secteur. « Beaucoup de nos clients nous font part de leurs craintes s’agissant du projet d’Emmanuel Macron, mais aussi de celui de Marine Le Pen dont l’ambition de sortir de l’euro pourrait pénaliser lourdement les détenteurs de contrats d’assurance-vie » a expliqué Julien Fleuret, du cabinet Haussmann Patrimoine.

Depuis le début de la campagne présidentielle française, le risque politique est devenu l’une des principales préoccupations du secteur de l’assurance à l’international. Une inquiétude qui se manifeste aussi du côté des clients. « Le marché s’est complètement gelé, dans l’attente de l’issue de la présidentielle » a confirmé Julien Fleuret. Pour rappel, le second tour aura lieu le 7 mai prochain.

Comparer les devis assurance auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis assurance auto