MENU

Les discriminations gênent l’accès à l’assurance. SOS Racisme et la fédération de recherche TEPP (Travail Emploi et Politiques publiques) du CNRS ont publié ce jeudi une étude en ce sens baptisée DIAMANT, rapporte France Info. L’association a utilisé la méthode du « testing » auprès de 38 assureurs pour un devis.

Une assurance auto plus chère en banlieue

SOS Racisme a créé 6 profils en variant les critères âge, sexe, origine ethnique et lieu de résidence. L’association a envoyé 15.000 candidatures pour les besoins de l’étude. Résultat, le jeune de 22 ans « d’origine africaine » reçoit 86,8% de réponses positives pour une assurance auto. Tous les profils obtiennent le même nombre de réponses favorables, sauf le jeune homme qui réside dans « un quartier populaire ».

Avec 78,9% d’accords de principe, ce jeune de banlieue « a significativement moins de chances d’obtenir une réponse positive ». La discrimination s’étend aux tarifs proposés. Une assurance auto coûtera 681,40 euros l’année à un jeune de quartier populaire, contre 621,20 euros pour un jeune homme du même âge qui réside ailleurs. Et un homme d’origine française de 42 ans ne payera que 586,40 euros par an.

Une complémentaire-santé plus chère avec l’âge

Pour les complémentaires-santé, SOS Racisme a testé 52 établissements. La jeune femme de 22 ans « d’origine africaine » reçoit moins réponses (86,5%) que celle « d’origine française » (88,5%). En revanche, l’homme de 42 ans d’origine française est clairement désavantagé. Il « se voit proposer un tarif de l’ordre de 50% plus élevé que les individus de 22 ans à niveau de garantie comparable » précise l’étude.

Avec un bas niveau de garantie, l’homme de 42 ans devra payer 460 euros. Un homme ou une femme de 22 ans ne paiera que 290 euros. Avec un niveau de garantie élevé, comptez 1.070,70 euros en moyenne pour le quarantenaire, contre 682,20 euros pour le jeune homme. « Il y a des pratiques commerciales qui s’éloignent du principe d’égalité de traitement des clients potentiels » conclut Yannick L’Horty, l’un des auteurs de l’étude.

Comparer les devis assurance auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis assurance auto