MENU

Bruno Le Maire a donné ce mercredi 28 mars les grandes lignes de la réforme des produits d’épargne, à l’occasion du Forum « Entreprises en action(s) ! » qui s’est déroulé au ministère de l’Économie et des Finances à Paris (Ile-de-France). Avec un encours avoisinant 1,7 milliard début 2018, l’assurance-vie reste le placement préféré des Français, rapporte Les Echos.

Relancer le support Eurocroissance

Le gouvernement a affirmé sa volonté de relancer l’Eurocroissance « pour accélérer son développement », rapporte L’Agefi Actifs. Le fonds Eurocroissance, conçu en 2014 comme une voie intermédiaire entre fonds euros (offrant la garantie du capital) et unités de compte (plus risquées), reste boudé par les Français. Le produit doit devenir « un support de référence, fournissant un équilibre entre rendement et prise de risque », estime Bruno Le Maire.

Le recours à ce type de placement sera encouragé par différentes mesures. « Il sera rendu plus lisible par l’affichage d’un rendement unifié pour tous les épargnants », souligne Bercy. Ce rendement « pourra être bonifié lors d’engagements d’investissement plus longs, en particulier dans les PME », a précisé le ministre de l’Economie. Les montants investis actuellement affichent 2,3 milliards d’euros. Le gouvernement espère atteindre 20 milliards d’euros sous deux ans.

Plus de souplesse pour l’épargne-retraite

Autre point de la réforme, l’épargne-retraite, un produit qui comptabilise à peine plus de 200 milliards d’euros d’encours. Les décisions ne sont pas encore prises, mais le gouvernement prévoit d’introduire davantage de souplesse en « améliorant la portabilité d’un produit à l’autre » ( Perp, Perco, Madelin, ou « article 83 ») et aux épargnants de changer d’assureur pendant toute la durée du contrat, assure Les Echos.

Une autre mesure envisagée permettrait de disposer du capital au moment où les épargnants partent à la retraite, rapporte Capital. Mais rien concernant la création d’un produit d’épargne retraite, universel et garanti à vie avec des versements en rentes, une mesure pourtant demandée par les assureurs. Ces mesures devraient figurer dans le projet de loi PACTE dont une version préliminaire sera portée au Conseil d’Etat dans les prochains jours, avant une présentation en Conseil des ministres le 2 mai.

Comparer les devis assurance auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis assurance auto