Responsabilité civile avec un plafond fixé à 15 millions d’euros, dommages corporels et dommages aux biens… La Maif assure désormais tous les types de services collaboratifs entre particuliers sur la plateforme Stootie. Monnayés en ligne sur le site lancé en 2011, ces services ont déjà séduit une communauté de 600 000 stooters. Là, particuliers ou professionnels demandent de l’aide pour poser une étagère, changer une roue, réparer une fuite d’eau, apprendre la flûte ou demandent s’il est possible de leur prêter une tondeuse, une voiture, des outils. Ceci moyennant tarif.

« 50 % des transactions s’effectuent avec un paiement en ligne »

« Stootie offre alors la sécurisation du paiement en jouant le rôle de tiers de confiance, c’est-à-dire que la start-up reverse l’argent au moment où le service est décrété rempli », résume l’Argus de l’assurance. De fait, à l’heure actuelle, « 50 % des transactions s’effectuent avec un paiement en ligne », explique Jean-Jacques Arnal, le président de la start-up qui offre, dans ce cas-là, une nouvelle couverture assurantielle.

Les utilisateurs de l’application de services bénéficient, en effet, depuis le début du mois d’octobre 2016 d’une nouvelle assurance spécialement conçue pour tous les types de services rendus sur Stootie. « Les deux personnes concernées de la communauté sont couvertes gratuitement, puisque nous prenons en charge l’assurance, en responsabilité civile avec un plafond à 15 millions d’euros, en dommages corporels et en dommages aux biens, trois cas de figure qui peuvent arriver, en cas de bricolage par exemple », ajoute Jean-Jacques Arnal. Un entrepreneur qui confie n’avoir trouvé aucun autre assureur que la Maif, « capable de fournir ce niveau assurantiel tous services collaboratifs compris ».

La Maif est devenu actionnaire de Stootie

Il faut dire que l’assureur aurait mis quatre mois à conformer ses services au modèle de l’économie collaborative. Avant de devenir actionnaire de Stootie via son fonds d’investissement Maif Avenir. Jean-Jacques Arnal admet, lui, que l’arrivée de cette assurance 2.0 devrait rassurer les stooters… et permettre de gagner quelques utilisateurs alors que tous les mois 250.000 stooters profitent déjà des services de la plateforme pour une valeur échangée de 500.000 euros.

A noter que dans le cadre du lancement de ce nouveau modèle d’assurance la Maif va ouvrir, dès le 7 novembre prochain, le Maif Social Club, à Paris (37, rue de Turenne). L’espace de 1.000m2 sera, dixit l’Argus, « un lieu de rencontres et d’échanges en faveur d’une société collaborative » à travers des expositions, des conférences ou des ateliers. Il présentera également les nouveaux services dédiés de l’assureur.

Comparer les devis auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les assurances auto