Assurances, finances et énergie
On peut toujours compter sur lesfurets
Assurance
auto
Prêt
immobilier
Mutuelle
santé
Électricité
& gaz
Assurance moto
Assurance emprunteur
Assurance habitation
Voir plus de contrats
Partager sur

Auto : un malus écologique encore plus sévère et un nouveau malus au poids…

Vous souhaitez acheter un véhicule diesel ou essence en 2022 ? Vous risquez de payer le prix fort. En effet, dès le 1er janvier 2022, le malus écologique peut aller jusqu’à 40 000€.

Pour rappel, le malus écologique est une taxe que vous devez payer si vous achetez un véhicule neuf considéré comme polluant, à savoir en 2022 : toutes les voitures émettant 128g de CO2/km et plus.

Notez qu’un malus au poids est également entré en vigueur le 1er janvier 2022, il taxe les véhicules polluants en fonction de leur poids, contrairement au malus écologique qui taxe les véhicules en fonction de leur émission de CO2.

Pour savoir si vous êtes concerné par cette nouvelle taxe, le Service Public propose un simulateur permettant de calculer le montant de votre malus au poids.

Mais une prime à la conversion et un bonus écologique maintenus jusqu’en juillet 2022

Bonne nouvelle pour tous les automobilistes qui souhaitent changer de mobilité : la prime à la conversion et le bonus écologique seront maintenus jusqu’en juillet 2022. Le gouvernement a accordé un sursis de 6 mois au barème actuel du bonus écologique et de la prime à la conversion, tous deux cumulables selon votre situation.

Concrètement, avec la prime à la conversion, vous pourrez espérer une aide de 3000€ pour l’achat d’un véhicule thermique neuf ou d’occasion et jusqu’à 5000€ pour l’acquisition d’une voiture électrique ou hybride rechargeable. En juillet 2022, cette prime sera limitée aux modèles thermiques dont les émissions de CO2 sont inférieures à 127g/km.

Du côté du bonus écologique, on reste sur le même barème que juillet 2021 pour l’instant, à savoir : une aide de 1000€ pour un véhicule hybride rechargeable qui émet entre 21 et 50g de CO2/km, et jusqu’à 6000€ pour les voitures électriques les moins polluantes (20g de CO2/km). Durant l’été 2022, ce barème sera diminué de 1000€, et pourrait même être totalement supprimé pour les véhicules hybrides rechargeables selon Barbara Pompili, la Ministre de la Transition écologique.

Des équipements auto obligatoires pour partir à la montagne

Les équipements auto : chaînes à neige métalliques, pneus hiver ou pneus à clous deviennent obligatoires pour accéder aux zones montagneuses. Cette nouvelle législation concerne 48 départements des massifs montagneux dont les Alpes, le Jura, le Massif central, les Vosges, les Pyrénées et la Corse.

Et si cet hiver, une tolérance est accordée par les forces de l’ordre, dès le 1er novembre 2022, vous risquez d’être sanctionné, voire de ne pas avoir accès aux zones concernées, si vous ne respectez pas cette obligation.

Sécurité routière : un limiteur de vitesse obligatoire dans toutes les nouvelles voitures

En effet, dès juillet prochain, toutes les nouvelles voitures seront dotées d’un « super-limiteur » de vitesse. Ce système, appelé aussi AIV (Adaptation Intelligente de la Vitesse) interviendra au moindre excès de vitesse sur les routes.

Concrètement, en cas de dépassement, l’automobiliste recevra une alerte sonore et visuelle et verra un ralentissement automatique de son allure. L’objectif, vous l’aurez compris, est de baisser la mortalité sur les routes, qui pourrait tomber à -20% grâce à ce dispositif.

Innovation : des voitures autonomes sur les routes de France en 2022

Et non ce n’est pas de la science-fiction ! Les véhicules autonomes pourront circuler sur les routes de France dès 2022.

Dans un décret publié par le gouvernement dans le cadre du développement du véhicule autonome en juillet 2021, les voitures dotées d’un système de conduite automatisé auront ainsi la possibilité de l’activer dans des zones prédéfinies.

De plus, la responsabilité pénale du conducteur pourrait être « dégagée dès lors que le système de conduite automatisé fonctionne conformément à ses conditions d’utilisation ». Le code de la route et le code des transports seront donc adaptés afin de permettre une circulation plus fluide de ce type de véhicule.

Autoroutes : le prix des péages augmente

Dès février 2022, vous risquez d’avoir une mauvaise surprise en prenant l’autoroute : le prix des péages devrait augmenter de 2%. C’est la hausse de prix la plus forte jamais enregistrée depuis 2012.

Pourquoi une telle hausse ? Deux principales raisons : les nombreux chantiers entrepris sur le réseau routier, et l’inflation, particulièrement forte en 2021. Une mauvaise nouvelle pour le budget des automobilistes.

A Paris, le stationnement devient payant pour les deux-roues

Et oui, ce n’est plus qu’une question de temps pour les motards et scootéristes de la capitale… en 2022, le stationnement de votre deux-roues devient payant dans le centre de Paris.

Notez que cette mesure ne concerne pas les deux-roues électriques, et que les tarifs appliqués devraient correspondre à 50% de celui des voitures.

Une bonne nouvelle cependant : cette mesure qui devait entrer en vigueur dès janvier a été reportée à septembre 2022.

Santé : les consultations psy enfin remboursées !

A partir du 1er janvier 2022, l’Assurance Maladie va rembourser vos consultations de psychologues. Pourquoi c’est une nouveauté ? Parce qu’avant, l’Assurance Maladie ne prenait en charge que les consultations de psychiatres, ne reconnaissant pas la psychologie comme une médecine. Mais le système de soins français évolue et c’est une bonne nouvelle !

Attention cependant, vous ne pourrez bénéficier d’un remboursement que sur prescription médicale, en respectant le parcours de soins coordonné, et en consultant dans un établissement public (hôpital) ou dans un centre médico-psychologique.

2022 : Mon espace santé fait peau neuve

Votre dossier médical devient « Mon espace santé » à partir du 1er janvier 2022. La création de votre espace santé est automatique si vous aviez déjà un dossier médical partagé (DMP).

Toutes vos données seront transférées sur votre carnet de santé en ligne et, d’ici le mois de mars, vous allez recevoir un mail de la part de l’Assurance Maladie pour vous permettre d’activer Mon espace santé. Si vous le souhaitez, vous pouvez refuser la création de ce carnet de santé numérique sinon, sans action de votre part, il sera automatiquement mis en ligne.

La contraception remboursée pour toutes les femmes jusqu’à 25 ans

À partir du 1er janvier 2022, la contraception sera prise en charge à 100% par l’Assurance Maladie pour les femmes de 18 à 25 ans. Sans aucune distinction toutes les contraceptions féminines sont concernées par cette réforme. Aussi tous les soins liés à la contraception pourront bénéficier d’un remboursement.

Le tiers payant devient intégral dans le cadre du 100% Santé

Entré en vigueur en 2019, le dispositif 100 % Santé s’étoffe un peu plus chaque année. Après son déploiement aux appareils auditifs le 1er janvier 2021, voici qu’avec l’arrivée de l’année 2022, il offre un nouveau service à ses bénéficiaires : le tiers payant intégral.

Si jusqu’à présent les assurés devaient avancer la part mutuelle, dès le 1er janvier 2022, ce ne sera plus nécessaire pour tous les équipements concernés par le 100% Santé (lunettes, prothèses dentaires et appareils auditifs) sur présentation de votre carte vitale et de votre carte de mutuelle.

Loi de financement de la Sécurité Sociale : rappel des principales mesures du projet

Les nouvelles mesures du projet de loi de financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) seront mises en application dès le 1er janvier 2022. Parmi celles-ci :

  • L’attribution automatique de la CSS (complémentaire santé solidaire) pour les personnes au RSA
  • Le versement d’un crédit d’impôt en temps réel pour toutes vos dépenses de services à la personne
  • Un meilleur encadrement des impayés de pension alimentaire
  • L’amélioration du maintien à domicile des personnes âgées qui ne souhaitent pas aller en maison de retraite
  • La proposition d’un tarif plancher de 22% pour les services de soins infirmiers à domicile
  • Le développement de la télésurveillance médicale

Prêt immobilier : de nouvelles règles pour emprunter

L’année 2021 a été une année idéale pour investir grâce à des taux qui n’ont jamais été aussi bas. Mais est-ce que ce sera aussi le cas pour 2022 ?

Pour le HCSF (Haut Conseil de Stabilité Financière), la préoccupation principale est de limiter le surendettement des emprunteurs. C’est pour cela que de nouvelles règles vont entrer en vigueur dès le 1er janvier 2022 :

  • Les banques ne pourront pas accorder de prêts d’une durée supérieure à 25 ans
  • Le taux d’endettement des emprunteurs sera limité à 35%
À noter que les établissements bancaires pourront tout de même obtenir des dérogations pour 20% des dossiers.

Prolongation du dispositif loi Pinel et maintien du prêt à taux zéro (PTZ) pour 2022

En matière d’investissement immobilier, le dispositif loi Pinel fait partie des préférés des emprunteurs. Il vous permet d’acquérir un bien immobilier tout en profitant d’une réduction d’impôts si vous le mettez en location.

Si le futur de ce dispositif a été longtemps incertain, il sera finalement maintenu et prolongé en 2022. Une bonne nouvelle pour les futurs propriétaires ! Mais ne tardez pas trop, à partir de 2023 les taux de réduction d’impôt vont progressivement diminuer.

Autre bonne nouvelle : en 2022, le PTZ sera aussi toujours d’actualité. Mais qu’est-ce que c’est exactement ? Le prêt à taux zéro (PTZ) aide les primo-accédants à financer l’acquisition de leur résidence principale.

Notez que les conditions d’obtention resteront inchangées (en fonction des ressources des acheteurs qui doivent être primo-accédants) et que le dispositif restera même en vigueur jusqu’à fin 2023.

France Rénov, le nouveau service qui accompagne les Français dans la rénovation énergétique

En 2022, le dispositif France Rénov va devenir votre principal interlocuteur si vous souhaitez faire faire des travaux de rénovation chez vous pour faire baisser la consommation énergétique de votre logement.

Lancé ce 1er janvier, ce service public propose des conseils (neutres, gratuits et personnalisés), le contact d’artisans qualifiés près de chez vous, un simulateur d’aides auxquelles prétendre… depuis un site web dédié et 450 guichets partout en France pour vous accompagner dans vos démarches.

Voici une bonne résolution pour 2022 : faire faire des travaux de rénovation dans votre logement !

Un pas de plus vers la résiliation de l’assurance emprunteur à tout moment

Si, désormais, vous pouvez résilier vos assurances auto, deux-roues, habitation, santé quand vous le souhaitez après 1 an de contrat sans justificatif ni frais supplémentaires, ce n’est malheureusement pas encore le cas de l’assurance de prêt.

Dommage pour les emprunteurs qui pourraient réaliser de belles économies en changeant d’assurance de prêt et en mettant en concurrence les différentes offres du marché : jusqu’à 18 000€ d’économie en moyenne sur votre prêt.

Mais résilier son assurance emprunteur à tout moment, ce sera peut-être possible en 2022… en tous cas ça avance ! Le projet a déjà été adopté par l’Assemblée nationale et devrait bientôt être soumis au Sénat.

Une fiche d’information obligatoire pour les syndics

Depuis le 1er janvier, les syndics ont l’obligation de fournir une fiche d’information aux copropriétaires présentant de façon claire : les missions du syndic, ses prestations et tarifs, la durée de son contrat, les heures de disponibilité, ou encore la composition de la copropriété.

L’objectif est de donner aux copropriétaires une meilleure visibilité sur les actions de leur syndic et ainsi faciliter les démarches.

La taxe foncière pourrait augmenter en 2022

L’INSEE a partagé ses premières estimations et prévoit pour 2022 une possible hausse de 3% de la taxe foncière. C’est l’inflation qui serait responsable de cette hausse, même si rien n’est encore gravé dans le marbre.

Énergie : les prix du gaz bloqués jusqu’à la fin de l’année 2022

Personne n’y aura échappé, la hausse des prix de l’énergie en 2021 a véritablement bouleversé le marché. Fournisseurs comme consommateurs ont été impactés, et suite aux importantes augmentations des tarifs réglementés du gaz et de l’électricité, le Gouvernement a dû agir pour protéger les ménages.

Les prix du gaz ont donc été gelés jusqu’à la fin de l’année 2022 sur décision du Premier Ministre Jean Castex, évitant de justesse des hausses encore plus importantes.

La TICGN, taxe sur le gaz, n’augmentera pas en 2022

Autre petite bonne nouvelle pour les abonnés au gaz : la TICGN n’augmentera pas en 2022. Aussi appelée Taxe Intérieure de Consommation sur le Gaz Naturel, elle finance notamment le dispositif du chèque énergie et participe au développement de la transition énergétique. Pour info, cette taxe n’avait pas augmenté depuis 2018, et il se pourrait même qu’elle baisse durant l’année.

EDF ne coupera plus l’électricité pour impayés

L’interdiction de couper l’électricité aux ménages qui ne payaient pas leurs factures ne s’appliquait, jusqu’à maintenant, que pendant la trêve hivernale (du 1er novembre au 31 mars). Désormais, EDF ne coupera plus le courant en cas d’impayés les autres mois de l’année non plus. Les motifs invoqués ? La pandémie de la Covid-19 et la forte hausse des prix de l’électricité.

Attention : EDF ne coupera plus l’électricité mais pourra toujours procéder à une diminution de la puissance de votre compteur en cas d’impayés.

Fin du chauffage au gaz dans les maisons neuves au 1er janvier 2022

Après plusieurs reports, cette mesure entre finalement en vigueur au 1er janvier 2022 : il est désormais interdit d’installer un chauffage aux gaz dans les maisons individuelles neuves dont la demande de permis de construire est postérieure au 01/01/2022.

Le Ministère du Logement incite les ménages français à avoir recours à d’autres moyens de chauffage comme les pompes à chaleur ou les chaudières à granulés.

Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) : de nouveaux objectifs pour 2022

Les CEE ont pour mission principale l’économie d’énergie. Pour les particuliers, ce dispositif se traduit par la possibilité d’obtenir des aides financières pour le financement de travaux d’économies d’énergie dans leur logement (à condition qu’ils soient réalisés par un artisan qualifié RGE).

Ces aides sont financées par les fournisseurs d’énergie eux-mêmes qui ont une obligation d’économies d’énergie et des objectifs à atteindre. Pour la période du 1er janvier 2018 à fin décembre 2021, les objectifs des CEE étaient une économie d’énergie totale de 2133 térawattheures, et ils ont été atteints.

À partir du 1er janvier 2022, et jusqu’au 31 décembre 2025, le nouvel objectif des CEE est d’économiser 2500 térawattheures, alors à vos travaux !

Un fournisseur de secours en cas de défaillance du vôtre

Comme nous vous l’expliquions précédemment, la flambée des prix de l’énergie a fragilisé le marché et certains fournisseurs. Pour protéger les consommateurs et éviter un risque de coupure de gaz ou d’électricité en cas de défaillance d’un fournisseur, le Ministère de la Transition écologique a mis en place un système de fournisseur de secours.

Pas d’inquiétude donc si votre fournisseur actuel rencontre des difficultés, le fournisseur de secours assurera la continuité d’approvisionnement de l’électricité. Les fournisseurs de secours désignés en 2022 sont EDF (pour les zones couvertes par Enedis et RTE), et les ELD (entreprises locales de distribution) compétentes pour les autres zones.

Taxe d’habitation : 65% d’exonération en 2022

Les ménages les plus modestes n’étaient déjà plus concernés par cette fameuse taxe depuis 2020. Pour les ménages les plus aisés, il faudra attendre encore un peu avant sa disparition totale mais la baisse de son montant est progressive.

Après une première baisse de 30% en 2021, la taxe d’habitation connaîtra une nouvelle baisse de 65% en 2022, avant sa suppression en 2023.

Attention : cette suppression ne concerne que les résidences principales.
Le conseil de François !
Quoi qu’il arrive en 2022, hausse des prix, baisse des taxes, bonnes ou mauvaises nouvelles, chez lesfurets on sera toujours là pour vous aider à économiser sur vos dépenses contraintes. Faites le test, vous verrez : comparer c’est gagné !
Comparer les devis assurance auto
Partager sur
furet caché
Comparer les devis assurance auto
Partant pour la meilleure assurance auto ?
Comparer les devis assurance auto
illustration ville nuage nuage voiture