MENU

Respecter la loi et la propriété privée

Installer sa tente, caravane ou camping-car sur un terrain autre que ceux aménagés offrent des plaisirs et une liberté incomparable. Ces aspects positifs s’accompagnent également de risques tant pour les campeurs que pour le propriétaire des lieux. S’il est autorisé de camper sur des emplacements autres que ceux réservés à cette pratique, sachez que cette dernière est toutefois interdite :

  • Dans les réserves naturelles
  • Sur le bord de mer
  • Dans un rayon de 200 mètres du captage d’un point d’eau destiné à la consommation
  • Sur une zone de protection du patrimoine
  •  À moins de 500 mètres d’un monument historique classé ou inscrit
  • Sur les zones interdites par la réglementation préfectorale ou municipale

Ces limitations s’appliquent autant dans le cas d’un espace public que privé.

Même les hectares de garrigues les plus isolés ont un propriétaire, ce qui impose de lui demander l’autorisation avant de s’installer. S’il accepte, il y a toutefois peu de chances qu’il signe le moindre document, ce qui pourrait engager sa responsabilité en cas de sinistre.

C’est par conséquent celle du ou des campeurs qui se retrouve au premier plan. Les occupants provisoires doivent prendre le maximum de précautions et de mesures de sécurité tant pour se protéger que pour préserver l’environnement.

Au moment de votre départ, faites oublier au mieux que vous êtes passé en redonnant au lieu de séjour son aspect initial.

Si vous campez sur un terrain privé, mais dédié à cette pratique, respectez à la lettre les consignes de sécurité données par le propriétaire.

Quelle assurance souscrire ?

Pour faire du camping, la garantie de responsabilité civile est indispensable. Elle est incluse dans le contrat de lassurance multirisque habitation, mais peut se montrer insuffisante. Cette garantie couvre sans limites de plafond les dommages corporels causés à des tiers, mais s’accompagne d’un maximum pour les dommages matériels.

À cela peuvent s’ajouter des exclusions par exemple le camping sur un terrain privé sans autorisation écrite. Dans l’hypothèse où un incendie ou tout autre sinistre d’envergure est provoqué par la faute d’un campeur, les dommages et les frais d’intervention peuvent se révéler très importants.

Il est donc utile d’une part de vérifier l’étendue des garanties et d’autre part que les plafonds financiers sont suffisants. Certains risques spécifiques sont associés au camping sur un terrain privé, surtout lorsque celui-ci est situé dans un lieu isolé.

Une garantie des accidents de la vie (GAV) est dès lors recommandée en couvrant certaines dépenses comme celles liées à une chute, une brûlure, etc. Comme toujours, il est essentiel de vérifier le contenu des garanties. L’assurance peut également être un contrat de type Individuelle accident accompagné des options nécessaires.

Quel que soit votre choix, ces assurances peuvent être comparées sur LesFurets.com en seulement quelques minutes. La proposition retenue bénéficie alors des avantages de la souscription en ligne, c’est-à-dire une économie supplémentaire sur le montant de la prime.

Comparer les devis assurance auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis assurance auto