MENU

Lorsque vous souscrivez une assurance, qu’il s’agisse d’une assurance auto, moto, habitation ou santé, deux solutions de paiement s’offrent généralement à vous :

    • le paiement mensuel (sous réserve d’acceptation par votre assureur)
    • le paiement annuel

Chacune offre des avantages et des inconvénients.

Payer sa prime d’assurance chaque mois

La mensualisation est le mode de règlement le plus couramment utilisé, généralement par prélèvement automatique.

Si vous êtes plutôt du genre dépensier ou peu prévoyant, le prélèvement automatique mensuel est à privilégier et ce pour plusieurs raisons :

    • chaque mois, vous savez quelle somme sera débitée
    • vous avez l’esprit tranquille, tout se fait automatiquement, pas de mauvaise surprise en fin d’année
    • vous n’êtes pas obligé de mettre de l’argent de côté en prévision du règlement à échéance de votre cotisation d’assurance

Le prélèvement mensuel est également particulièrement indiqué en assurance auto pour les jeunes conducteurs ou les malussés, qui doivent généralement s’acquitter d’une prime très élevée.

Si vous optez pour le paiement mensuel, notez que certains assureurs imposent le règlement par chèque ou carte bancaire des trois premiers mois au moment de la souscription. Votre 1er prélèvement n’interviendra alors que le 3e mois, pour votre 4e mensualité.

Payer sa prime d’assurance à l’année

En fonction de vos revenus et de votre situation personnelle, le paiement annuel de votre prime d’assurance implique généralement de mettre de l’argent de côté chaque mois.

Si vous optez pour cette solution, vous devez naturellement bien gérer votre budget et faire vos comptes régulièrement mais le jeu en vaut la chandelle, et ce pour deux raisons :

    • tout d’abord, si vous mettez chaque mois un douzième de votre prime d’assurance sur un compte épargne en prévision du paiement annuel, vous pourrez récolter à la fin de l’année les intérêts correspondants. Certes ils ne devraient pas être très élevés, mais c’est tout de même bon à prendre.
    • ensuite, vous n’aurez pas à payer la majoration prévue par de nombreux assureurs pour le fractionnement de la prime.

Si l’on prend en compte l’aspect économique, c’est donc bel et bien le paiement annuel de son ou ses assurances qui s’impose comme étant la meilleure solution.

Dans le cadre de l’assurance emprunteur en revanche, le paiement est nécessairement mensuel puisque le montant est débité en même temps que les échéances de prêt.

Peut-on changer de fréquence de paiement en cours de contrat ?

Vous pouvez totalement changer de fréquence de règlement en cours de contrat sous réserve d’acceptation par votre assureur. Il suffit pour cela de lui faire parvenir une lettre recommandée avec accusée de réception.

Le changement sera pris en compte à la prochaine échéance de votre contrat. Vous recevrez alors  un nouvel échéancier par courrier ou par mail.

Comparer les devis assurance auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    2 commentaire(s)

    1. Stephen

      Pourquoi mon assurance me demande un sepa signé dans les documents à fournir alors que j’ai payé par carte bancaire pour l’année ?
      Pourquoi donné une autorisation de prélèvement dans ce cas ?

    2. rgssgx

      Je ne suis pas d’accord avec le bénéfice de récupération d’intérêts puisque lorsqu’on paye annuellement, la somme est due dès le départ et non à la fin du contrat. Donc en paiement annuel, on sort toute la somme toute de suite contrairement au paiement mensuel.

    Comparer les devis assurance auto