MENU

Épargner : du livret A à l’assurance-vie

  • Lorsqu’on a peu d’épargne, le livret A, malgré un taux de rendement très bas (0.75 % actuellement), reste une solution avantageuse pour deux raisons : c’est un placement disponible et exonéré de frais et d’impôts.
  • Le Plan d’Épargne Logement, au taux lui aussi en baisse (2 % brut actuellement), reste toutefois un atout pour ceux qui ont un projet immobilier, permettant un emprunt à un taux prédéfini et une prime d’Etat.
  • Le PERP (Plan d’Épargne Retraite Populaire) peut se révéler avantageux si vous avez des revenus élevés, car les sommes versées sont fiscalement déductibles. Le rendement du PERP reste toutefois peu élevé, environ 3 %, et le retrait du capital est limité à 20 %, le reste étant versé sous forme de rente.
  • Autre placement qui ne se dément pas : l’assurance-vie qui offre liquidité et fiscalité avantageuse sous conditions. Cette dernière constitue en outre un bon outil de transmission de patrimoine, grâce à une grande liberté dans le choix des bénéficiaires en cas de décès. Cependant, son rendement dépend grandement des supports d’investissement choisis.

Les solutions d’assurances-vie plus risquées mais plus productives

Pour optimiser votre épargne, il faut savoir choisir votre contrat d’assurance-vie.

D’une part, il y a les fonds en euro. Le placement, majoritairement constitué d’obligations, est totalement garanti par l’assureur. Si vous choisissez une assurance-vie monosupport en euros, votre capital sera sécurisé mais son rendement sera très limité : 1.80 % en moyenne en 2016, soit un taux réel d’environ 1 % après les prélèvements sociaux et l’inflation.

D’autre part, les unités de compte (UC) sont des supports d’investissement constitués de parts de valeurs mobilières ou immobilières (actions, Sicav, parts de fonds communs de placement, SCI, SCPI…). Ce sont des placements plus performants qui varient en fonction du cours de la bourse, donc plus risqués.

Pour dynamiser votre épargne, il est conseillé de panacher vos placements entre unités de compte et fonds en euro : ce sont les contrats multisupports.

Différents types de gestion des supports sont proposés, de libre à pilotée par des experts.

Dans le choix de votre contrat d’assurance-vie, il est aussi important de prendre en compte les frais sur versement et les frais de gestion. Trop élevés, ils amputeront le rendement.

Le conseil d'Hervé !
L’assurance-vie ayant subi une importante mutation depuis quelques années avec des placements très variés et techniques, il est préférable de faire appel à un professionnel qui saura vous conseiller afin de maximiser vos placements tout en mesurant les risques.
Comparer les devis assurance auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis assurance auto