MENU

Qu’est-ce qu’une assurance collaborative ?

Le covoiturage, les échanges de logement entre particuliers, cours de bricolage ou jardinage : l’économie collaborative repose sur le partage ou l’échange de biens, de services ou de connaissances entre particuliers. Poussée par les nouvelles technologies, elle s’est développée dans de nombreux secteurs d’activité et de service et s’ouvre désormais à l’assurance collaborative.

Concrètement, l’assurance collaborative permet de mutualiser les risques au sein d’une communauté d’adhérents bien précise, constituée par affinités et besoins similaires. Exemple : les propriétaires de voitures électriques pour les assurances auto ou les graphistes indépendants pour l’assurance santé.

Mais quels sont les principaux objectifs et intérêts de l’assurance collaborative ?

  • Donner naissance à des synergies entre particuliers sur un domaine précis. Le modèle repose le plus souvent sur un groupe, de 2 à 150 personnes, qui alimentent via une prime un fonds commun pour les petits sinistres et un fonds de protection pour couvrir les sinistres un peu plus chers.
  • Encourager les comportements responsables : accompagnés dans leur gestion du risque, les assurés adhérents au groupe sont solidaires. Ainsi, s’ils sont peu ou pas sinistrés à la fin de l’année, les souscripteurs peuvent récupérer jusqu’à 50 % de leur cotisation initiale sous forme d’un bonus collaboratif. Certaines formules proposent même d’en reverser une partie à une association caritative choisie par le groupe.
  • S’assurer « à la carte » pour des besoins ou des profils spécifiques. Telle une micro-mutuelle, l’assurance collaborative s’avère idéale pour couvrir des biens ou des services partagés et en fonction de leur usage (temps et période d’utilisation).

Toutefois, la réglementation stricte du secteur de l’assurance et l’indemnisation lors d’un sinistre très important limitent la portée de l’assurance collaborative. Elle n’a pas, pour l’instant, vocation à remplacer les entités traditionnelles, mais plus à les compléter.

Les assureurs dans ce nouveau paysage

De nombreux partenariats ont d’ores et déjà été conclus entre des startups ayant développé des applications dans le domaine, et des assureurs parfaitement conscients que les changements de comportements sont des opportunités à saisir.

Le terme de partenariat n’a rien d’usurpé : il ne s’agit pas de moderniser le modèle de l’assurance, mais dans certains cas d’en inventer d’autres répondant aux besoins actuels et futurs des consommateurs.

Exemple : les voitures de plus en plus connectées qui font naitre des relations différentes entre assuré et assureur, telles que l’assurance facturée au kilomètre.

Le raisonnement majeur repose sur la complémentarité de l’assurance « traditionnelle » et de l’assurance collaborative. Mais à plus ou moins long terme, il est évident que ces nouvelles solutions d’assurance sont appelées à changer le mode de fonctionnement des grands comptes, des PME-PMI, mais aussi des particuliers.

Le conseil d'Hervé !
Bon à savoir : en France, certaines compagnies d’assurance ont mis en place des offres d’assurance collaborative pour les propriétaires d’animaux ou de voitures électriques.
Comparer les devis assurance auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis assurance auto