MENU
Comparateur d'assurance auto
Comparez gratuitement des centaines de devis d'assurance auto et économisez en moyenne 308€* par an
Comparer
Partager sur

La réassurance : définition et concept

La réassurance d’assurance consiste à assurer l’assureur. C’est donc une assurance pour les compagnies assurances.

Son application est complexe, car il s’agit d’un métier à part entière du domaine de l’assurance.

Dans le cas où vous souscrivez une assurance pour des biens de grande valeur, votre assureur peut souscrire une réassurance d’assurance afin de couvrir le montant de vos biens assurés. Dans tous les cas, vous n’aurez aucun lien juridique ni contact avec le réassureur, il se peut même que vous ne connaissiez pas son existence.

La réassurance facultative, exemple

Voici un exemple simplifié de réassurance d’assurance.

M. Dupond veut assurer un mobilier de grande valeur, un tableau de maître par exemple. Il souhaite souscrire une assurance le couvrant à hauteur de 2 000 000 €.

Dans le même temps, Mme Durand hérite de bijoux qu’elle veut faire assurer pour 1 000 000 €.

Si l’assureur calcule la prime que vont engendrer ces deux assurances, il constate qu’elle est élevée. Si un sinistre intervenait en simultané sur ces deux dossiers, lors d’un incendie pour l’un et un cambriolage pour l’autre, par exemple, l’indemnisation pourrait dépasser ses fonds propres.

Afin de se protéger lui-même, l’assureur va alors ajouter à la garantie qu’il apporte à M. Dupond et à Mme Durand une réassurance, en échange d’une prime que l’assureur acquittera auprès du réassureur.

En cas de sinistre, le réassureur indemnisera son « assuré assureur » à hauteur de la garantie souscrite, ce qui permettra aux assurés initiaux d’être indemnisés en fonction des plafonds financiers prévus dans les contrats.

Dans l’hypothèse où le réassureur refuse de verser la somme souscrite, les assurés seront normalement indemnisés, la réassurance demeurant totalement transparente pour les clients de l’assureur.

De manière générale, en tant qu’assuré, vous ignorez l’existence d’un réassureur, ce métier n’étant évoqué que lors de grandes catastrophes où les réassureurs doivent intervenir pour de fortes sommes.

Des portefeuilles diversifiés et des risques calculés

Dans les faits, les réassureurs ne traitent que très rarement le dossier spécifique d’un assuré. Leur activité fonctionne sur la base de portefeuilles regroupant des milliers de dossiers et garantissant des sommes colossales.

Le métier de réassureur impose de nombreuses connaissances en matière de risques. Il doit aussi diversifier ceux-ci tant en matière de types d’assurances que de localisation, le portefeuille étant le plus souvent international.

Un même risque peut également être réassuré par plusieurs compagnies de réassurance. L’assureur initial, nommé « la cédante », répartit ainsi le risque sur plusieurs réassureurs dont le nombre varie suivant l’importance des sommes à assurer.

C’est en principe l’assureur qui détient la plus grosse part (réassureur apériteur) et qui négocie les renouvellements de contrats ou la réassurance de nouveaux souscripteurs.

Programme de réassurance et traités

Il existe plusieurs types de réassurances d’assurance :

  • la réassurance facultative ;
  • la réassurance obligatoire.

Dans le cas de la réassurance obligatoire, on parle de traité de réassurance conclu entre le réassureur et l’assureur.

Rassurez-vous, l’existence de la réassurance d’assurance ne change rien pour vous. La souscription de votre contrat automobile, santé ou autre demeure d’une grande simplicité. Pour faire encore plus simple et rapide, pensez à utiliser notre comparateur en ligne LesFurets.com.

Le conseil d'Hervé !
Grâce à la loi Hamon, vous êtes désormais libre de résilier votre contrat d’assurance au bout d’un an de souscription pour changer facilement d’assureur.
Comparer les devis assurance auto
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis assurance auto