MENU
Comparateur d'assurance auto
Comparez gratuitement des centaines de devis d'assurance auto et économisez en moyenne 308€* par an
Comparer
Partager sur

La prime d’assurance, c’est quoi ?

Il s’agit du prix que l’assuré doit payer à l’assureur pour être couvert !

La prime d’assurance (à ne pas confondre avec la cotisation d’assurance) prend en compte :

  • Les risques, c’est-à-dire, la probabilité statistique que l’assuré ou l’objet qu’il assure ont de subir un sinistre, et le cas échéant, le coût envisagé de celui-ci.
  • Les frais de gestion, qui permettent à la compagnie d’assurance de payer ses charges opérationnelles.
  • Les bénéfices, c’est-à-dire la marge que la compagnie réalise sur le contrat d’assurance.

La différence entre prime et cotisation d’assurance

La différence entre cotisation et prime d’assurance est floue. On peut toutefois souligner que :

  • La cotisation d’assurance correspond à chaque paiement que vous faites ;
  • La prime d’assurance englobe toutes vos cotisations payées sur une année.

La cotisation peut être payée au mois, au trimestre, au semestre ou de manière annuelle. Dans ce dernier cas, la cotisation payée à la seule date d’échéance est équivalente au montant de la prime.

Pour certains, la notion de cotisation est associée au mode de gestion des mutuelles. Ils considèrent que la prime est réservée aux contrats individuels des assureurs. Cependant, si l’on compare le fonctionnement d’une mutuelle à celui d’une association, on constate que chaque membre adhérent est davantage appelé à verser une cotisation qu’une prime.

En outre, dans la plupart des lexiques détaillant les termes en matière d’assurance, le mot « cotisation » est considéré comme un synonyme de « prime ». Cette absence de différenciation laisse supposer que l’écart est minime.

Le calcul des primes d’assurance selon les domaines

Comment sont calculées les primes d’assurance santé ?

Généralement, pour calculer la prime de votre mutuelle santé, votre assureur ou mutualiste devra connaître certains éléments concernant votre profil, comme :

  • Votre âge : plus vous êtes âgé, plus votre prime est importante en vue du risque de dépenses dues à la santé ;
  • Votre sexe : les hommes et les femmes n’ont pas besoin des mêmes protections et nécessitent des prises en charge différentes (par ex. maternité) ;
  • Vos besoins médicaux divers (optique, dentaire, hospitalisation, etc.) ;
  • Le niveau de garantie que vous choisissez pour chaque poste de santé.

Comment sont calculées les primes d’assurance emprunteur ?

À l’instar de l’assurance santé, différents critères interviennent lors du calcul de la prime d’assurance emprunteur, tels :

  • Votre âge ;
  • Votre état de santé ;
  • Le montant de l’emprunt ;
  • La durée et le type de prêt ;
  • Les risques particuliers.

Il existe deux types de calculs de primes d’assurance emprunteur :

Les cotisations variables : calculées sur le capital restant dû et la prime de risque. Cela signifie qu’elles diminuent au fil de l’emprunt et de vos remboursements. Elles sont souvent utilisées dans les contrats individuels.

Les cotisations fixes : calculées sur le capital initial. Ce mode de calcul est la plupart du temps appliqué dans les contrats groupes des banques. Vos cotisations sont fixes tout au long de l’emprunt et le taux dépend du montant initialement emprunté.

Passer un contrat chez son assureur

Comment sont calculées les primes d’assurance auto ?

De nombreux critères entrent en compte pour le calcul de votre prime d’assurance auto. Parmi eux, on trouve :

  • Les caractéristiques du véhicule ;
  • L’usage que vous en faites ;
  • L’endroit où vous stationnez votre véhicule ;
  • Le niveau de protection souhaité (assurance tous risques, assurance au tiers, etc.) ;
  • Le kilométrage parcouru chaque année ;
  • Votre profil de conducteur : âge, date de permis, bonus-malus, antécédents d’assurance, etc.

Comment sont calculées les primes d’assurance habitation ?

Concernant la prime d’assurance habitation, les critères sont, entre autres :

  • Votre lieu de résidence ;
  • Le montant de votre franchise ;
  • La sécurité de votre logement
  • La valeur de votre bien immobilier ;
  • Votre statut (locataire ou propriétaire).

Pourquoi les assurances subissent-elles des augmentations chaque année ?

Chaque année à la date d’échéance, les contrats d’assurance subissent pour la plupart une augmentation, plus rarement une baisse. Cette revalorisation est calculée par rapport à des indices. Si la prime augmente, les plafonds de garantie sont en général eux aussi réévalués.

La plupart des contrats, qu’il s’agisse d’automobile, moto, habitation ou santé, s’accompagnent d’une clause d’indexation. Cette revalorisation de la prime d’assurance est appliquée lors de l’appel de cotisation qui intervient à l’échéance du contrat.

L’augmentation, ou éventuellement la baisse, est calculée en prenant des indices de référence associés à chaque secteur spécifique d’activité :

  • L’indice pour la prime du contrat auto ou moto prend en compte la variation de prix des véhicules neufs et de la réparation ;
  • Pour le contrat multirisque habitation, c’est l’indice de la Fédération française du bâtiment (FFB) ;
  • Pour les assurances santé, c’est celui du prix de la journée d’hospitalisation.

L’incidence de la revalorisation ne se limite pas à l’augmentation de la prime, puisqu’elle influe également sur les plafonds garantis.

Pour mieux comprendre le calcul de la prime d’assurance, voici un exemple pour un contrat multirisque habitation souscrit en janvier 2017 et dont la cotisation prend pour indice FFB de base celui du troisième trimestre de 2016 qui est de 935,90.

Le capital garanti est de 50 000 € et la cotisation annuelle de 420 €.

En 2017, l’indice FFB du deuxième trimestre était de 960,10.

Le calcul est donc le suivant : 420 × 960,10/935,90= 430,86
L’assuré devra par conséquent payer 430,86 € au 1er janvier 2018, soit une hausse de 10,86 €.
Pour ce qui est de la revalorisation du capital garanti : 50 000 × 960,10/935,90 = 51 292,87
Le plafond garanti passe alors à 51 292,87 €, soit une hausse de 1 292,87 €.

Ce taux de revalorisation n’est pas le seul élément entrant dans le calcul du coût de la prime. Des taxes peuvent avoir été augmentées ou nouvellement instaurées. L’augmentation peut également provenir d’une décision unilatérale de l’assureur ou de l’application d’un bonus-malus.

Le conseil d'Hervé !
Pour bénéficier des meilleures offres en matière de tarifs et de garanties, la comparaison sur notre site constitue une solution particulièrement efficace. Après une simulation de quelques minutes, les devis restent disponibles sur votre espace personnel et vous pouvez souscrire directement en ligne, ce qui donne l’occasion de réaliser des économies supplémentaires.
Comparer les devis assurance auto
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis assurance auto