MENU
Comparateur d'assurance auto
Comparez gratuitement des centaines de devis d'assurance auto et économisez en moyenne 308€* par an
Comparer
Partager sur

Bien assurer votre enfant pour ses frais de santé à l’étranger

  • En Europe, l’enfant reste couvert par votre Assurance Maladie et éventuellement votre complémentaire santé. Vous devez pour cela obtenir sa carte européenne d’Assurance Maladie.
  • En dehors de l’Union européenne, les situations varient d’un pays à l’autre suivant qu’une convention bilatérale lie ou non les deux systèmes de santé. Vérifiez les garanties de vos contrats d’assurance voyage (éventuellement comprise dans votre multirisque habitation ou si vous payez le voyage avec votre carte bancaire) qui peuvent contenir la prise en charge des frais médicaux.

Avant le voyage, vérifiez que votre mutuelle santé couvre bien les cas suivants à l’étranger :

  • les frais d’hospitalisation et l’option chambre particulière à l’hôpital
  • les lunettes
  • les dépassements d’honoraires.

Garanties responsabilité civile et accidents de la vie d’un enfant à l’étranger

Lors d’un séjour à l’étranger sans ses parents, un enfant mineur doit au préalable obtenir une autorisation de sortie du territoire.

L’enfant doit être couvert en cas de dommages :

  • qu’il pourrait causer à des tiers : c’est la garantie responsabilité civile,
  • ou dont il serait victime : c’est la garantie accidents de la vie ou GAV.

Pour un enfant qui voyage au sein de l’Union européenne, la garantie responsabilité civile est obligatoire. Il peut être couvert d’office en tant qu’ayant droit dans le cadre de votre contrat multirisque habitation. Vérifiez que cette assurance le couvre en dehors des frontières et quelles sont les limites de ces garanties.

En complément, pour n’avoir aucun reste à charge ou le moins possible dans ses frais médicaux, il est conseillé de souscrire une garantie accident de la vie (GAV) en prenant soin de vérifier qu’elle fonctionne hors de France et pour quelle durée. Cette protection reste conseillée même si la structure qui organise le séjour a une assurance de groupe. Il faut également vérifier le seuil d’AIPP (Atteinte Permanente à l’Intégrité Physique et Psychique) souscrit et les éventuelles exclusions de garanties si votre bout de chou pratique certains sports.

Sachez qu’une assurance scolaire étendue aux activités extra-scolaires peut vous offrir ces garanties-là sans franchise (alors qu’une responsabilité civile dans une assurance habitation a souvent une franchise d’au moins 100 €, par exemple) et dans un seul contrat.

Annulation du séjour, assurance rapatriement de l’enfant

Si votre enfant est malade ou victime d’un accident durant son séjour à l’étranger, son rapatriement peut se révéler nécessaire. En cas d’interruption prématurée de séjour, il se peut que la structure d’accueil refuse de vous rembourser la partie restante du séjour. Dans ce cas, l’assurance voyage rapatriement peut vous rembourser la partie du séjour non effectuée.

Avant le départ de votre fils ou de votre fille, veillez à vérifier certains points importants :

  • Si l’assurance rapatriement prend en charge la maladie et pas seulement le rapatriement pour accident
  • Quelle est sa franchise kilométrique éventuelle
  • Quels sont les frais de secours sur piste
  • Pour quelle durée de séjour elle fonctionne.

Là encore, sachez qu’une assistance rapatriement peut être incluse dans l’assurance dans l’assurance scolaire de votre enfant. En prenant un maximum de précautions, vous serez certain d’être aidé en cas de problème !

Le conseil d'Hervé !
Même si l’organisateur du séjour est assuré, il peut se révéler utile de renforcer ces garanties. De même, si vous disposez déjà de garanties similaires dans vos contrats actuels !
Comparer les devis assurance auto
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis assurance auto