MENU

Orange a lancé jeudi dernier son service bancaire. 100% mobile et presque gratuit, le nouveau service Orange Bank vient gonfler les rangs des « néobanques ». Les clients bénéficient d’un compte et d’une carte bancaire, d’une autorisation de découvert, d’une assurance complémentaire gratuite et d’un livret d’épargne rémunéré.

Une IA comme conseiller virtuel

L’opérateur présente Orange Bank comme « la seule banque française à proposer à la fois la gratuité, l’immédiateté, le paiement mobile, l’innovation des usages et un conseiller virtuel disponible 24h/24 et 7 jours sur 7 ». Ce conseiller virtuel fonctionne grâce à l’Intelligence artificielle (IA) conçue par IBM. La nouvelle banque revendique également 890 collaborateurs humains, et dispose d’un réseau de 140 boutiques habilitées.

Après un lancement repoussé de plusieurs mois, Orange Bank affiche de grandes ambitions sur l’ensemble des marchés bancaires. L’opérateur espère d’atteindre 400 millions d’euros de chiffre d’affaires sur l’année 2018, dans le domaine des services financiers sur mobile. Pour atteindre cet objectif, la nouvelle banque compte attirer massivement les consommateurs. Orange Bank vise plus de 2 millions de clients en France d’ici 10 ans.

Une carte bancaire gratuite

Le compte Orange Bank propose une carte Visa internationale, à autorisation systématique avec débit immédiat ou différé. Ce service sera gratuit « la première année et les suivantes ». Cette gratuité existe sous certaines conditions chez ses concurrents, précise La Tribune. Bloquer ou débloquer le paiement sans contact, sur internet ou à l’étranger, modifier le plafond… Le client peut paramétrer sa carte Orange Bank depuis l’application mobile.

Le consommateur pourra aussi choisir lui-même son code secret. Les retraits d’argent seront gratuits dans tous les distributeurs. Orange Bank propose également un chéquier gratuit, payant avec un recommandé. La tenue de compte coûte 5 euros par mois, si vous réalisez moins de trois opérations ou retraits par mois. Orange Bank n’applique pas de commission d’intervention, mais conserve les frais d’incidents de paiement. Certaines opérations restent payantes, comme les virements urgents et les paiements ou retraits en devises.

Comparer les offres des banques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les offres des banques