MENU

Les clients se tournent souvent vers les banques en ligne pour bénéficier d’une carte gratuite. Ce service implique souvent une clause d’usage, sans quoi l’établissement facture des frais bancaires. La néobanque allemande N26 a décidé de retirer cette condition, rapporte iGeneration.

Une clause supprimée en juin

C’est une modification conséquente des règles d’utilisation. Pour bénéficier gratuitement de l’offre bancaire standard chez N26, le client n’aura plus besoin de réaliser au moins 9 opérations par mois avec sa carte bancaire. Dans le cas contraire, le consommateur devait s’acquitter de 2,90 euros par mois. Cette clause a été supprimée « définitivement » dans la dernière mise à jour de la grille tarifaire, qui date du 22 juin 2018.

Les usagers ne recevront plus de facture pour usage insuffisant de leur carte bancaire. La nouvelle règle s’applique depuis juillet dernier. N26 aligne ainsi ses pratiques sur celles de ses concurrents Orange Bank, Fortuneo ou BforBank. De quoi contrebalancer la grogne des usagers, au moment où le tarif de la formule Black a pratiquement doublé. N26 facture désormais ce service premium 9,90 euros par mois contre 5,90 euros auparavant.

Attirer de nouveaux clients

La néobanque berlinoise reste une habituée des expérimentations et des changements imprévus de politique tarifaire. Depuis l’année dernière, l’établissement restait fidèle à la clause d’usage. Ce système peu populaire pouvait coûter jusqu’à 8,70 euros par trimestre aux clients négligents. Il n’aurait toutefois jamais été réellement appliqué, croit savoir cBanque. Sa suppression ne devrait donc pas coûter grand-chose à la néobanque.

Pour N26, supprimer la condition d’usage s’apparente à un joli coup de publicité pour attirer de nouveaux clients. Le service après-vente de l’établissement a d’ailleurs répondu directement à la presse sur Twitter pour confirmer cette évolution. De quoi jouer la carte de la transparence et montrer patte blanche auprès des consommateurs, qui se montrent de plus en plus intransigeants sur le prix de leur carte bancaire dans un secteur très concurrentiel.

Comparer les offres des banques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les offres des banques