MENU

Il ne sera bientôt plus nécessaire de composer son code secret pour régler ses achats avec une CB. Le Groupement des cartes bancaires va expérimenter en France les cartes biométriques d’ici fin 2018, début 2019 rapporte BFM TV. Elles permettront de finaliser une transaction grâce aux empreintes digitales en lieu et place du code à quatre chiffres.

Son doigt sur un carré noir

Le capteur digital, qui prend la forme d’un petit carré noir, est positionné à l’angle inférieur droit de la carte. Il suffira de placer son doigt sur la puce de reconnaissance digitale et de plaquer la carte sur le terminal de paiement (à la manière d’un paiement sans contact) pour réaliser la transaction.

« L’empreinte digitale se substitue au code secret, rendant le paiement plus rapide et intuitif », a expliqué au Figaro le Groupement des Cartes Bancaires CB qui a engagé deux entreprises spécialisées en sécurité numérique, Idemia et Gemalto, pour mettre au point le système.

Déjà testé au Japon

Ce dispositif a déjà été expérimenté au Japon où, selon le Groupement des cartes bancaires, désormais « 87% des utilisateurs préfèrent utiliser leur empreinte, plutôt que leur code secret ». L’arrivée du système en France est une première en Europe.

On ne connaît pas le nom des banques qui vont sauter le pas mais « plusieurs milliers de cartes vont être distribuées, et selon le choix des banques, l’expérimentation durera entre trois et six mois », assure Patrice Meilland, cadre chez Idemia, à BFM TV.

L’enregistrement des empreintes sur smartphone

Pour enregistrer leur empreinte, les clients devront se rendre dans une agence bancaire mais pourront aussi le faire avec une application smartphone, ce qui permettra aux banques en ligne de proposer également cette nouveauté. La carte biométrique comportera toujours un code secret à quatre chiffres pour effectuer des retraits d’argent.

L’objectif est de rassurer les clients en offrant une sécurité supplémentaire en cas de perte ou de vol, notamment dans le cadre des paiements sans contact. Aujourd’hui, le seul garde-fou associé à ce moyen de paiement est en effet le plafond des paiements à 30 euros.

Comparer les offres des banques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les offres des banques