MENU

BNP Paribas a pris une bonne résolution pour 2018. La banque a choisi de donner la priorité au mobile, qui représente 66% des visites sur son site. BNP Paribas compte 1,2 million de clients qui ne se connectent qu’avec leur smartphone, rapporte CBanque ce lundi. Chez les 15-34 ans, ils représentent 43,3% des clients.

La stratégie du « mobile first »

BNP Paribas réforme complètement son application mobile « Mes Comptes », qui agrège les données bancaires. L’outil propose des outils de gestion des finances personnelles (diagrammes, classement des dépenses par catégories, etc.). Le client peut même scanner un chèque grâce à l’appareil photo du smartphone, précise La Tribune. L’interface de navigation a été conçue pour simplifier au maximum le parcours utilisateur.

De cette façon, BNP Paribas emboîte le pas aux néobanques comme BforBank, Fortuneo ou encore Orange Bank. Le client trouve désormais « toutes les fonctionnalités au sein d’une même application, qui a vocation à offrir la totalité des services bancaires » précise Marc Campi, directeur marketing et digital chez BNP Paribas. Le virement entre particuliers par sms devrait arriver avant l’été prochain. L’application devrait également proposer avant fin 2018 un outil de prédiction de solde bancaire.

Contrôler sa « carte intelligente »

« Mes Comptes » dispose d’un chatbot pour les questions urgentes, comme la perte ou le vol de carte bancaire.  L’appli intègre aussi le paiement sans contact. Actuellement, ce service n’existe que sous Android, via le service Paylib. L’équivalent sous iOS avec Apple Pay devrait arriver entre 2018 et 2019. « Mes Comptes » permet enfin de piloter sa carte bancaire à distance. BNP Paribas compte sur cette « carte intelligente » pour séduire les clients.

L’utilisateur peut aussi bloquer provisoirement sa carte en temps réel. Il contrôle ses paiements sans contact, ses règlements en ligne ou encore le montant de ses plafonds. Ces services, modulables à la demande, deviennent peu à peu des prestations standards sur le marché bancaire. D’autres banques concurrentes se sont engagées dans cette voie, comme Axa Banque, ING Direct ou encore Crédit Agricole. En 2018, PNB Paribas n’a pas l’intention de se laisser distancer.

 

Comparer les offres des banques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les banques