MENU

Le paiement mobile gagne du terrain. Depuis ce mercredi, la Société Générale propose Apple Pay à ses clients. La banque a vaincu ses réticences envers le système de paiement sans contact de l’iPhone. Cette technologie fonctionne avec identification biométrique (TouchID ou FaceID) rapporte Numerama ce mercredi.

Peu de banques proposent Apple Pay

La Société Générale avait annoncé ce changement dès novembre dernier. Pour promouvoir ce nouveau service, la banque a diffusé une nouvelle publicité sur YouTube. Dans cette vidéo de 30 secondes, la banque met en scène avec humour Alex, un jeune trentenaire « qui oublie tout ». Le spot vante les mérites Apple Pay, un système « simple, rapide et sécurisé ». Pour rappel, ce dispositif d’Apple n’existe que depuis 2016.

Pour le moment, peu de banques en France proposent déjà ce service de paiement mobile. Parmi elles figurent la Banque populaire, la Caisse d’épargne, la Banque de Savoie et quelques caisses du Crédit Mutuel. D’autres établissements financiers comme certaines néobanques proposent aussi le système Apple Pay. C’est notamment le cas de Carrefour Banque, Orange Bank, Max (Crédit Mutuel Arkéa), l’allemande N26 ou encore la française Lydia.

Pas d’Apple Pay pour les clients des filiales

Pour utiliser le service de paiement NFC d’Apple, les clients de la Société Générale doivent enregistrer leur carte bancaire sur l’application Wallet. Cette option n’est possible qu’avec la dernière mise à jour de l’appli, précise Zdnet. Les clients des filiales Crédit du Nord et Boursorama Banque ne sont pas encore concernés, précise Cnet. Notez que les clients Société Générale sous Android peuvent opter pour le service équivalent avec PayLib.

Chez les autres banques françaises, seule BNP Paribas devrait proposer Apple Pay d’ici fin 2018. En France, le paiement mobile reste concurrencé par les cartes bancaires traditionnelles équipées d’une puce NFC pour le paiement sans contact. D’après le  Groupement des Cartes Bancaires CB, le nombre de transactions NFC a bondi de +112% entre juillet 2016 et juillet 2017. Par ailleurs, 30% de ces opérations concernent des transactions de moins de 20 euros.

Comparer les offres des banques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les offres des banques