MENU
Comparateur de banque
Réduisez vos frais bancaires en comparant les banques
Comparer
Partager sur

Un compte sur livret : qu’est-ce que ça signifie ?

Comme tous les comptes sur livret, le compte sur livret propose la constitution d’une épargne de précaution. À la différence du Livret A ou du LDDS, le compte sur livret n’est généralement pas plafonné, ou bien ce plafond est très élevé.

Le compte sur livret offre la même souplesse que ses cousins réglementés. La fréquence et le montant des dépôts sont libres et les retraits sont libres. Comme la plupart des livrets, le CSL n’offre par contre aucun moyen de paiement direct, chèque ou carte bancaire. Il est toutefois possible d’utiliser son CSL pour des opérations de virement créditeur ou débiteur, ponctuelles ou régulières.

L’ouverture d’un compte sur livret s’accompagne d’un dépôt initial minimum variable suivant les banques. Certains organismes offrent une prime de bienvenue soit en échange d’un versement initial minimum, soit en respectant un solde plancher sur une durée déterminée.

Un compte sur Livret est accessible à toute personne physique, y compris mineure (avec l’accord de ses représentants légaux). Il est possible d’ouvrir un CSL dans n’importe quelle banque proposant ce produit, ce même sans y posséder un compte bancaire.

La gestion d’un CSL par la banque n’entraîne aucuns frais de gestion, même en cas de clôture. Les dépôts effectués sur un compte sur livret sont garantis à hauteur de 100 000 € par le Fonds de Garantie des Dépôts. Le détenteur d’un CSL est ainsi protégé d’une éventuelle faillite de l’établissement bancaire.

Un compte sur livret : quels sont les taux ?

Le compte sur livret n’étant pas réglementé, le taux de rémunération est librement fixé par chaque établissement bancaire. Quel que soit son taux, les intérêts sont calculés de manière proportionnelle aux sommes déposées et à la durée du dépôt.

La concurrence étant rude dans le domaine du compte sur livret, certaines banques attirent les clients au travers de taux particulièrement attractifs pouvant atteindre jusqu’à 4 %. Attention toutefois, car ce taux promotionnel est le plus souvent limité à quelques mois pour redescendre ensuite à un niveau bien plus habituel.

Une autre précaution consiste à définir un échéancier précis des versements et des retraits. Les sommes déposées ne génèrent en effet des intérêts que lorsqu’elles sont placées sur une quinzaine entière.

Le conseil d'Hervé !
Tous les 31 décembre, les rémunérations de l’année sont cumulées et intégrées au capital pour générer à leur tour des intérêts.

Quelle est la fiscalité sur un compte sur livret ?

Le compte sur livret n’étant pas réglementé, il ne bénéficie pas des mesures de défiscalisation communes au Livret A, Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS) ou encore le Livret d’épargne populaire.

Les intérêts d’un CSL sont par conséquent soumis au prélèvement forfaitaire unique (FPU) au taux de 30 % (12,8 % au titre de l’impôt sur le revenu, 17,8 % de prélèvements sociaux). En fonction de sa situation personnelle en matière de tranche d’imposition, il est possible d’opter pour l’imposition au barème progressif de l’impôt sur le revenu, les prélèvements sociaux étant payés séparément.

Comparer les offres des banques
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les offres des banques