Comparateur de banque
Réduisez vos frais bancaires en comparant les banques
Obtenir une offre personnalisée
Compte courant

Qui peut ouvrir un compte bancaire en France ?

Pour ouvrir un compte bancaire en France, il faut être majeur et en mesure de présenter une pièce d’identité ainsi qu’un justificatif de domicile. Certaines banques autorisent également les mineurs de plus de 16 ans à ouvrir un compte épargne et un compte bancaire classique (ou compte-chèques), sous certaines conditions.

Pour toute ouverture de compte bancaire, les établissements financiers, qu’il s’agisse de banques traditionnelles comme de banques en ligne, demandent certains documents. Ces derniers servent à vérifier votre identité et votre lieu de résidence. Pour ouvrir un compte bancaire, il vous faudra au minimum :

  • Une pièce d’identité en cours de validité (carte d’identité, passeport, carte de séjour ou titre de séjour).
  • Un justificatif de domicile récent (avis d’imposition, quittance de loyer, facture d’eau ou d’électricité, ou attestation d’hébergement si vous êtes hébergé).
  • Un dépôt de signature manuscrit ou électronique.

Les différents types de comptes bancaires

Il existe en France plusieurs types de comptes bancaires. Chacun d’eux a ses spécificités, et le choix de la meilleure banque dépendra de la façon dont vous envisagez d’utiliser votre compte. De même, chaque personne est libre de posséder un ou plusieurs comptes.

Le compte bancaire simple ou individuel

Le compte bancaire simple est souscrit par un seul titulaire. Il permet de gérer ses dépenses et ses rentrées d’argent au quotidien tout en disposant d’une carte bancaire. Il s’agit du compte courant le plus répandu. Il peut être ouvert à partir de 12 ans, sous condition d’acceptation du responsable légal. Dans ce cas, le mineur peut aussi disposer d’une carte bancaire à autorisation systématique de solde. Ainsi, il ne peut pas être à découvert.

Le compte joint ou compte collectif

Le compte joint a absolument la même fonction que le compte bancaire simple. En revanche, il est détenu par plusieurs cotitulaires. Il s’agit d’un compte bancaire commun très fréquemment utilisé par les couples. Notez cependant que certaines banques autorisent à avoir plus de deux cotitulaires. Dans ce cas, on parle aussi de compte collectif.

Le compte indivis

Très proche du compte joint, le compte indivis peut aussi être détenu par plusieurs cotitulaires. En revanche, toutes les opérations réalisées sur ce compte doivent être validées par l’ensemble des coindivisionnaires. (A contrario, sur un compte joint, il suffit qu’un cotitulaire valide l’opération.) Les coindivisionnaires sont, de fait, solidaires de tout ce qui se passe sur le compte. Le compte indivis a donc un fonctionnement plus restrictif. Il peut, par exemple, être utilisé pour gérer un héritage.

Le compte associé

Le compte associé, quant à lui, est conçu pour les associations ou les entreprises. Il s’agit d’un compte de trésorerie mettant à disposition des fonds pour une société ou un groupement collectif.

L’accès aux services bancaires de base

En France, toute personne a le droit d’avoir accès au compte bancaire. Le droit au compte limite ainsi le phénomène d’exclusion et s’applique lorsqu’une ou plusieurs banques refusent l’ouverture d’un compte bancaire à un individu.

Dans le cas où votre ouverture de compte serait refusée par une banque, sachez que vous pouvez faire appel à la Banque de France pour vous aider. Pour effectuer cette démarche, il vous faut :

  • Un formulaire de demande de droit au compte dûment rempli.
  • Une pièce identité.
  • Un justificatif de domicile récent.
  • Une déclaration sur l’honneur stipulant que vous ne possédez aucun compte bancaire à votre nom.

Dans le cadre de cette procédure, la Banque de France désigne un établissement qui est obligé de vous ouvrir un compte bancaire.

Comment fonctionne un compte courant ?

Le compte courant a principalement pour vocation de vous permettre de recevoir des versements d’argent et d’effectuer des paiements. Lorsqu’un titulaire ouvre un compte bancaire dans la banque de son choix, celle-ci lui octroie donc des moyens de paiement (carte bancaire et/ou chéquier, facturés ou non). L’utilisateur du compte dispose également d’un relevé d’identité bancaire (RIB) qui lui permet de mettre en place des virements ou d’instaurer des prélèvements. De même, il a alors accès à un relevé de compte, lui permettant de suivre toutes les transactions de son compte bancaire et de surveiller ses dépenses.

En France, un compte bancaire peut être fermé très facilement. Pour cela, il ne doit pas être à découvert, et l’utilisateur du compte doit simplement faire sa demande à sa banque pour que son compte soit fermé. Cette opération se fait sur demande, sans préavis. En contrepartie, le client est dans l’obligation de rendre ses moyens de paiement.

Les frais bancaires d’un compte courant

Détenir un compte bancaire est un service particulièrement pratique. Cependant, cela a un coût. Posséder un compte dans une banque n’est pas gratuit, et les prix des frais de fonctionnement varient d’un établissement à un autre. De même, les conditions d’obtention (donc les frais d’ouverture) d’un compte bancaire ne sont pas similaires dans tous les établissements.

  BOURSORAMA ING MONABANQ N26
CARTE CLASSIQUE Welcome – Gratuite Non disponible 24 €/an, sans condition Mastercard à autorisation systématique gratuite

Sans condition

CARTE HAUT DE GAMME ULTIM – Gratuite Gold MasterCard gratuite

Si 1 200 € de revenus versés mensuellement sur le compte

Ou 5 000 € détenus sur le compte

60 €/an, sans condition N26 You 9,90 €/mois

Sans condition

FRAIS DE TENUE DE COMPTE Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit

Plus d’informations sur les banques sans frais

Généralement, les comptes bancaires sont soumis aux frais suivants :

  • Des frais de tenue de compte.
  • La cotisation de la carte bancaire.
  • Des frais d’incidents (agios, frais de rejets de prélèvements, commission intervention…).
  • Des frais annexes (alertes SMS, réédition du code secret ou de la carte bancaire, assurances diverses, émission d’un chèque de banque…).

Ouvrir un compte courant avec lesfurets

À moins que vous ouvriez un compte dans le cadre du droit au compte, via un recours auprès de la Banque de France, vous êtes libre de choisir dans quel établissement bancaire vous souhaitez ouvrir votre compte bancaire. Vous l’aurez compris, le choix est vaste, et il s’avère donc parfois plus compliqué que prévu.

Chez lesfurets, nous vous aidons à faire le bon choix, selon vos besoins et les services que vous recherchez. Nous effectuons pour vous une comparaison entre les différentes banques présentes sur le marché, pour que ces démarches de changement d’établissement financier se passent le plus sereinement possible. Ainsi, nous vous aidons à faire des économies et recherchons pour vous les frais bancaires les plus bas. Au passage, nous vous faisons aussi profiter d’offres promotionnelles liées à l’ouverture d’un nouveau compte.