MENU
Comparateur de banque
Réduisez vos frais bancaires en comparant les banques
Comparer les offres des banques

Qu’est-ce qu’un IBAN ?

L’acronyme IBAN signifie International Bank Account Number et date de 1197 pour sa première version. Norme bancaire internationale, l’IBAN est l’identifiant unique de votre bancaire et se trouve sur votre relevé d’identité bancaire.

Comme vous pouvez le constater sur votre relevé d’identité bancaire, l’IBAN n’est pas seul en tant qu’identifiant. Un concurrent de l’IBAN est en effet le BIC (Bank Identifier Code), également appelé SWIFT (Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication). Le BIC ou le SWIFT sont utilisés pour identifier un compte au niveau international. Bien que la dénomination soit différente, le concept du BIC ou du SWIFT est lié au code IBAN. Alors que le SWIFT identifie une banque, l’IBAN désigne pour sa part un compte bancaire spécifique.

IBAN, BIC ou SWIFT quel est l’identifiant à utiliser pour un versement sur un compte tiers, en particulier hors Europe ? Il est recommandé de vous renseigner avant de lancer l’opération afin d’éviter toute erreur de transfert.

Que contient un IBAN ?

Bien que le code IBAN soit normalisé dans sa forme pour être reconnu par la plupart des banques du monde, sa longueur varie d’un pays en étant comprise entre 14 et 34 caractères. En France, l’IBAN est toujours composé de 27 caractères.

Cette suite de chiffres et de lettres se compose de trois parties :

  • Les deux premières lettres correspondent au code du pays
  • Suivent 2 chiffres qui constituent la clé de contrôle
  • Les 23 caractères qui suivent sont le Basic Bank Account Number (BBAN)

La vérification IBAN est composée de blocs de 4 caractères par la norme ISO 13616, mais sa saisie à l’écran se réalise toujours sans espace.

À quoi sert l’IBAN ?

Vous savez à présent ce qu’est l’IBAN et comment il est normalisé et il ne vous reste plus qu’à connaître l’utilité de série de chiffres et de lettres.

Depuis le passage à la norme SEPA, il suffit au débiteur de fournir son IBAN pour réaliser les opérations de prélèvement nationales et transfrontalières. Du fait de sa normalisation, l’IBAN uniformise les numéros de comptes bancaires, ce qui facilite grandement les transactions financières. Au lieu d’être obligé de fournir tous les détails de vos coordonnées bancaires

Un prélèvement sur votre compte nécessite la signature d’un contrat de prélèvement. Si la fourniture du seul IBAN permet de recevoir des versements, ce seul identifiant ne permet donc pas de permettre un prélèvement.

Le conseil d'Hervé !
Du fait que l’IBAN est associé à une banque et à votre numéro de compte, il devient invalide en cas de changement d’établissement bancaire.

Comparer les offres des banques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les offres des banques