MENU

La définition d’une néobanque

Contrairement aux banques en ligne, les produits et les offres d’une néobanque sont accessibles via une application mobile.

Les néobanques ne sont pas forcément des banques dans le sens traditionnel du terme. Elles sont plus souvent apparentées à des établissements de paiement.

Certaines d’entre elles sont des startups de la finance indépendantes des banques classiques comme Revolut. D’autres ont vu le jour au sein de grands groupes. Exemple : C-Zam avec le groupe Carrefour ou Orange Bank avec l’opérateur téléphonique Orange.

Le conseil d'Hervé !
Pour exercer des activités bancaires, les établissements doivent être titulaire d’une licence délivrée par la banque centrale européenne. Certaines néobanques comme N26 et Orange Bank possèdent cette certification. Concernant les autres néobanques, elles doivent détenir un agrément en qualité d’établissement de paiement ou en qualité d’établissement de monnaie électronique, à l’instar de Revolut.

Comment ouvrir un compte dans une néobanque ?

Pour ouvrir un compte dans une néobanque, il vous suffit de vous munir de votre smartphone ou de votre ordinateur et d’avoir quelques minutes devant vous.

Les néobanques requièrent peu de documents. Une pièce d’identité et une photo peuvent suffire. Une fois l’inscription faite. Votre compte est instantanément ouvert en ligne. Quelques jours plus tard, vous recevez votre carte bancaire.

Les néobanques connaissent un engouement grâce aux faibles frais de banque qu’elles appliquent. Par exemple : la néobanque allemande N26 propose une carte bancaire gratuite à condition de réaliser 9 transactions par trimestre. Autrement, à partir du mois de juillet 2018, une commission de 2,90 euros par mois sera prélevée.

Autre avantage des néobanques : vous pouvez réaliser vos paiements à l’étranger sans commission. En revanche, les retraits en devises étrangères sont payants. Exemple : avec la formule standard, il faut compter une commission de 1,7% du montant du retrait.

Les néobanques ont-elles que des avantages ?

Si vous souhaitez bénéficier d’un découvert ou souscrire un crédit, les néobanques ne sont pas habilitées à répondre à votre demande en raison de leur statut d’établissements de paiement. Les paiements réalisés avec les néobanques sont à « vérification instantanée ». Le solde de votre compte est consulté lors de vos opérations.

Le montant mensuel de retrait en distributeur automatique de billet est limité chez la plupart des néobanques.

Exemple : chez N26, vous êtes autorisés à réaliser cinq retraits par mois. Au-delà, il faut compter 2 euros de frais. Chez Revolut, si vous retirez plus de 200 euros par mois, une commission de 2% sur le montant de votre retrait.

Dans leur version payante, les néobanques proposent des plafonds de retrait mensuels plus importants, des assurances à l’international ou encore des services d’assistances téléphoniques 24/24.

 

 

 

Comparer les offres des banques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les offres des banques