Comparateur de banque
Réduisez vos frais bancaires en comparant les banques
Partager sur

Qu’est-ce qu’une néobanque ?

Une néobanque n’est pas tout à fait une banque. Du moins, elle n’en a pas le statut. Il s’agit plutôt d’un compte bancaire 2.0, pilotable entièrement depuis un smartphone, offrant un confort de gestion inégalé. Il ne faut donc pas confondre les néobanques avec les banques en ligne qui restent des établissements bancaires conventionnels, mais sans locaux physiques.

En adhérant à une néobanque, vous pouvez néanmoins bénéficier de services proches des banques traditionnelles :

  • Compte bancaire courant (sans condition de revenus).
  • Carte de paiement associée à un compte courant (Visa ou Mastercard dans la plupart des cas).
  • De plus en plus souvent : livrets d’épargne, offres de crédit à la consommation, etc.

Auxquels il faut ajouter une application mobile dédiée, fourmillant de fonctionnalités adaptées à une gestion rapide, intuitive et réactive. La plus-value se fait donc essentiellement sur la qualité de l’application – d’où l’importance de lire un comparatif des néobanques pour faire le bon choix.

Certaines néobanques sont des startups de la finance, indépendantes des banques classiques, à l’image de Revolut. D’autres ont vu le jour au sein de grands groupes, comme C-Zam (filiale de Carrefour) ou Orange Bank (filiale de l’opérateur téléphonique Orange).

Pour exercer des activités bancaires, les établissements doivent être titulaires d’une licence délivrée par la Banque centrale européenne. Certaines néobanques comme N26 et Orange Bank possèdent cette certification. Les autres doivent détenir un agrément en qualité d’établissement de paiement ou en qualité d’établissement de monnaie électronique, à l’instar de Revolut.

Néobanque VS banque en ligne  : les différences

Puisqu’elles fonctionnent via une application mobile, les néobanques sont forcément « en ligne ». Mais ce ne sont pas des « banques en ligne » au sens strict pour autant. Voici un rapide comparatif néobanque VS banque en ligne :

  • Les services bancaires. Parce qu’elles ne sont pas des « banques » au sens premier du terme, même les meilleures néobanques offrent des services limités en comparaison avec leurs aînées, où il est possible de souscrire des produits financiers, d’ouvrir des assurances-vie ou de contracter un crédit immobilier. Avec une néobanque, il est rarement possible d’aller au-delà du simple compte courant associé à une carte de paiement, ou encore d’encaisser des fonds.
  • L’efficacité mobile. En contrepartie, les néobanques bénéficient d’une technologie de pointe pour leurs applications mobiles, bien plus évoluées que celles des établissements bancaires traditionnels. Elles sont plus rapides, plus faciles à prendre en main, et proposent une plus grande variété de fonctionnalités. À l’inverse, la gestion des comptes et des services avec une banque en ligne est plutôt prévue pour se faire depuis un ordinateur.

Vous le comprenez en lisant ce bref comparatif des néobanques et des banques en ligne : chaque solution a ses avantages et ses inconvénients.

Trouvez votre banque en ligne ou néobanque
Je compare

Comparatif des néobanques françaises et étrangères

Le principe de la néobanque nous vient de l’étranger, les grands acteurs du secteur étant britanniques (Revolut, Monese) ou allemands (N26). Alors qu’une offre se développe progressivement en France : Orange Bank, Nickel (banque), AXA Banque, il reste possible d’ouvrir un compte auprès d’une néobanque étrangère. Quelle est la meilleure solution ? Pour le savoir, découvrez notre comparatif des néobanques françaises et étrangères.

Les différences entre néobanques en France et à l’étranger

Dans les faits, on trouve peu de différences entre les néobanques de France et celles qui sont installées à l’étranger. Ces dernières fonctionnent parfaitement sur le territoire français, et vous ne rencontrerez aucune difficulté à utiliser leurs cartes de paiement ou à effectuer des virements depuis ou vers leurs comptes courants.

Toutefois, vous devez savoir qu’en devenant client d’une néobanque étrangère, vous ouvrez un compte domicilié hors de France. Cela ne change rien en théorie, mais tous les prestataires et les commerçants n’acceptent pas les RIB provenant de banques étrangères. De plus, vous devez déclarer tout compte ouvert à l’étranger auprès du service des impôts.

Par définition, les néobanques de France sont installées sur le territoire français. En devenant client d’Orange Bank, par exemple, vous êtes sûr d’avoir un compte domicilié dans l’Hexagone.

Les critères pour choisir la meilleure néobanque

Vous avez certainement envie de choisir la meilleure néobanque. Pour cela, vous pouvez effectuer un comparatif des néobanques, françaises ou étrangères, en vous appuyant sur plusieurs critères de choix :

  • La panoplie des services bancaires proposés.
  • Le type de carte de paiement accessible.
  • La qualité de l’application mobile (visualisation des informations du compte, options de sécurité, moyens de paiement innovants).
  • Les justificatifs demandés pour ouvrir un compte.
  • La domiciliation du compte (en France ou à l’étranger).
  • Les frais associés à la gestion du compte.
  • Les offres de bienvenue (une somme d’argent offerte lors de l’ouverture du compte, par exemple 80 € chez Orange Bank).
  • La possibilité de se rendre en agence (Orange Bank propose à ses clients d’accéder à l’une de ses 140 agences intégrées aux magasins physiques de l’opérateur téléphonique, quand Nickel (banque) propose d’ouvrir un compte directement chez un buraliste affilié à la marque).

Ouvrir un compte dans une néobanque

Pour ouvrir un compte dans une néobanque, il vous suffit de vous munir de votre smartphone ou de votre ordinateur, et d’avoir quelques minutes devant vous. Rendez-vous sur le site de la néobanque étrangère ou française désirée, remplissez le formulaire d’inscription, confirmez votre identité (à l’aide d’un SMS envoyé sur votre téléphone, ou d’une photo d’une pièce d’identité transmise en ligne), et uploadez vos pièces justificatives. Parfois, il est nécessaire d’effectuer un premier versement minimum.

Les néobanques exigent peu de documents. Une pièce d’identité et une photo peuvent suffire. Une fois l’inscription faite, votre compte est instantanément ouvert en ligne. Quelques jours plus tard, vous recevez votre carte bancaire. Généralement, il n’y a pas de conditions de revenus.

Les néobanques suscitent l’engouement en raison des faibles frais de banque qu’elles appliquent. Par exemple : la néobanque allemande N26 propose une carte bancaire gratuite, à condition de réaliser 9 transactions par trimestre. Autrement, à partir du mois de juillet 2018, une commission de 2,90 euros par mois sera prélevée.

Autre avantage des néobanques : vous pouvez réaliser vos paiements à l’étranger sans commission. En revanche, les retraits en devises étrangères sont payants. Exemple : avec la formule standard, il faut compter une commission égale à 1,7 % du montant du retrait.

Réalisez des économies sur vos frais bancaires
Je compare

Les néobanques ont-elles uniquement des avantages ?

Ce comparatif des néobanques et des banques traditionnelles, en ligne ou non, ne serait pas complet sans un regard sur les inconvénients de ces établissements novateurs.

Si vous souhaitez bénéficier d’un découvert ou souscrire un crédit, les néobanques ne sont pas habilitées à répondre à votre demande, en raison de leur statut d’établissements de paiement. Les paiements réalisés avec les néobanques sont à « vérification instantanée ». Le solde de votre compte est consulté lors de vos opérations.

Le montant mensuel de retrait en distributeur automatique est limité chez la plupart des néobanques. Exemple : chez N26, vous êtes autorisé à réaliser cinq retraits par mois. Au-delà, il faut compter 2 euros de frais. Chez Revolut, si vous retirez plus de 200 euros par mois, une commission de 2 % est appliquée au montant de votre retrait.

Dans leur version payante, les néobanques proposent des plafonds de retrait mensuels plus importants, des assurances à l’international, ou encore des services d’assistance téléphonique 24/24. Mais ces coûts supplémentaires ne sont pas anodins.

Les services premium des néobanques

La quasi totalité des néobanques proposent des cartes bancaires premium, qui se différencient des cartes haut de gamme classiques par leur contrôle du solde. En vérifiant ainsi le compte du client avant chaque transaction, ces cartes à autorisation systématique n’autorisent pas le découvert.

Développées dès l’apparition des néobanques, ces cartes premium se sont rapidement répandues, s’adressant tout particulièrement à une clientèle qui a l’habitude de voyager et de régler en différentes devises à moindres frais, voire gratuitement. Enfin, ces services premium des néobanques permettent au client de connaître son solde sur le bout des doigts, en temps réel, quand les cartes premium classiques prévoient un laps de temps.

Avis sur les néobanques

Pour résumer tout ce que nous venons de dire sur les néobanques, celles-ci proposent :

  1. Des fonctionnalités et possibilités innovantes
  2. Une gestion simple et fluidifiée de son compte bancaire
  3. Des cartes bancaires gratuites

Un panel de services qui peut séduire un public adapté par son côté pratique, mais qui ne va pas aussi loin que ce que proposent les banques classiques et traditionnelles en termes d’offres.

Choisir son offre bancaire avec lesfcaurets

Les services innovants proposés par les néobanques (en France ou à l’étranger) ont convaincu de nombreux clients. Pour autant, les néobanques ont aussi leurs inconvénients, notamment des possibilités moindres par rapport aux banques traditionnelles. Un comparatif des néobanques ne suffit donc pas. Pour choisir la bonne offre bancaire, celle qui vous correspond, vous devez tenir compte de l’ensemble des options qui s’offrent à vous, et de nombreux paramètres :

  • Votre profil (jeune client, couple, salarié, travailleur indépendant, chef d’entreprise, fonctionnaire, interdit bancaire, niveau de revenus…).
  • Vos habitudes (si vous voyagez souvent et avez besoin d’utiliser votre carte à l’étranger, si vous payez beaucoup en ligne, si vous utilisez essentiellement des chèques…).
  • Les services proposés (comptes courants, livrets d’épargne, crédits, produits financiers, paiements sécurisés…).
  • Vos besoins (carte bancaire prépayée, domiciliation des revenus, projet personnel à financer, etc.).

Il n’y a pas vraiment de « meilleure » banque, mais plutôt un établissement mieux adapté à vos besoins que les autres. Découvrez le comparateur mis en place par lesfurets pour faire le bon choix !

Comparer les offres des banques
Partager sur
Comparer les offres des banques