MENU

Comment se définit une banque éthique ?

D’après la FEBEA (Fédération Européenne de Finances et Banques Ethique et Alternatives), une banque éthique « œuvre pour le bien commun et assure le droit au crédit à travers une activité bancaire consistant à récolter des fonds et à les réaffecter sous forme de crédits, à des projets culturels, sociaux et environnementaux ».

En d’autres termes, une banque éthique a vocation à impacter de manière positive le secteur économique, social et environnemental. C’est la raison pour laquelle ce type d’établissements bancaires finance des investissements responsables qui sont, généralement, en lien avec l’économie sociale et solidaire. Ces banques peuvent proposer à leurs clients de devenir sociétaire de leur banque. Ce qui signifie que vous pouvez être à la fois propriétaire d’une partie de la banque et un simple client.

Le conseil d'Hervé !
Qu’est-ce que l’économie sociale et solidaire ?

Le concept rassemble un ensemble d’associations, de coopératives, de mutuelles qui privilégient l’intérêt général avant l’intérêt particulier. Le fonctionnement interne et les activités liés à ce secteur reposent sur un principe de solidarité et d’utilité sociale.

Les acteurs de ce secteur rencontrent souvent des difficultés à financer leurs projets auprès des banques classiques. Le recours à une banque éthique est donc une alternative intéressante.

Banque éthique : comment ça fonctionne ?

Avec une banque éthique, la relation client est avant tout basée sur la transparence. En confiant son épargne à ce type d’établissements bancaires, les épargnants ont une traçabilité de leur argent. Ils savent où il va, de quelle manière la banque en fait usage et surtout quels projets il permet de financer.

Ces banques alternatives permettent à leurs épargnants de reverser leurs intérêts à des organisations qui luttent en faveur de la protection de l’environnement ou du respect des droits de l’homme.

Quelles sont les banques éthiques ?

En France, on comptabilise deux banques dont les risques climatiques et sociaux sont minces : la Nef et le Crédit coopératif.

La Nef : cette coopérative financière propose des solutions d’épargne et de prêt qui permettent de financer des projets à visée sociale, écologique et/ou culturelle.

Crédit coopératif : cette banque coopérative propose des produits et des services « éthiques et solidaires ».

Pour choisir votre future banque, qu’elle soit éthique ou traditionelle, vous pouvez consulter notre comparatif des banques.

Comparer les offres des banques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les offres des banques