MENU

Qu’est-ce qu’un RIB ?

Un RIB se présente comme la déclinaison bancaire de la carte d’identité. Les informations qu’il contient sont normalisées, ce qui offre une clarté optimale aux créanciers avec lesquels vous êtes en relation. Ceux-ci peuvent ainsi enregistre précisément vos coordonnées bancaires pour ensuite effectuer des virements ponctuels ou périodiques.

Que peut-on faire avec un RIB ?

Le fait de remettre un Relevé d’Identité Bancaire à un créancier est sans risque. Ce dernier pourra en effet effectuer des versements, mais en aucun cas des prélèvements. Cette opération bancaire réclame en effet que le débiteur ait signé un contrat de prélèvement.

Que contient un RIB ?

Le RIB contient les informations nécessaires à l’identification du compte bancaire. Ces informations sont disposées de manière quasi identique pour l’ensemble des banques :

  • Titulaire du compte
  • Dénomination de la banque et domiciliation de l’agence
  • Code banque – Identifiant unique attribué à chaque établissement bancaire (5 chiffres)
  • Code guichet – Indique à quelle agence est rattaché le compte (5 chiffres)
  • Numéro de compte — numéro unique attribué à chaque compte (11 chiffres ou lettres)
  • Clé RIB — Sert à vérifier la validité du compte (2 chiffres)
  • Numéro IBAN (International Bank Account Number) — Numéro de compte bancaire international (27 caractères pour la France)
  • Identifiant BIC (Bank Identifier Code) — Code universel d’identification des banques (série de lettres)

Un relevé d’identité bancaire n’est pas limité par une durée de validité. Par contre, si le RIB en votre possession date d’avant 2014, il risque de contenir des informations obsolètes en raison du passage à la norme IBAN.

Comment obtenir un RIB ?

La délivrance d’un RIB est gratuite et peut s’obtenir de diverses manières :

  • Lorsque vous ouvrez votre compte
  • Chaque nouveau chéquier contient un RIB
  • Auprès de votre agence bancaire
  • Au guichet automatique de la banque où est ouvert votre compte
  • Sur l’espace personnalisé de votre banque

Vos informations bancaires ne changent pas dans l’hypothèse où vous décidez de changer d’agence tout en conservant la même banque. Grâce au transfert automatique, c’est la banque qui s’occupe de la migration sans démarche de votre part.

Vous n’aurez donc pas besoin d’avertir vos créanciers et les opérations bancaires se dérouleront sans interruption. Pour les nouvelles demandes de virements, il est toutefois recommandé de fournir un RIB réactualisé en ce qui concerne le code guichet.

Le conseil d'Hervé !
Si par contre vous changez de banque, vous devrez fournir un nouveau RIB à chacun de vos débiteurs. Depuis la mise en place du mandat de mobilité bancaire mis en place depuis février 2017, c’est votre nouvel établissement bancaire qui se charge d’envoyer le RIB à chacun de ces débiteurs et évite ainsi de fastidieuses démarches.

Comparer les offres des banques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les offres des banques