MENU

Bouygues noue des partenariats stratégiques pour déployer la fibre dans les grandes villes, rapporte Les Echos. L’opérateur a annoncé mercredi 12 décembre une association sur 30 ans avec Axione (filiale de Bouygues Construction spécialisée dans les infrastructures télécoms) et le fonds Mirova.

Cette association lui permettra de raccorder à la fibre 3,4 millions de foyers et entreprises en zones très denses (ZTD) alors que le gouvernement souhaite qu’à l’horizon 2022 tous les Français aient accès à Internet à très haut débit.

Six millions de prises

Bouygues complète ainsi sa couverture FTTH et pourra compter sur un total de six millions de prises. Le groupe a confié à une société la construction de ce nouveau réseau qui sera ensuite exploité, commercialisé et maintenu par Axione. Pour l’utiliser, Bouygues versera une redevance sur trente ans.

« De cette façon, on ne décaisse pas l’argent tout de suite, on le lisse au contraire sur trois décennies. Nous allons pouvoir l’investir sur des sujets plus sensibles pour le client, par exemple la qualité du service mobile, en rajoutant des antennes, et dans le fixe en accélérant dans la zone très dense », explique Christian Lecoq, directeur financier de Bouygues Telecom.

Un autre partenariat pour la 5G

Pour avancer sur la 5G, Bouygues a également annoncé cette semaine un partenariat avec Cellnex. L’entreprise espagnole va construire 88 « centres stratégiques » qui permettront de fluidifier le trafic attendu par la nouvelle norme, précise Les Echos.

Si l’opérateur peut compter sur 11 millions d’abonnés sur le mobile, il n’en a que 3,6 millions sur le fixe. De même, il a pris du retard sur la fibre optique. Alors que SFR peut la proposer à 11,9 millions de clients, Orange à 10,9 millions et Free à 8,4 millions, Bouygues stagne à 6,3 millions de clients potentiels.

Comparer les offres Internet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les offres Internet