MENU

Seulement quelques jours après le lancement de sa nouvelle box Delta, Free ajuste sa politique tarifaire. La grogne de fidèles clients a semble-t-il fait plier l’opérateur, rapporte Le Figaro. La société de Xavier Niel a donc annoncé ce mercredi 19 décembre la commercialisation d’une offre intermédiaire « Delta S » à 39,99 euros par mois.

Il s’agit d’une offre moyenne gamme, ne proposant pas de player additionnel, qui s’intercale entre la Freebox One à 29,99 euros et la Delta à 59,99 euros.

Sans le système de son Devialet

Xavier Niel était pourtant très fier le 4 décembre dernier de présenter son dernier produit. Le pack livré avec la Freebox Delta comprend le fameux boîtier Player équipé d’enceintes Devialet. Facturé 480 euros, il peut être payé comptant ou en augmentant les mensualités du forfait de 49,90 euros à 59,90 euros par mois pendant quatre ans. Problème : pour de nombreux « freenautes », ces nouveaux services ne font pas oublier la note, qu’ils jugent trop élevée.

L’offre Delta S tire ainsi un trait sur le Player et donc sur de nombreux services. Finis donc le son Devialet, mais aussi l’accès intégré à Netflix, à la TV by Canal, ou encore à la presse par LeKiosk. Cette offre conserve tout de même un accès possible à la fibre à 10 Gigabits. Le Pack sécurité est en option à 10 euros par mois.

Ceux qui sont en ADSL pourront bénéficier d’une Freebox hybride, combinant xDSL+4G. Un système qui permet de multiplier le débit par 10 selon l’opérateur. Une fonction qu’on ne retrouve pas dans l’offre d’entrée de gamme qui se contente de l’essentiel avec la fibre optique jusqu’à 1 Gb/s. Tout cela au tarif avec lequel l’opérateur s’est fait connaître : 29,99 euros.

Comparer les offres Internet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les offres Internet