MENU
Voir tous les articles

Rencontre avec Eliette Vincent, fondatrice de la start-up Cocolis

C’est au cœur de la Pépinière 27, un lieu dédié aux start-ups, que l’équipe de Cocolis, une jeune pousse spécialisée dans l’acheminement de colis et d’objets par des particuliers, nous accueille.
Eliette Vincent, sa Présidente et fondatrice, a accepté de répondre à nos questions dans le cadre de notre série de portraits « Les Agitateurs de changement ». Rencontre.

Qui est Eliette Vincent ?

Diplômée d’Ecole de Commerce, Eliette Vincent a travaillé dix ans dans le e-commerce avant de créer Cocolis. Plus qu’un service de transport entre particuliers, la chef-d’entreprise souhaite apporter une nouvelle vision de l’économie, plus collaborative et plus en lien avec l’écologie. Evoluant dans le monde encore assez masculin des start-ups, cette chef d’entreprise a eu à cœur de faire connaître son initiative et a gagné le concours « Be A Boss Award » en 2016, qui récompense les starts-ups fondées par une femme.

Son idée Budget Futé ?

Payer moins cher l’acheminement d’objets et de colis en le faisant faire par des particuliers sur la route. Pour les transporteurs, c’est l’occasion d’amortir leur frais de voyage.

Comment l’idée de Cocolis est-elle née ?

Il y a deux ans, j’ai eu une petite fille. Je cherchais sur Le Bon Coin une commode pour sa chambre. A chaque fois qu’une annonce paraissait sur Paris, le modèle que je souhaitais était vendu trop rapidement pour que je puisse l’acheter. J’ai élargi géographiquement ma zone de recherche et j’en ai trouvé une en région. Une problématique s’est alors rapidement posée : payer un transporteur professionnel revenait très cher. L’idée est ainsi venue : créer un outil qui permettrait de transporter des colis ou des objets plus volumineux à moindre frais.

Comment fonctionne Cocolis ?

Le transporteur comme la personne qui souhaite déplacer un objet poste une annonce sur notre site. Mettons par exemple que je veuille transporter un meuble de Paris à Bordeaux, je renseigne la taille de l’objet et la date souhaitée du trajet. Ensuite, un algorithme calcule le prix moyen du trajet et donne un prix recommandé pour la transaction. Nous parlons de prix recommandé car nous sommes sur un modèle de covoiturage. Le prix demandé ne peut pas excéder le coût du trajet. C’est la garantie pour le demandeur d’un tarif attractif et pour le transporteur, de rembourser tout ou partie de ses frais de déplacements (essence, péage…).

Quels types d’objets sont déplacés grâce à Cocolis ?

Il n’y a pas de restriction, les usagers peuvent poster des annonces pour tous les types d’objets et de colis. Le service est avantageux pour les plus volumineux, car ce sont ceux qui coûtent le plus cher à faire voyager via un service professionnel. Cocolis fonctionne aussi très bien pour les plis moins volumineux mais très fragiles et les demandes urgentes par exemple.

Les objets transportés sont-ils assurés ?

Nous prélevons 15% de chaque échange pour nos frais de service. Ceux-ci incluent notamment une assurance contre la casse et le vol. Ainsi, les usagers peuvent avoir l’esprit tranquille.

Combien de personnes composent aujourd’hui l’équipe ?

Nous sommes quatre. Je travaille avec Julien Lardé, qui est directeur général (CEO) et Benjamin Guimberteau, qui se charge du développement du site Internet (CTO). Nous travaillons aussi avec Marie-Alicia Simonetti, qui est notre Assistante Community Manager.

Dans l’ordre : Marie, Eliette et Julien

Cocolis a déjà une belle reconnaissance, notamment auprès des professionnels…

Nous avons gagné deux prix l’an dernier. D’abord, La Fabrique Aviva, qui soutient les idées nouvelles et citoyennes. Nous avons été Grand Gagnant dans la catégorie « protéger l’environnement ». Nous avons également remporté le prix Be A Boss, qui récompense les femmes ayant fondé une start-up.

Quels sont vos projets pour l’avenir ?

Nous sommes en train de lancer l’application mobile Cocolis, qui devrait être disponible au printemps. Cela permettra aux usagers d’utiliser l’application de manière beaucoup plus instantanée ; les porteurs pourront notamment trouver des colis alors qu’ils sont déjà en chemin. Nous lançons également prochainement une nouvelle version de notre site Internet qui permettra des recherches encore plus précises. Enfin, nous allons accélérer encore davantage notre développement. Nous voulons que Cocolis devienne un service courant, aussi instinctif que BlablaCar ou LeBonCoin.

LES AGITATEURS DE CHANGEMENTS

LesFurets.com, via sa page Budget Futé, souhaite mettre en avant les initiatives de professionnels et de particuliers qui vous font économiser et consommer plus intelligemment. Ils s’inscrivent dans l’ère du temps, pensent l’économie autrement et proposent des solutions concrètes, simples et pratiques pour améliorer le pouvoir d’achat des consommateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1 commentaire(s)

    1. Burin

      Idée géniale ! J’ai utilisé le site et je le recommande.

    En savoir plus

    Rencontre avec Guillaume Cayard, co-fondateur de Worldcraze

    Voir tous les articles

    Nous avons rencontré Guillaume Cayard, co-fondateur de la start-up Worldcraze qui permet à des voyageurs de rapporter un produit pour un particulier moyennant une commission, mais aussi aux acheteurs de réaliser de belles économies sur des produits rares ou aux frais de ports élevés. Nous avons parlé voyage, nourriture et ouverture au monde. Rencontre.

    TripConnexion : des voyages sur mesure, au meilleur prix

    Voir tous les articles

    Trip Connexion, c’est 1500 voyageurs, 160 destinations et un concept fort : référencer les spécialistes du voyage à l’étranger (guides, agences…) afin de permettre aux voyageurs de rentrer directement en contact avec eux et économiser ainsi le prix de la commission. C’est aussi l’occasion de créer un voyage unique et sur mesure. Rencontre avec Guillaume Jorand, l’un de ses fondateurs.