MENU
Voir tous les articles

Frais de transport : quelles solutions pour les réduire ?

Transports en commun, carburant… Les frais de déplacement représentent en moyenne 12% des dépenses contraintes des Français. Un coup d’œil sur quelques astuces vous aidera néanmoins à en baisser le coût.

Un habitant d’Ile-de-France passe en moyenne 68 minutes par jour dans les transports pour se rendre au travail[1] contre 38 minutes pour un salarié en province. Si les conséquences sur la qualité de vie sont évidentes, les impacts sur le budget sont moins connus. Pourtant, les transports arrivent en troisième position des dépenses contraintes derrière le logement et les assurances. Voici un aperçu de ce qu’ils vous coûtent et de quelques conseils pour en limiter la charge.

Le prix du transport en commun à prendre en compte.

Développement des réseaux de bus urbains, de tramways, ou de métros, on estime environ que 22 millions de Français avaient accès aux transports en commun en 2014[2]. 66% d’entre eux les utilisaient d’ailleurs pour se rendre au travail.

Les abonnements ou tickets de transports coûtent en moyenne 54 euros tous les mois. Si ce chiffre peut paraître conséquent, il est néanmoins important de rappeler que grâce à un généreux système de subventions publiques, il demeure l’un des plus faibles d’Europe[3]. De plus, plusieurs municipalités ont mis en place des tarifs préférentiels pour les chômeurs, étudiants ou personnes âgées leur permettant ainsi de prendre ces transports à moindre coût. Par ailleurs, nombre d’entreprises prennent aujourd’hui en charge une partie de ce coût, notamment en Ile-de-France.

Enfin, contrairement aux idées reçues, le train n’est pas si onéreux en France si on le compare à d’autres pays, avec un coût moyen du billet de 7,79 euros pour 100 kilomètres[4]. Là encore les régions investissent pour leurs administrés à l’image de la carte OùRA qui permet aux Rhônalpins de prendre la plupart des transports en commun de la région (municipaux et SNCF) avec un seul et unique abonnement.

Pour les conducteurs, les frais en carburant sont significatifs.

Avec un prix du baril de pétrole sous la barre historique des 30 dollars, le coût du carburant diminue depuis deux ans. Le prix du gazole a baissé de 25% en moyenne depuis 2014[5], ce qui représente une bouffée d’oxygène pour les Français qui doivent prendre quotidiennement le volant pour se rendre au travail.

Néanmoins, ces frais continuent de peser sur les ménages. Un Français dépense en moyenne 137 euros tous les mois[6] en frais de carburant et entretien du véhicule, soit 12% de ses dépenses contraintes. Ce chiffre monte même à 13% pour la tranche des 50-64 ans.

En effet, outre le prix à la pompe, certains frais annexes sont à prendre en compte. Parmi ceux-ci, le coût du parking si la société dans laquelle vous travaillez n’en a pas, ou du péage si vous passez par l’autoroute.

Enfin, d’autres dépenses quasi-incompressibles s’ajoutent telles que le coût du contrôle technique qui s’élevait à près de 67,34 euros en 2015[7].

Quelques astuces pour diminuer le coût.

Parmi les moyens de réduire ces coûts, si vous êtes sportifs et que vous ne vivez pas trop loin de votre lieu de travail, vous pouvez opter pour le vélo ! 3% des Français[8] l’utilisent déjà comme moyen de transport. De plus, une des dispositions de la Loi de transition énergétique permet aux entreprises qui le souhaitent de verser une indemnité kilométrique aux salariés qui se rendent au travail en vélo. Elle est fixée entre 12 et 15 centimes d’euros le kilomètre et peut aller jusqu’à 200 euros par an[9].

Autre option : le covoiturage ! Certains sites vous permettent de trouver des personnes effectuant le même trajet que vous. Avantage : c’est moins cher et plus écologique. Plusieurs start-ups s’en sont fait une spécialité à l’image du désormais célèbre Blablacar.fr mais aussi de Carjob.org, Wayz-up.com ou encore Covoiturage-travail.fr.

Il est désormais possible de faire baisser le coût du transport. Cependant, exclure totalement la voiture est souvent impossible pour de nombreux Français. Aussi, diminuer certaines dépenses annexes telles que l’assurance auto qui coûte environ 73 euros[10] par mois à un conducteur peut aussi être une option. (insérer le lien dépenses contraintes et assurances). Comparer en ligne les différentes offres du marché pour trouver une couverture plus intéressante financièrement sans rogner sur les garanties et services, peut être un bon moyen de réaliser des économies.

[1]http://www.lesechos.fr/04/10/2015/lesechos.fr/021371599014_quel-est-le-meilleur-moyen-de-transport-pour-aller-au-travail–selon-la-science.htm

[2]http://www.lefigaro.fr/conso/2014/10/30/05007-20141030ARTFIG00010-qui-sont-les-francais-qui-utilisent-les-transports-en-commun.php

[3]http://www.lefigaro.fr/conso/2014/10/30/05007-20141030ARTFIG00010-qui-sont-les-francais-qui-utilisent-les-transports-en-commun.php

[4]http://www.20minutes.fr/economie/1510107-20150105-transports-commun-francais-trop-chers

[5]http://www.francetvinfo.fr/economie/automobile/essence/ressentez-vous-la-baisse-du-prix-du-petrole-dans-votre-vie-quotidienne_1279167.html

[6]Etude Odoxa pour LesFurets.com

[7]http://auto-infos.fr/Le-prix-moyen-du-controle,7528

[8]http://www.lesechos.fr/02/11/2015/lesechos.fr/021447578229_les-francais-mettent-en-moyenne-50-minutes-pour-aller-au-travail-et-en-revenir.htm

[9]http://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/cop21/cop21-l-indemnite-velo-pour-les-salaries-sera-finalement-facultative_1202391.html

[10]Etude Odoxa pour LesFurets.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    En savoir plus

    Impôts : Allez-vous vraiment devoir déclarer ce que vous gagnez sur Internet ?

    Voir tous les articles
    Impôts : Allez-vous vraiment devoir déclarer ce que vous gagnez sur Internet ?

    Les adeptes de Airbnb, Drivy, Blablacar, Zilok, Costockage et autres plateformes d’économie collaborative pouvaient jusqu’à présent arrondir leurs fins de mois sans presque rien déclarer aux impôts. C’est fini ! L’administration fiscale vient de siffler la fin de la récré. Une instruction très claire dit ce qu’il faut déclarer… ou pas. Décryptage.