MENU
Voir tous les articles

7 aides pour partir en vacances

Selon le Baromètre vacances Ipsos-Europ Assistance, 43% des Français ne prévoyaient pas de partir en vacances l’an dernier, faute de budget suffisant. Pourtant, plusieurs aides existent pour les familles faisant face à des contraintes financières.

En France, il existe plusieurs aides proposées, proposées à la fois par les entreprises et par l’Etat pour vous aider à partir en vacances. Celles-ci sont adaptées à chaque catégorie de citoyens : jeunes, enfants, familles, salariés ou seniors.

Voici une sélection de 7 d’entre elles qui vous permettront de partir à petit prix.

1. Les chèques-vacances pour les salariés

Près de 10 millions de personnes en bénéficient chaque année. Principal prérequis pour en bénéficier : votre entreprise doit avoir signé une convention avec l’Agence Nationale pour les Chèques Vacances (ANCV).

Ces derniers permettent de payer des vols, des trajets de train ou des hébergements auprès des quelques 170 000 partenaires.

2. Des voyages moins chers avec les Comités d’entreprises

Les comités d’entreprises concernent les personnes qui travaillent dans des sociétés de plus de 50 salariés. Chaque année, environ 2 millions d’entre elles partent en vacances par ce biais.

Les CE proposent des réductions très intéressantes sur des voyages en Europe ou hors des frontières du continent, incluant les frais de transport, d’hébergement et parfois la pension complète. Les places étant limitées, mieux vaut réserver à l’avance.

3. Le programme Seniors en vacances, pour les plus âgés

Ce dernier s’adresse aux personnes retraitées, âgées de plus de 60 ans, et disposant de faibles ressources.

Ce programme de l’ANCV propose des séjours dans plus de 160 destinations en France, incluant le transport, l’hébergement, les repas et les activités. Son avantage : ses tarifs défiant toute concurrence.

4. « Départ 18:25 » pour les jeunes

Si vous avez entre 18 et 25 ans, vous pouvez bénéficier de ce programme de l’ANCV qui vous permettra d’effectuer des séjours en France ou en Europe.

Si les prix de ces derniers sont très attractifs, il est aussi possible pour les plus modestes de recevoir une aide équivalente à 50 % du coût du séjour dans une limite de 150 euros par personne.

5. Les aides de la CAF pour les familles

La Caisse d’allocations familiales a mis en place le dispositif VACAF qui comprend plusieurs volets. Ainsi, sous conditions de revenus, vous pourrez éventuellement bénéficier de l’aide pour les vacances familiales (AVF), et recevoir un coup de pouce équivalent à 50 % du prix du séjour.

Pour les personnes aux très faibles revenus, il est également possible de demander l’aide aux vacances sociales des familles (AVS), où la réduction peut atteindre 90 % des frais.

Ces séjours peuvent se réaliser dans l’un des près de 3 700 centres de vacances agréés par la CAF.

6. Les coups de pouce pour les enfants

Pour les parents qui ne peuvent pas partir en vacances, la Caisse d’allocations familiales (CAF) met aussi en place certaines opérations destinées aux enfants.

C’est le cas de l’AVE (aide aux vacances enfants), dont il est possible de bénéficier sous certaines conditions de ressources.

Les enfants peuvent donc partir pour des séjours sportifs et culturels dans des centres agréés par la CAF sur le même principe financier et selon les mêmes règles que VACAF.

7. Les centres de vacances pour enfants

Enfin, il est également possible de bénéficier du Pass’vacances enfants, là encore mis en place par la CAF.

Vos bambins pourront réaliser des séjours dans des camps pendant au minimum 4 nuits et 5 jours.

Le montant est calculé en fonction des ressources de la famille, et pour y être éligible, le quotient familial doit être égal ou inférieur à 620 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    En savoir plus