MENU
Voir tous les articles

Des solutions pour faire face à la hausse des frais bancaires

44% des Français considèrent que les frais bancaires font partie des dépenses les moins justifiées . Mauvaise nouvelle : ces derniers vont augmenter en 2016.

Les Français ont payé en moyenne 186,20 euros de frais bancaires en 2015[1] et ces dépenses devraient malheureusement augmenter en 2016 après plusieurs années de relative stabilité. Cette hausse risque de décevoir la majorité des consommateurs qui estiment que leur pouvoir d’achat a régressé depuis 5 ans. Cependant, pas de panique ! Vous disposez aujourd’hui de plusieurs moyens pour challenger votre banque et payer moins cher certains services. Voici quelques astuces.

Les frais de compte pointés du doigt.

Le montant moyen des frais bancaires devrait se situer à 190,50 euros[2] fin 2016, soit une augmentation de 2,3% au cours de l’année. Cette dernière sera principalement portée par la hausse des frais de tenue de compte qui devraient bondir de 77,1% par rapport à l’an dernier et afficher 16,30 euros en décembre.

Plusieurs grandes banques qui ne facturaient pas la tenue d’un compte courant, vont désormais le faire. C’est par exemple le cas de BNP Paribas (30 euros) et de la Société Générale (24 euros) depuis le 1er janvier, qui seront bientôt rejointes par LCL.[3]

Autre augmentation, certes plus modérée, celle des frais de carte bancaire. Ces derniers devraient s’élever à 63,20 euros de moyenne en 2016, soit 80 centimes supplémentaires. Petite consolation, les frais de découverts devraient rester quasi stables à 59,80 euros.

Deux solutions : comparaison et banques en ligne.

Si les frais augmentent du côté du réseau traditionnel, il n’en est pas de même pour les banques en ligne ! De Fortuneo à Boursorama en passant par Hellobank, ces dernières connaissent d’ailleurs un véritable engouement depuis plusieurs années.

En effet, elles répercutent sur le prix des services de base les économies permises par l’absence de structure physique. A titre d’exemple, les frais bancaires annuels y sont compris entre 8 et 47 euros seulement !  Plusieurs services (carte bancaire ou tenue de compte) sont même gratuits. Petit bémol, ces banques demandent en général un revenu minimum mensuel de 1 200 euros net pour l’ouverture d’un compte et l’obtention d’une carte[4].

Autre astuce : la comparaison. Plusieurs plateformes disponibles sur internet vous permettent en quelques minutes de comparer les frais imposés par votre banque avec ceux pratiqués par d’autres établissements pour faire le choix le plus adapté à votre situation.

Preuve de cette tendance, même l’Etat s’y met ! Le Ministère de l’Economie et des Finances a en effet annoncé son intention de créer un comparateur des tarifs bancaires en ligne disponible à partir du 1er février prochain. Son idée : comparer gratuitement et sur internet les tarifs d’une série de services (prélèvements, virements, cartes…) et faire jouer la concurrence[5] pour favoriser le consommateur.

A l’heure de la chasse à la dépense contrainte, remettre en question et comparer ses frais bancaires est un bon moyen d’économiser quelques euros par mois. Si la banque en ligne peut également être une solution, certains paramètres tels que l’absence de relation physique avec un conseiller ou d’agence pour réaliser certaines démarches est à prendre en compte.

[1]http://www.agefiactifs.com/investissements-financiers/textes-de-reference/les-frais-de-tenue-de-compte-vont-peser-sur-les-72899

[2]http://www.agefiactifs.com/investissements-financiers/textes-de-reference/les-frais-de-tenue-de-compte-vont-peser-sur-les-72899

[3]http://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/021566395757-les-banques-francaises-assument-la-forte-hausse-de-leurs-tarifs-en-2016-1185823.php

[4]http://www.francetvinfo.fr/economie/votre-argent/les-avantages-et-inconvenients-des-banques-en-ligne_902707.html

[5]http://www.lemonde.fr/entreprises/article/2016/01/17/bercy-va-lancer-un-comparateur-en-ligne-des-tarifs-bancaires_4848717_1656994.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    En savoir plus