MENU
Voir tous les articles

Etudiants : 5 règles d’or pour alléger votre budget 

Avec des revenus XXS, pas de recette miracle ! Pour joindre les deux bouts et maintenir vos comptes à flot, il faut redoubler d’ingéniosité.

Règle d’or n°1 : Gardez vos comptes à l’œil !

Le secret pour éviter les mauvaises surprises en fin de mois ? L’an-ti-ci-pa-tion ! Etablissez un budget prévisionnel.

D’un côté, listez vos entrées d’argent (bourse, CAF, aide parentale, job étudiant…) et de l’autre, vos dépenses incompressibles (loyer, EDF, eau, courses…) et exceptionnelles (rentrée, voyage…).

Détaillez et datez dans un tableau toutes vos recettes et vos dépenses au fur et à mesure. Ainsi, en un seul coup d’œil, vous visualiserez l’état de vos dépenses et de votre trésorerie.

Bonne nouvelle, vous pouvez effectuer toutes ces opés en version 2.0. Il vous suffit d’opter pour des applis gratuites comme Bankin, Linxo, Expense Manager ou Pocket Budget.

Règle d’or n°2 : Profitez des avantages « jeunes »

Il existe pléthore d’offres réservées aux étudiants pour sortir, faire du sport ou s’habiller à petits prix.

Pour les connaître, direction tarif-etudiant.com ou bons-plans-etudiant.fr. Seule condition à remplir ? Détenir la carte étudiante.

Moins connue, la carte Isic, carte d’identité internationale des étudiants, permet également, pour 13 € par an, de bénéficier de réductions en France et dans 134 pays.

Enfin, certains conseils régionaux distribuent des « cartes jeunes ». Réservées aux moins de 20 ans, mais parfois jusqu’à 25 ans selon les régions, elles vous donnent accès à des offres spéciales, des bons plans et des réductions. Profitez-en !

Règle d’or n°3 : Décrochez une bourse privée

Vous projetez de monter une association, de poursuivre de grandes études, de voyager, d’écrire un roman… ? Pensez à solliciter des fondations pour trouver des fonds.

Parmi les fondations privées qui choisissent de venir en aide à des étudiants, un grand nombre fonctionne sous l’égide de la Fondation de France.
Par exemple, la Fondation Jacques Lambert finance, sous forme de bourses, les frais d’études supérieures des étudiants de nationalité française effectuant leur cursus dans des écoles de commerce.

A noter : Pensez aussi à activer les aides publiques auxquelles vous avez droit !

Règle d’or n°4 : Empruntez à taux (presque) zéro

Les taux d’intérêt sont au plus bas, quasi à zéro.

C’est mauvais pour les épargnants, mais excellent pour les emprunteurs ! Car les banques prêtent à des taux délirants. Certaines enseignes proposent des prêts étudiants à moins de 1 %. Du jamais vu !

C’est donc le moment d’en profiter pour vous, ou pour vos parents, si vous devez financer vos études, une année à l’étranger ou encore l’achat d’un véhicule.

A privilégier de toute urgence également si vous êtes abonné aux découverts dont les taux, eux, plafonnent à des niveaux stratosphériques et flirtent encore avec des 18 % ou des 19 %.

Sans abuser du crédit, cela peut constituer une solution pour étaler vos dépenses à moindres frais. Dans le même esprit, vous profiterez du prêt à taux zéro pour régler votre permis à 1 euro par jour ou chasserez les avances « gratuites » de 500 à 1 000 euros parfois accordés aux étudiants par les banques.

Règle d’or n°5 : Repérez les bonnes applis

Pour grappiller quelques euros sur vos courses ? Plyce ou Prixing vous signalent toutes les réductions près de chez vous.

Et sur le Web ? Max de Bons plans vous propose au moins 5 codes promos à utiliser chaque jour sur près de 500 e-boutiques (Groupon, Amazon, Pixmania…).

Et pour vos sorties ? L’appli Balumpa géolocalise les événements qui ont lieu autour de vous dans les prochaines heures (concerts, expos, salons, etc.). Idem sur le site de la Fédération française du bureau des étudiants, sur lequel vous trouverez des places de ciné et de spectacles gratuites, des cadeaux à gagner, des réductions à utiliser dans les magasins, etc.

Autres pistes pour dépenser moins ? Les bons plans de l’économie collaborative. Avec l’appli Styx par exemple. Ici vous accédez à une plateforme de partage entre étudiants géolocalisée au slogan prometteur « Profite de ce que t’as pas super rapidement ! ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    En savoir plus