MENU
Voir tous les articles

Vacances : les astuces pour voyager gratuitement (ou presque)  

Vous avez envie de partir en voyage et prendre l’air mais n’avez qu’un tout petit budget ? Pas de panique ! Si vous êtes un peu débrouillard, plusieurs sites vous proposent des solutions innovantes pour voyager gratuitement.

Transports, hébergement, nourriture… Additionnés, ces frais peuvent rapidement faire grimper la facture d’un séjour. Mais pas de panique ! Aujourd’hui, de nombreuses plateformes en ligne mettent à disposition des alternatives pour se déplacer, dormir ou se nourrir sans débourser un centime ! Explications.

Dormir chez l’habitant

L’hébergement est l’un des principaux postes budgétaires d’un voyage. Mais aujourd’hui, certaines plateformes communautaires telles que couchsurfing.com, Globalfreeloaders.com ou hospitalityclub.org, vous proposent de dormir gratuitement chez l’habitant.

Leur principe : mettre en relation des touristes et des personnes prêtes à les accueillir et leur céder un canapé ou un lit le temps d’une ou quelques nuits. En échange, il est possible de rendre service à l’accueillant en faisant la cuisine ou les courses par exemple.

Outre l’aspect économique, ces sites sont aussi l’occasion de faire de belles rencontres avec des locaux et de bénéficier de bons plans et de bonnes adresses éloignés des circuits touristiques.

Les aspects communautaires et relationnels étant très importants, il est conseillé de bien compléter l’intégralité de votre fiche personnelle, et notamment vos goûts et affinités, lorsque vous vous créez un profil sur l’une de ces plateformes.

Enfin, petit conseil : si vous repérez une offre qui vous intéresse, n’hésitez pas à envoyer votre demande plusieurs jours à l’avance.

Se déplacer sans débourser un centime

Vous souhaitez prendre le train ou l’avion gratuitement et en toute légalité ? C’est possible ! L’astuce est d’accompagner des enfants qui voyagent seuls et dont les parents recherchent quelqu’un pour les encadrer.

Deux sites vous permettent de trouver de telles annonces:

  • accompagnateurenfants.fr, sur lequel les parents postent gratuitement une offre ainsi que les données relatives au voyage.
  • KidyGo.fr, plus sécurisé pour les parents, et sur lequel vous paierez 49 euros de référencement, et devrez communiquer certaines informations telles qu’une pièce d’identité, un casier judiciaire vierge, etc.

Enfin, n’oubliez pas que l’auto-stop reste une alternative de choix ! D’ailleurs, pour les trajets de courte distance, vous pouvez télécharger l’application OuiHop‘ qui vous préviendra lorsqu’un conducteur disponible pour prendre un auto-stoppeur passera près de vous.

Faire du bénévolat

Cette option vous permettra d’être hébergé et nourri gratuitement en échange de vos services. C’est par exemple le principe du woofing qui propose de travailler dans une ferme quelque temps et d’être logé en pension complète moyennant un coup de main pour des travaux manuels.

Des sites tels que Helpx.net, workaway.info ou Hopineo.org vous permettent de trouver ce type d’offres dans plusieurs secteurs. De plus, au-delà du simple aspect économique, vous vivrez une véritable expérience humaine au sein d’une famille ou d’une communauté.

Se faire sponsoriser

Enfin, si ce n’est pas la solution la plus facile, trouver des partenaires prêts à financer tout ou partie de votre voyage en échange de la promotion de leurs marques ou de leurs produits, peut être une option intéressante. Elle demande cependant beaucoup de préparation.

Petit conseil : pour bien vendre votre projet, veillez à avoir un fil conducteur clairement identifié pour votre voyage (sportif, culturel, humanitaire…). Ensuite, montez un dossier et soignez la présentation (support visuel, mini site…) en précisant les contours de votre projet, vos objectifs, les actions que vous réaliserez, ce que vous proposez en échange…

Si vous devrez regarder en priorité dans votre réseau pour trouver des partenaires, le démarchage sauvage peut parfois fonctionner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    En savoir plus

    Optimiam, Too Good to Go ou Zéro Gâchis : rencontre avec les créateurs des appli anti-gaspi

    Voir tous les articles

    Ils n’avaient pas dépassé la trentaine qu’ils avaient déjà lancé leur première entreprise autour d’une même problématique de société. Leur idée, faire d’une pierre trois coups : permettre au consommateur de payer ses produits moins chers, aux commerçants et grandes surfaces d’éviter les pertes et mais surtout, réduire le gaspillage alimentaire. Rencontre.