MENU
Voir tous les articles

Objets connectés dans la maison : cap sur la sécurité !

Le domaine de l’habitation n’est pas épargné par la montée en puissance des objets connectés. Objectif : renforcer la sécurité tout en améliorant la vie quotidienne de leurs propriétaires.

Dans un récent article, nous évoquions le recours croissant aux objets connectés comme outils de prévention dans le domaine de la santé. Mais ce secteur n’est pas le seul concerné, ces derniers occupant également une place de plus en plus importante dans nos foyers. L’émergence de la domotique permet en effet de faciliter la vie des propriétaires tout en améliorant la sécurité du domicile. Les sociétés d’assurance l’ont bien compris et les intègrent progressivement dans leurs formules.

Objets connectés : plus de confort et de sécurité.

Chauffage, éclairage, climatisation, la domotique est basée sur le recours aux objets connectés et présente l’avantage de centraliser le contrôle des appareils électriques de la maison depuis un iPhone ou une tablette.

Point positif, elle est également un moyen de réaliser des économies ! Elle permet en effet de programmer des durées de fonctionnement (pour le chauffage par exemple) et d’optimiser la consommation d’énergie en fonction de la présence ou non des propriétaires ou du moment de la journée.

Autre avantage, les objets connectés peuvent également devenir de précieux outils pour mieux protéger votre domicile ! Détecteurs de fumée reliés à votre iPhone ou système d’alerte anti-cambriolage en sont autant d’exemples. Ils vous permettent d’être averti en temps réel d’un problème pour pouvoir y faire face plus rapidement et limiter l’étendue des dégâts.

Des opportunités intéressantes pour l’assurance habitation ! 

Bonne nouvelle, les sociétés d’assurance ont compris l’avantage que peuvent représenter les objets connectés ! En améliorant la réactivité des assurés, ils permettent de faire diminuer la facture des remboursements de sinistres. Aujourd’hui, les compagnies expérimentent d’ailleurs leur intégration dans les contrats de multirisque habitation.

C’est par exemple le cas d’Allianz qui a récemment noué un partenariat avec Panasonic. En cas de problème (cambriolage, fuite d’eau, etc.), la solution Panasonic Smart Home prévient les propriétaires du domicile via leur smartphone et alerte en parallèle Allianz Global Assistance. Ce dernier prendra directement contact avec eux pour les informer du type de sinistres et organiser la prise en charge.

Axa s’est également emparé du sujet et teste actuellement une assurance habitation pour maison connectée en partenariat avec d’autres sociétés (Myfox pour la vidéo-surveillance ou encore Nest pour la détection d’incendies). Grâce à l’application « Mon Axa », il est possible de piloter les différents objets connectés et de se voir proposer certains services de prestation pour des durées limitées (par exemple une assistance renforcée en cas de problème chez vous pendant vos vacances). De plus, un système d’alerte performant (cambriolage, incendie) permet de consulter la vidéo-surveillance et de faire intervenir rapidement les secours ou les équipes d’Axa.

L’alliance entre sociétés d’assurances et spécialistes des objets connectés va devenir une réalité de plus en plus importante dans le domaine de l’habitation. Si elle est un moyen d’améliorer la sécurité des assurés, elle présente également d’autres avantages, notamment financiers. A ce titre, nous vous invitons à prévenir votre assureur lorsque vous installez ce type d’appareil chez vous. Il pourra alors réviser votre contrat et vous faire bénéficier de certains avantages tels qu’une baisse du montant de cotisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    En savoir plus