MENU

Le porte-monnaie des ménages n’est pas assez rempli à leur goût. Plus d’un Français sur deux (54%) estime que son pouvoir d’achat a régressé depuis un an, d’après le dernier baromètre Cofidis publié ce jeudi 13 septembre. Malgré ce sentiment, les consommateurs restent cependant optimistes.

Un sentiment d’appauvrissement

Les Français ne diraient pas non à une petite rallonge de trésorerie. Près de six Français sur dix (56%) considèrent leur pouvoir d’achat « correct mais sans plus ». Il leur manque en moyenne 435 euros par mois pour vivre confortablement. Ce montant a baissé de 39 euros par rapport à l’an dernier. Pourtant, un Français sur trois (32%) admet se retrouver à découvert au moins une fois tous les trois mois. Ce découvert atteint en moyenne 370 euros, soit 24 euros de moins que l’an dernier.

Plus d’un Français sur quatre (28%) estime que son pouvoir d’achat reste « faible ». Ce sentiment d’appauvrissement affecte particulièrement les personnes âgées de 65 ans et plus. Dans cette catégorie plus fragile, trois seniors sur quatre (74%) estime que leur pouvoir d’achat a diminué depuis un an. Pour les retraités, c’est la conséquence de la hausse de la CSG (42%) en vigueur depuis le 1er janvier dernier. Une majorité d’entre eux (64%) craint une baisse de son pouvoir d’achat.

Les Français restent optimistes

Ce sentiment s’accompagne néanmoins d’une certaine combativité. Près d’un Français sur deux (47%) se tourne vers les nouveaux modes de consommation, comme l’économie collaborative ou les ventes privées. Cette stratégie leur permet d’économiser en moyenne 257 euros par an. Les jeunes (18-24 ans) se montrent particulièrement friands de ces pratiques (72%). Dans leur grande majorité (70%), ils considèrent que leur pouvoir d’achat a augmenté ou est resté stable depuis un an.

Les consommateurs se montrent friands d’astuces et de bons plans. Les achats de produits proches de la date de péremption (62%), les reventes sur les sites type Le Bon Coin (56%) et l’achat de produits d’occasion (48%) remportent un vif succès. Les Français restent nombreux à vouloir mener à bien des projets dans l’année qui vient (65%). Ils se tournent avant tout vers leur épargne pour les financer (62%) mais ne dédaignent pas le crédit conso (28%) ni le paiement en plusieurs fois sans frais (22%).

Comparer les devis de crédit conso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis de crédit conso