MENU

Acheter sa nourriture à crédit devient possible grâce au paiement différé. Le groupe Casino a annoncé ce mardi 24 avril qu’il allait offrir une facilité de paiement dans son application mobile Casino Max. L’application fonctionne comme une solution de paiement, une carte de fidélité dématérialisée et un portefeuille de promotions personnalisées.

Un système pour gérer les fins de mois

Le client peut désormais payer ses achats en différé ou en plusieurs fois, avec 4 échéances maximum. Il choisit la date à laquelle il souhaite être débité, jusqu’à 31 jours après l’achat. Cette solution de crédit conso répond à une demande des consommateurs, assure Casino. Le système doit permettre de gérer les fins de mois, rapporte Le Monde. « Un magasin voit son chiffre d’affaires baisser de 10% la dernière semaine du mois », indique le groupe de grande distribution.

Ce chiffre d’affaires augmente à nouveau de manière notable « en début de mois, après le versement des salaires et allocations », précise Casino. Le service sera mis à disposition des clients dès le 30 avril prochain. En termes de crédit dédié à l’alimentaire, Carrefour et Leclerc proposent déjà à leurs clients de repartir avec un caddie plein en payant plus tard ou en plusieurs fois. Ce service ne concerne toutefois que les montants d’achat supérieurs à 100 euros, rapporte Le Figaro.

Un crédit conso dès 20 euros d’achat

De son côté, Casino abaisse le seuil de crédit à 20 euros d’achat pour le paiement différé. Comptez au minimum 50 euros d’achat pour le paiement en plusieurs fois. Ce crédit conso ne fonctionnera pas gratuitement. Les frais associés n’ont pas encore été définis, mais ils devraient rester « très faibles », indique Casino. En l’absence de cette donnée cruciale pour déterminer l’intérêt de l’offre, l’UFC-Que Choisir invite les consommateurs à la prudence.

L’association de consommateurs rappelle que « Casino propose déjà une carte bancaire avec des coûts assez élevés, notamment pour les tarifs de découvert.» Le produit correspond toutefois à une tendance économique de fond. 37% des Français affirment avoir déjà vécu « une situation de pauvreté », indique le baromètre Ipsos-Secours populaire publié en septembre 2017. Par ailleurs, 19% déclarent ne pas réussir à équilibrer leur budget à la fin du mois.

Comparer les devis de crédit conso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis de crédit conso