MENU

Les Français restent plus fourmis que cigales. Dans l’hexagone, le crédit consommation sert d’abord à financer des projets durables ou améliorer son cadre de vie. Cofidis a publié ce mardi 17 avril une enquête sur le « Portrait-robot des emprunteurs ». La plupart des emprunteurs achètent une voiture (43%) ou réalisent des travaux (23%).

+2,9% de crédit conso en 2017

Le crédit conso sert de moins en moins pour les dépenses imprévues. Régler une grosse facture exceptionnelle (12%), payer sa consommation courante (8%) ou encore s’acquitter de ses impôts (4%)… Ces usages concernent moins d’un emprunteur sur quatre. « Avant la crise, il y avait une part plus importante de recours au crédit à la consommation pour des imprévus », explique Céline François, directrice marketing de Cofidis.

Plus d’un quart des ménages détient un crédit à la consommation en France. Le nombre de crédits souscrits a augmenté de +2,9% l’année dernière. Les Français empruntent en moyenne 8 585 euros, mais il existe des différences géographiques. Les clients empruntent plus dans l’ouest de la France (10 787 euros en moyenne). Les emprunteurs privilégient les prêts personnels (44%) devant les crédits affectés (43%) et les crédits renouvelables (29%).

3 emprunts sur 10 se font en ligne

L’amélioration du moral des ménages joue sur le marché du crédit conso. « Ils ont envie de conduire des projets et ont confiance dans leurs capacités de remboursement », analyse Céline François, Directrice Marketing de Cofidis. Un crédit conso dure en moyenne 40 mois, soit environ 3 ans et demi. La moitié des emprunteurs (54%) n’a souscrit qu’un seul crédit, quand un emprunteur sur trois (31%) en a ouvert deux dans l’année.

Seul un Français sur dix (14%) utilise trois crédits conso ou plus. La prévention contre le surendettement commence à porter ses fruits. « Souscrire un crédit relève d’un choix réfléchi et on note que 9 emprunteurs sur 10 déclarent rembourser leurs mensualités sans difficulté », précise Céline François, directrice marketing de Cofidis. Un emprunteur sur trois (33%) a eu recours à un conseiller, mais ils sont désormais presque aussi nombreux (30%) à le souscrire en ligne.

Comparer les devis de crédit conso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis de crédit conso