MENU
Comparateur crédit consommation
Financez votre projet avec notre comparateur de crédit conso
Comparer
Partager sur

Un report de mensualité, c’est quoi ?

Lors de la comparaison des offres de crédit à la consommation, un point à ne pas sous-estimer est la souplesse avec laquelle peut être accepté un report de mensualité. Comme son nom l’indique, il permet de mettre en pause vos mensualités et de reprendre leur remboursement plus tard.

Cette possibilité, qui peut durer d’un à plusieurs mois, doit être précisée dans le contrat en étant accompagnée des explications pour sa mise en œuvre ou être obtenue par négociation avec au besoin l’intervention du médiateur.

Le report d’échéance peut être total en décalant le remboursement du capital et des intérêts, ou partiel en ne reportant que la partie du capital. Dans tous les cas, un report n’est que très rarement gratuit, des intérêts ou agios étant prélevés même en absence de remboursement.

  • Exemple d’un report d’échéance

Avec un report de mensualités de 6 mois, une personne licenciée pourra ainsi se permettre de ne payer que les intérêts portant sur le capital restant dû d’un crédit à la consommation préalablement souscrit, majoré de quelques agios. La durée normale du crédit sera prolongée de six mois durant lesquels elle remboursera le capital non versé durant la période de suspension, mais avec des mensualités réduites puisqu’elle a déjà payé des intérêts sur cette partie.

A noter qu’un crédit plus cher de quelques centièmes ou même dixièmes de point est parfois une meilleure affaire s’il offre une certaine souplesse dans le report d’échéance qu’un autre bien plus rigide sur cet aspect.

Report d’échéance partiel ou total, quelles différences ?

De nombreuses offres de crédit offrent la possibilité de demander un report partiel ou total des échéances. Ce report est limité dans le temps, mais peut permettre de faire face à un imprévu rendant difficile le paiement normal des mensualités. Il peut avoir un coût très élevé.

Connu dans le cas d’un report partiel, il est très difficile à évaluer pour un report total dans la mesure où il dépend du taux d’intérêt, du type de crédit et du nombre d’échéances restantes. Le coût final est souvent sensiblement supérieur à celui d’un report partiel et doit donc être utilisé avec précaution.

Pour ce qui est du report partiel, c’est généralement le remboursement du capital qui est suspendu, l’emprunteur devant payer les intérêts et l’éventuelle assurance. Alors que dans un report total, les intérêts se cumulent et génèrent des intérêts supplémentaires, le coût d’un report partiel est bien moindre avec le simple paiement des échéances réduites durant la suspension.

Le conseil d'Hervé !
Lisez attentivement les clauses portant sur le possible report de mensualité, le coût de ce report et ses limites afin de ne pas vous retrouver en situation de défaut de paiement après avoir utilisé cette solution censée vous l’éviter.
Comparer les devis de crédit conso
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis de crédit conso