Comparateur crédit consommation
Financez votre projet avec notre comparateur de crédit conso
Comparer
Partager sur

Pourquoi le Smic augmente-t-il en janvier 2022 ?

L’augmentation du Smic est consécutive à l’inflation. En octobre, selon l’Insee, les prix à la consommation ont augmenté de 2,6 %. Cette hausse a atteint 2,8 % en novembre. Toutefois, le Smic a déjà augmenté de 2,2 % en octobre dernier. Aussi, il a été décidé de le revaloriser de seulement 0,9 % en janvier.

Le Smic horaire brut passe donc de 10,48 € à 10,57 €, soit 1 603,12 € par mois pour 35 heures.

Notez qu’à Mayotte, le montant du Smic horaire est différent. Il atteint en janvier 7,98 € pour un montant mensuel de 1 210,30 €.

Une revalorisation, mais pas de coup de pouce

Lorsque le Smic augmente, la hausse peut également faire l’objet d’un coup de pouce du gouvernement. Celui-ci reste libre d’augmenter le salaire minimum au-delà de l’inflation. En janvier 2022, aucun coup de pouce n’a été envisagé pour les actifs rémunérés au Smic. Les experts du Smic considèrent qu’une augmentation du salaire minimum serait un frein au redressement de l’emploi.

Une indemnité inflation versée en décembre 2021 pour les actifs

Si le Smic augmente peu, les salariés ont pu compter sur une indemnité inflation versée par leur employeur. Cette indemnité de 100 € a été versée en même temps que le salaire de décembre. En décembre, les ménages les plus modestes ont également reçu leur chèque énergie pour réduire le coût de leur facture d’énergie.

Le minimum garanti atteint 3,76 €

Le minimum garanti évolue, lui aussi, en janvier 2022. Toutefois, il ne s’agit pas d’un revenu, mais d’un indicateur. Il sert de valeur de référence pour évaluer :

  • Les frais professionnels
  • Les avantages en nature à l’image du repas
  • Le logement de fonction
  • Les aides sociales.

Le minimum garanti est indexé sur l’indice national des prix à la consommation, des ménages urbains, des ouvriers et des employés.

Rémunération au Smic : quelles conséquences au quotidien ?

Le salaire minimum reste une rémunération faible qui permet de payer les dépenses courantes, mais pas nécessairement de se faire plaisir. Souscrire un crédit immobilier et envisager de devenir propriétaire de sa résidence principale est difficile avec ce revenu. Pour mémoire, les banques demandent à respecter un taux d’endettement maximal de 33 %. Il faudrait idéalement un crédit qui ne dépasse pas 400 € (sans crédit annexe) par mois pour le respecter.

En cas de coup dur, vous pouvez, en revanche, compter sur le crédit à la consommation qui permet de bénéficier d’une somme d’argent pour des réparations de voiture, l’achat d’un appareil électroménager, etc., tout en veillant à payer des mensualités adaptées à votre budget. Attention, toutefois, certains crédits à la consommation sont proposés à des taux extravagants qui pourraient mettre en péril votre situation financière.

Le conseil de François !
Comparez, avec lesfurets, les taux de crédit à la consommation. Vous serez certain d’obtenir les meilleures conditions pour vous faire plaisir ou faire face à un imprévu tout en maîtrisant votre budget.
Comparer les devis de crédit conso
Partager sur
Comparer les devis de crédit conso