Comparateur crédit consommation
Financez votre projet avec notre comparateur de crédit conso
Comparer
Partager sur

Le refus de crédit auto, une réponse définitive ?

Votre crédit auto a été refusé : comment faire ? Tout d’abord, il convient de connaître les raisons qui ont motivé ce refus, car elles vous permettront de rectifier certains points de votre dossier en vue de soumettre une nouvelle demande de financement à la banque. Parfois, une simple correction, une simple explication de certaines informations ou la rectification de certaines données suffit à changer la donne, et conduit la banque à revoir sa position.

Quelles sont les principales causes de refus de prêt auto ? Quelles sont les solutions qui s’offrent à vous en cas de crédit auto refusé ? Et de quelles alternatives au prêt auto disposez-vous si votre crédit auto a été refusé partout ? C’est ce que nous allons tenter d’élucider dans cet article.

Les principales causes de refus de prêt auto

Un crédit auto refusé, c’est une situation qui arrive régulièrement, et les raisons d’un refus sont souvent les mêmes :

  • Un taux d’endettement trop élévé
  • Votre profil financier ne rassure car vous êtes interdit bancaires ou ficp
  • Votre situation professionnelle n’est pas jugé stable par la banque
  • Le motant demandé et la durée de crédit demandée sont en décalage avec votre durée de travail

Développons un peu plus ces motifs de refus :

Ainsi, un taux d’endettement trop élevé (supérieur aux 33% préconisés par les banques) dissuadera la banque de vous prêter des fonds, car elle estimera que vos charges sont trop importantes par rapport à vos revenus, et risquent donc de vous mettre en difficulté. Les banques et organismes de crédit tiennent compte de vos autres crédits en cours (prêt immobilier, etc.) dans l’étude de votre dossier.

Votre profil peut également poser problème si vous êtes interdit bancaire, ou fiché à la Banque de France pour un incident chèque ou crédit (FCC : Fichier central des chèques et FICP : Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers).

De même, si vous avez un statut précaire en raison de votre activité professionnelle (intérim, CDD), cela peut être une cause de refus de prêt auto, car la banque émettra des doutes sur le fait que vous puissiez le rembourser si votre contrat s’achève.

Parfois, ce n’est pas votre profil qui va poser question, mais plutôt le décalage entre le montant du crédit à la consommation demandé et vos capacités de remboursement. Un prêt auto refusé, ça peut être aussi parce que la durée du crédit est considérée comme trop longue par rapport à la durée de votre contrat de travail.

Sachez que souvent, les raisons d’un refus sont liées à l’existence d’un risque financier aussi bien pour vous que pour la banque. Dans certains cas, le risque peut être minoré par la souscription d’une assurance facultative, qui permettra de régler les mensualités si vous n’êtes pas en mesure de le faire. Cependant, lorsque cette garantie offerte par l’assurance ne semble pas suffisante, l’établissement financier peut choisir de refuser la demande de crédit.

Profitez d'un crédit à la consommation au meilleur taux
Je compare

Quelles solutions en cas de crédit auto refusé ?

Si votre demande de crédit auto a été refusée, ne jetez pas l’éponge, car des solutions demeurent ! En premier lieu, il convient de réétudier votre dossier financier, en prenant en considération les éléments qui ont incité la banque à émettre un avis défavorable à votre demande de prêt.

Essayez de modifier certains paramètres (une durée de prêt trop longue, une mensualité trop élevée), et apportez des informations et justificatifs supplémentaires pour rassurer l’organisme de crédit. Vous pouvez par exemple revoir votre projet à la baisse avec l’achat d’un véhicule moins cher, ce qui réduira le montant du prêt demandé, donc votre endettement. Après avoir compris pourquoi votre crédit auto avait été refusé, il vous sera plus facile de rectifier le tir. Et parfois, la démarche est plus simple qu’il n’y paraît : l’omission d’un revenu, l’oubli d’un justificatif, un mauvais arbitrage entre mensualité et durée de prêt… Autant de points qui peuvent très vite être corrigés.

Rappelons que chaque établissement de crédit, qu’il s’agisse d’une banque ou d’un organisme spécialisé dans le crédit, définit ses propres critères de prêt. Ainsi, avant de penser à abandonner votre projet, vous pouvez tout à fait utiliser le comparateur en ligne lesfurets et faire une simulation de crédit auto afin d’obtenir différentes offres, et peut-être une réponse favorable. Ce n’est pas parce que la banque A a refusé votre demande de financement que la banque B vous apportera la même réponse !

Gardez cela en tête en cas de refus de crédit auto, et retenez que vous êtes en droit de démarcher d’autres établissements financiers si votre projet vous semble viable. Ils pourront ainsi réexaminer votre situation (revenus, montant demandé pour l’achat de la voiture, mensualités en lien avec votre capacité de paiement…) et, parfois, prendre une décision différente !

Quelles alternatives si mon crédit auto a été refusé partout ?

Si votre crédit auto a été refusé partout, il existe quelques alternatives pour pouvoir financer l’achat de votre nouvelle voiture autrement. Vous pouvez recourir au micro-crédit : certains organismes de financement proposent ce type de solution, qui peut vous permettre d’emprunter de petites sommes d’argent que vous devrez ensuite rembourser selon un échéancier défini à l’avance. Cette solution est intéressante si vous projetez d’acheter un véhicule d’occasion, qui coûte beaucoup moins cher qu’une voiture neuve achetée chez le concessionnaire.

De façon générale, sachez qu’il est préférable de revoir son projet à la baisse en cas de crédit auto refusé. Si toutes les banques vous ont dit non, c’est aussi parce que le projet peut paraître surdimensionné par rapport à vos revenus. Or, votre crédit à la consommation ne doit pas vous mettre en difficulté sur le plan financier et personnel : il est important que vous bénéficiiez d’un reste à vivre suffisant pour assurer le paiement de vos dépenses courantes.

Et si vous vous demandez encore que faire en cas de refus de crédit auto, sachez qu’il vous reste la solution du prêt personnel non affecté : la banque vous demandera moins de justificatifs, et n’exigera ni facture ni bon de commande pour le véhicule acheté. Vous pouvez choisir de compléter ce prêt personnel par un apport, que vous aurez préalablement constitué grâce à vos proches si le besoin est vraiment urgent. Attention cependant, restez vigilant et prudent, et ne vous mettez pas en difficulté, ni vous ni votre famille, pour une demande de financement, qu’il s’agisse d’acheter une voiture ou de tout autre projet !

En résumé, si vous avez besoin d’un véhicule mais vous avez des doutes sur l’acceptation de financement ? Voici un résumé de notre conseil pour concrétiser votre achat de voiture :

  • Sur lesfurets, vous trouverez plusieurs alternatives au crédit classique comme du micro crédit auto pour vous permettre de compléter votre financement ou avoir recours un prêt personnel auto pour un montant plus faible.
  • Une autre possibilité est d’envisager un crédit auto avec apport versus un crédit auto sans apport vous permettant de rassurer l’organisme prêteur. Faites une simulation de crédit auto pour évaluer votre capacité d’emprunt.
  • Etes-vous aussi bien renseigné sur les modèles de voitures les moins chères en neuve ou en occasion ? Parfois, il suffit juste de revoir les critères de son achat pour avoir un véhicule d’occasion entre 2 000€ et 5 000€, qui reste un budget plus accessible qu’un véhicule neuf où le premier prix commence vers 13 000 €
Comparer les devis de crédit conso
Partager sur
Comparer les devis de crédit conso