Comparateur crédit consommation
Financez votre projet avec notre comparateur de crédit conso
Comparer
Partager sur

Pourquoi recourir à un crédit travaux d’isolation de la maison ?

Les économies générées par les travaux d’isolation

Si vous ne le faites pas pour la planète, faites-le pour votre portefeuille. Car si isoler sa maison permet de réduire son impact environnemental, cela permet aussi de réaliser des économies financières significatives.

À titre d’exemple, 30 % de la chaleur d’une maison s’évacue par le toit en cas d’isolation défaillante. Une isolation des combles est donc toujours conseillée, qu’ils soient perdus ou aménagés. On estime par ailleurs les pertes de chaleur par le plancher à 10 %. Isoler les sols par le dessous (cave, vide sanitaire) ou par le dessus avec un nouveau revêtement sera intéressant pour gagner en confort et réduire sa facture énergétique.

Idem pour les murs, qui laissent filer un quart de la chaleur d’une maison lorsqu’ils ne sont pas correctement isolés. Dans ce cas, une isolation des murs par l’intérieur ou par l’extérieur peut être préconisée. À savoir que la seconde solution permet d’éviter de perdre de la surface dans la maison, et constitue en outre une bonne occasion de procéder à un ravalement de façade.

Ces travaux, qui améliorent le confort thermique et la performance énergétique, ont cependant l’inconvénient d’être très onéreux. Un crédit pour l’isolation de la maison peut s’imposer face au coût que cela implique.

Le coût des travaux d’isolation

Le financement des travaux d’isolation de maison est souvent nécessaire lorsque l’on découvre les devis des artisans pour isoler le bien immobilier.

  • Pour isoler des combles perdus, il vous faudra compter entre 20 € et 50 €/m² via un épandage. La technique par soufflage reste un peu moins onéreuse et, grâce aux aides, vous n’aurez peut-être même rien à payer.
  • L’isolation des murs est plus coûteuse, justifiant souvent le montage d’un dossier de financement. Comptez environ 60 €/m² pour isoler les murs intérieurs. Si vous faites le choix d’isoler par l’extérieur, le recours à un prêt travaux pour l’isolation par l’extérieur semble indispensable, puisque vous devrez vous attendre à un devis de 150 €/m².

Toutefois, ces travaux sont efficaces et vous permettront de rentabiliser votre investissement, tant par les économies réalisées que par la valorisation de votre bien lors de la vente.

Un crédit travaux d’isolation allégé grâce aux aides

Le crédit à taux zéro pour l’isolation

Financer ces travaux est parfois difficile lorsque des liquidités suffisantes n’ont pas été dégagées. Mais pour accompagner les Français, le gouvernement a mis en place l’éco-PTZ, soit un crédit à taux zéro pour travaux d’isolation ou amélioration des performances énergétiques d’un logement. Ce dispositif « coup de pouce » peut atteindre 30 000 € selon les travaux. Sont éligibles à l’éco-PTZ les travaux d’isolation de la toiture, des murs extérieurs, des menuiseries extérieures et des planchers bas. À noter que les travaux doivent être réalisés par un artisan dit RGE (reconnu garant de l’environnement).

MaPrimeRénov’

Parmi les aides les plus sollicitées figure MaPrimeRénov’ : le dispositif est accessible à tous les propriétaires, quels que soient leurs revenus, à condition que les travaux concernent une résidence principale construite depuis plus de deux ans. L’aide peut être accordée pour divers chantiers, et notamment l’installation d’équipements de production de chaleur (pompe à chaleur, chauffe-eau thermodynamique et tout autre système de chauffage économe en énergie). Cette prime sera également versée pour tous types d’intervention visant à améliorer l’isolation d’un logement.

Le montant de la prime à destination de personnes aux ressources très modestes pouvant par exemple atteindre 10 000 € pour l’installation d’une chaudière, cela contribue nettement à diminuer le coût d’un crédit d’isolation thermique. Et il existe encore d’autres aides, à l’image des certificats d’économies d’énergie ou du Coup de pouce Chauffage ou Isolation.

Quel crédit travaux d’isolation choisir ?

Déterminer le bon type de prêt travaux isolation

Nous avons vu que les travaux d’isolation, notamment sur les murs ou menuiseries extérieurs, demeurent onéreux. C’est pourquoi vous êtes nombreux à recourir à un crédit pour travaux d’isolation. Mais quel type de prêt choisir au juste ? Généralement, un organisme vous proposera soit un prêt personnel, soit un prêt travaux. Quelle différence pour vous en tant qu’emprunteur ?

Le premier a l’avantage de vous laisser une grande liberté : une somme d’argent est débloquée afin que vous puissiez réaliser ou faire réaliser les travaux à votre propre rythme, et ce, sans aucune justification. Seulement, si le montant de vos travaux d’isolation dépasse 8 000 €, vous serez sans doute orienté vers un prêt travaux. Ce type de prêt pour travaux d’isolation de la maison peut financer votre chantier jusqu’à 75 000 €. En revanche, vous devrez vous astreindre à fournir à l’organisme prêteur toutes les factures, qu’elles émanent d’une entreprise du bâtiment ou d’un fournisseur de matériaux.

Comparer les crédits travaux isolation pour trouver le meilleur taux

Vous avez compris tout l’intérêt de l’optimisation de l’isolation thermique de votre maison. Reste désormais à savoir sous quelles conditions financer votre projet.

Sur lesfurets.com, vous pourrez réaliser une simulation de prêt travaux ou estimer les mensualités d’un prêt personnel et comparer les offres de prêt de différents organismes bancaires. Objectif : obtenir le prêt le plus avantageux, et surtout le plus adapté à vos besoins et à votre budget.

Profitez d'un crédit à la consommation au meilleur taux
Je compare

Pour bien construire votre dossier de financement, vous devez connaître :

  • Le montant total que vous avez besoin d’emprunter, en prenant en compte les aides dont vous pouvez bénéficier dans le cadre de votre projet (elles vous permettront parfois de réduire le coût total du crédit, les mensualités et/ou la durée de remboursement de votre crédit pour l’isolation de fenêtres, murs, combles ou plancher).
  • Le durée du prêt que vous envisagez.
  • Le taux annuel effectif global (ou « TAEG » dans le jargon), qui correspond à l’ensemble des frais liés au crédit, par exemple les frais de dossier, les frais de garantie ou encore le coût de l’assurance emprunteur facultative. Chez lesfurets, nous vous indiquons le TAEG moyen pratiqué par les organismes de crédit.

A partir de ces éléments, vous allez pouvoir calculer en ligne le montant de vos mensualités, afin d’évaluer si votre projet est réalisable au regard de vos revenus. Vous pourrez ensuite, si vous le souhaitez, soumettre votre demande à différents organismes afin d’obtenir une proposition de crédit travaux ou de prêt personnel.

Le conseil de François !
Il faut savoir qu’un prêt ne se définit pas uniquement par le montant des mensualités. Avant de souscrire, pensez à vérifier le taux d’intérêt (plus le crédit est court, plus les intérêts sont bas), l’assurance relative au crédit, ou encore les pénalités en cas de remboursement par anticipation de votre crédit travaux pour l’isolation des fenêtres, par exemple.
Comparer les devis de crédit conso
Partager sur
Comparer les devis de crédit conso