Comparateur crédit consommation
Financez votre projet avec notre comparateur de crédit conso
Comparer
Partager sur

Comment financer sa reconversion professionnelle l’esprit tranquille ?

La reconversion professionnelle : le sujet en passionne plus d’un, surtout depuis que la crise sanitaire s’est invitée dans nos foyers et a fait voler en éclats nos organisations du travail et autres habitudes professionnelles. Bien souvent, c’est la question du sens donné à notre travail qui pousse à envisager de changer de métier, au profit d’un emploi parfois aux antipodes de notre parcours scolaire et universitaire.

Un choix de vie souvent bénéfique à l’épanouissement personnel… mais qui a aussi un coût indéniable. Quelles sont les dépenses à anticiper dans le cadre d’une reconversion professionnelle ? Comment financer une formation de reconversion ? Le prêt reconversion professionnelle est-il une solution de financement avantageuse ? Comment obtenir un crédit quand il est nécessaire pour changer d’activité ?

La reconversion professionnelle, des dépenses à ne pas minimiser

Toutes les personnes qui songent à se reconvertir se posent fatalement la question suivante : comment financer sa reconversion professionnelle ? Selon une étude récente de Centre Inffo, 47% des actifs envisagent un changement d’activité ou ont déjà franchi le pas. La tendance est encore plus prononcée chez les jeunes de 18 à 24 ans, qui sont 34 % à initier un processus de reconversion professionnelle.

Celle-ci a un coût conséquent qui ne se limite pas à son seul financement : pendant votre formation, vous ne travaillerez pas, donc vous n’aurez pas de revenu professionnel. Vous continuerez à payer vos charges mensuelles, votre loyer ou votre crédit immobilier, et vous devrez peut-être même régler les frais liés à un bilan de compétences, si vous avez besoin de faire le point avant de vous lancer dans un projet de reconversion.

Pour que votre situation financière ne soit pas une source d’inquiétude ou un frein dans votre travail, il est important de faire le point sur vos solutions de financement, que ce soit un dispositif d’aide, un soutien à la création d’entreprise, une prise en charge de l’employeur, etc.

Comment financer une formation de reconversion ?

Comment financer sa validation des acquis de l’expérience (VAE) ? Comment financer son bilan de compétences ? Il existe de multiples solutions pour financer une transition professionnelle, que vous soyez en activité ou demandeur d’emploi.

La plus connue n’est autre que le compte personnel de formation (CPF), un dispositif qui vous permet de cumuler des fonds (500 euros par an pour un poste à temps plein) pour vous former quand vous le souhaitez, en choisissant parmi un catalogue de formations éligibles. Elles peuvent être réalisées sur le temps de travail (avec accord de l’employeur et maintien du salaire) ou en-dehors du temps de travail, par exemple si vous souhaitez passer votre permis de conduire en anticipant un projet de création d’entreprise. Le CPF est également utilisable par un demandeur d’emploi.

Ensuite, si êtes salarié d’une entreprise, celle-ci peut aussi mettre à votre disposition certaines aides pour financer une reconversion professionnelle : le plan de développement des compétences (PDC) pour maintenir ou obtenir de nouvelles compétences, le CPF de transition professionnelle, ou encore la reconversion/promotion par l’alternance.

Si vous êtes en recherche d’emploi, Pôle Emploi n’est pas en reste avec un certain nombre d’aides financières qui sont mises à votre disposition : aide de retour à l’emploi formation (AREF), rémunération des formations Pôle Emploi (RFPE), action de formation préalable au recrutement (AFPR), aide individuelle à la formation (AIF), rémunération de fin de formation (RFF)… N’hésitez pas à vous renseigner sur vos droits et sur chaque dispositif auprès de votre conseiller car vous entrez peut-être dans les critères pour en bénéficier.

Le prêt reconversion professionnelle, une possibilité avantageuse ?

S’ils s’avèrent intéressants, les dispositifs proposés par l’État et les entreprises ne suffisent pas tout le temps à couvrir l’intégralité des frais de reconversion professionnelle, notamment les frais annexes liés aux dépenses de la vie quotidienne. Ces aides sont généralement réservées à la formation proprement dite. Par conséquent, effectuer un emprunt peut devenir une vraie solution.

Vous pouvez passer par un crédit à la consommation classique dit prêt personnel. Mais privilégiez, si vous y êtes éligible, le prêt étudiant : dans certains cas en effet, il sera possible de réaliser un prêt étudiant reconversion professionnelle. Chaque banque fixe ses propres critères, mais il faut en général être majeur et poursuivre ses études dans un établissement supérieur. Certaines banques (pas toutes) fixent une limite d’éligibilité à 30 ans. Le prêt étudiant vous permettra de bénéficier de conditions avantageuses, notamment un taux d’intérêt préférentiel (parfois moins de 1%), il doit donc faire partie de votre réflexion !

Profitez d'un crédit à la consommation au meilleur taux
Je compare

Comment obtenir un prêt reconversion professionnelle ?

Comment financer sa reconversion professionnelle au moyen d’un crédit ?

Si vous remplissez les conditions d’éligibilité au prêt étudiant, vous aurez donc droit à un taux avantageux. Pour autant, vous devez vous assurer que les autres conditions d’emprunt sont acceptables au regard de votre situation du moment : définissez une durée de remboursement adéquate, et couplez-la avec une mensualité suffisamment peu élevée qui ne vous générera aucune difficulté de remboursement. Pour que votre dossier de crédit ait toutes les chances d’être accepté, essayez de ne pas dépasser un taux d’endettement de 33% : vos revenus cumulés doivent être trois fois supérieurs à vos crédits (vous pouvez prendre un garant si besoin).

De surcroît, réfléchissez sérieusement à l’utilité de l’assurance facultative, et ne la refusez pas d’emblée au motif qu’elle n’est pas obligatoire. Elle peut permettre de rembourser intégralement le prêt si vous êtes confronté à certains aléas de la vie, et en ce sens, c’est une protection essentielle pour vous et vos proches. La banque sera également attentive à ce point, car c’est une garantie supplémentaire pour elle.

Veillez bien à emprunter la bonne somme d’argent, et réfléchissez donc à tous les coûts induits par votre formation de reconversion professionnelle en fonction de votre situation (études choisies, en France ou à l’étranger, dépenses annexes, etc). Vous pouvez effectuer gratuitement une simulation de prêt étudiant en ligne, qui vous permettra d’affiner votre projet.

Envisager des formations, un congé pour se consacrer à l’acquisition d’une nouvelle compétence ou un changement de métier radical peut faire peur à l’âge adulte. Néanmoins, si vous arrivez à lever les barrières matérielles grâce à un plan de financement adapté, vous pourrez aborder cette évolution professionnelle en toute sérénité !

Comparer les devis de crédit conso
Partager sur
Comparer les devis de crédit conso