MENU

Comment négocier le taux de votre rachat de crédit ?

Négocier le taux de votre rachat de crédit est une étape très importante dans le processus de rachat de prêt, car cela conditionne la somme totale qui sera à rembourser en sus du capital. Très concrètement, une négociation bien menée peut permettre d’abaisser de manière importante vos mensualités ou la durée du remboursement.

Pour que l’opération soit rentable, il faut que le taux actuel pour le rachat de crédit soit inférieur d’au moins un point au taux de l’ancien crédit (ou à la moyenne des taux des anciens crédits s’il y en a plusieurs).

Cette différence doit s’apprécier au regard de la durée et du capital restant à rembourser. Pour un rachat de crédit immobilier, il est impératif de déposer des demandes auprès de plusieurs organismes différents, afin de tenter d’avoir plusieurs réponses positives.

Plus la situation financière de l’emprunteur est saine, plus facile sera la négociation. Si votre taux d’endettement est inférieur à 33 %, ou si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier qui n’est soumis à aucune hypothèque et dont la valeur est supérieure à celle du crédit à rembourser, ou bien si vous pouvez présenter une garantie conséquente, vous êtes en position de force.

Cela fait de vous un client fiable et intéressant pour la banque. Dans ce cas, il ne faut pas hésiter à le faire valoir pour faire baisser les coûts des crédits.

Renégocier un regroupement de crédit

Peut-on renégocier le taux d’un rachat de crédit ? Comment procéder à la renégociation d’un crédit immobilier ? Telles sont les questions que l’on peut se poser lorsqu’une dépense incompressible se présente suite à une première restructuration.

Le financement d’une voiture avec un pret auto, de travaux non budgétés grâce à un prêt travaux ou une période de chômage, cela peut provoquer un nouvel endettement et nécessiter une deuxième restructuration. Selon la situation de l’emprunteur, plusieurs cas de figure sont envisageables.

  • Renégocier un regroupement de crédits quand on est propriétaire est possible en apportant par exemple une caution hypothécaire. Les propriétaires déjà soumis à un crédit hypothécaire seront certainement surtaxés.
  • Renégocier un regroupement de crédits quand on est locataire peut s’avérer plus délicat. D’autant plus si l’on est listé sur le fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP) ou le fichier central des chèques (FCC) ou bien en surendettement. Une caution hypothécaire familiale (faisant appel aux grands-parents, parents, frères, sœurs, enfants) pourra être demandée. Certains organismes acceptent de regrouper les crédits à hauteur de 200 000 euros au maximum et sur une durée maximale de 25 ans.

Dans tous les cas, il est impératif de tenter sa chance auprès de plusieurs organismes. Pour cela, comparez plusieurs offres à l’aide de notre simulateur de pret conso sur LesFurets.com.

Le conseil d'Hervé !
Pour réussir votre négociation, vous pouvez vous faire accompagner par un courtier spécialiste des négociations avec les banques.
Comparer les devis de crédit conso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis de crédit conso