Comparateur crédit consommation
Financez votre projet avec notre comparateur de crédit conso
Comparer
Partager sur

Formation pour adulte : quels défis vous attendent ?

De nombreux adultes envisagent de se former, qu’il s’agisse de reprendre des études ou de procéder à une reconversion professionnelle. L’objectif peut être d’acquérir de nouvelles compétences, de rester compétitif sur le marché du travail, ou même de changer complètement de voie.

C’est souvent un vrai projet de vie, pour lequel vous allez devoir vous replonger dans les apprentissages… mais au-delà de ce défi personnel, cela pose aussi la question suivante : comment financer une formation pour adulte ?

Au-delà du coût de l’enseignement en tant que tel, il faut en effet continuer d’assumer ses obligations personnelles (versement du loyer ou des mensualités du crédit, prise en charge des dépenses quotidiennes de la famille), parfois sans pouvoir poursuivre un travail salarié à côté.

Heureusement, il existe des solutions, à l’image des aides à la formation ou du prêt de financement formation.

Combien coûte une formation pour adulte ?

Avant de vous demander comment financer une formation professionnelle continue ou une reprise de vos études, vous devez évaluer le coût de votre projet. À ce titre, les tarifs varient du tout au tout selon les situations. Voici quelques exemples :

Pour une formation continue professionnelle :

  • En université : entre 0 et 1 000 euros à l’année
  • Dans une institution publique : entre 0 et 500 €
  • Dans un organisme privé : de 100 € la journée jusqu’à 2 000 € à l’année
  • Dans un organisme parapublic : de 50 € la journée jusqu’à 1 500 € à l’année.

Pour une formation continue diplômante :

  • En université : autour de 170 € l’année pour une licence, de 150 à 1 000 € pour un diplôme universitaire (DU), autour de 250 € à l’année pour un Master ;
  • Dans un organisme privé : entre 1 000 et 3 000 € pour un BTS, et jusqu’à 6 000 € pour un Master à temps plein.
Selon les diplômes, le coût peut grimper. Par exemple, un MBA (Master of Business Administration) peut coûter entre 5 000 et 90 000 € en fonction de l’établissement. Dans ces conditions, même avec des aides, le recours à un prêt pour formation adulte peut s’avérer indispensable.

Comment financer une formation pour adulte ?

En fonction de votre situation, les possibilités qui s’offrent à vous peuvent varier.

Comment financer une formation en tant que salarié ?

Vous êtes salarié et vous souhaitez suivre une formation. Deux options s’offrent à vous :

  • Le compte personnel de formation (CPF), un dispositif de financement public ouvert à toute personne en activité de plus de 16 ans, valable tout au long de la vie professionnelle. Il nécessite d’avoir déjà cotisé (pour toute période travaillée, vous cumulez une somme d’argent que vous pouvez ensuite dépenser pour vous former). En tant que salarié, l’accord de votre employeur est requis si la formation est réalisée en totalité ou partiellement sur le temps de travail (en continuant de toucher votre rémunération).
  • Le financement par l’entreprise : les sociétés peuvent abonder directement le CPF de leurs salariés, et ainsi payer le reste à charge d’un projet de formation. Il faut généralement y avoir travaillé un certain temps (au moins 12 mois).

Notez que le compte personnel de formation fonctionne également pour les demandeurs d’emploi, sachant que Pôle Emploi peut être amené à compléter le financement pour la formation souhaitée.

Comment financer une formation pour adulte en tant qu’indépendant ?

En tant qu’indépendant, vous êtes soumis à la contribution à la formation professionnelle. En contrepartie, vous pouvez bénéficier du financement total ou partiel d’une formation. Pour cela, il faut mobiliser votre compte personnel de formation et demander une prise en charge auprès du fonds d’assurance formation (FAF), au moins un mois avant le début de la session.

Seulement, voilà : les formations éligibles sont limitées, et les montants attribués varient selon l’activité et le thème de la formation. Pour un indépendant, il est parfois difficile de boucler son budget sans recourir à la solution d’un prêt pour le financement de formation.

Les limites des aides à la formation

Ces dispositifs et aides ont leurs limites : souvent, elles s’appliquent uniquement à une liste de formations éligibles ou ne couvrent que le prix des études, mais pas les frais personnels que vous devez engager (ou continuer à assumer) en parallèle.

Et si vous cherchez comment financer une formation non conventionnée (c’est-à-dire non éligible à une subvention par un organisme public), la réponse est univoque : soit en comptant sur votre entreprise si vous êtes salarié, soit en souscrivant un prêt bancaire pour formation professionnelle.

En outre, si vous envisagez de reprendre des études à temps plein, vous n’aurez pas forcément accès à tous les dispositifs – ou bien leur montant ne couvrira pas vos besoins. En somme, dans de nombreux cas de figure, recourir à un crédit s’impose.

Profitez d'un crédit à la consommation au meilleur taux
Je compare

Quel prêt pour le financement d’une formation adulte ?

Plusieurs situations peuvent nécessiter de recourir à la solution du prêt pour le financement de votre formation adulte. Mais quels types de prêts existent et sur quels critères faire un choix ?

Prêt personnel ou prêt renouvelable ?

Le prêt personnel vous permet de financer vous-même la formation de votre choix, qu’elle soit professionnelle ou diplômante, en présentiel ou à distance. Il répond aussi à la question de savoir comment financer une formation quand on est salarié et que les études désirées ne sont pas prises en charge par l’employeur.

En souscrivant un prêt personnel, vous disposez d’une somme (jusqu’à 75 000 €) que vous pouvez utiliser librement. Ce montant peut vous servir à couvrir vos droits d’inscription, mais aussi vos charges fixes et ponctuelles (comme les déplacements à prévoir pour vous rendre aux cours ou aux examens).

L’alternative, c’est un prêt renouvelable : une réserve d’argent dans laquelle vous pouvez puiser librement en fonction de vos besoins, et qui se renouvelle chaque fois que vous remboursez les sommes prises.

Peut-on souscrire un prêt étudiant pour une formation adulte ?

Vous vous interrogez peut-être sur la possibilité de souscrire un prêt étudiant pour votre formation adulte. Ce serait en effet une bonne solution : la plupart des banques proposent ce type de prêt qui permet d’emprunter jusqu’à 45 000 € à un taux d’intérêt proche de zéro.

Malheureusement, le prêt étudiant est limité en âge : il faut avoir moins de 28 ans (30 ans selon la banque choisie) pour en bénéficier. Si vous avez dépassé cet âge, vous devez vous orienter du côté du prêt personnel, qu’il est possible de souscrire à tout moment au cours de votre vie professionnelle.

Quelle solution de prêt choisir pour le financement de votre formation ?

Pour faire le bon choix parmi les offres concernant votre prêt financement formation, n’hésitez pas à utiliser l’outil de simulation de prêt personnel fourni par lesfurets : il vous suffit d’indiquer les paramètres à prendre en compte (montant de l’emprunt souhaité notamment) et de choisir la durée de remboursement. Vous obtiendrez rapidement une estimation des mensualités à payer et, si vous le souhaitez, soumettre votre demande à différents établissements de crédit.

Pour comparer les offres que vous recevrez, veillez à bien prendre en compte le TAEG : le taux annuel effectif global, qui vous donne une idée claire du coût total du prêt bancaire. Il correspond en effet à tous les frais annexes au capital emprunté lui-même (frais de dossier et de garantie, ce qui inclut l’assurance emprunteur souvent conseillée lors de la souscription).

Le conseil de François !
Enfin, renseignez-vous et essayez de combiner plusieurs modes de financement, en fonction de votre situation, par exemple en associant votre CPF à un prêt pour le financement de votre formation adulte.
Comparer les devis de crédit conso
Partager sur
Comparer les devis de crédit conso