Comparateur crédit consommation
Financez votre projet avec notre comparateur de crédit conso
Comparer
Partager sur

Quel budget prévoir pour la rénovation d’une toiture ?

Le toit fait partie des composants essentiels de votre habitation, dans le sens où il garantit un certain niveau de confort et de performances énergétiques. Comme d’autres éléments de la maison, la toiture subit toutefois les assauts du temps. Elle s’abîme au fil des années, et son rôle de protection s’en trouve souvent amoindri.

En pratique, un toit en mauvais état n’est ainsi plus en mesure de garantir des performances d’isolation optimales. Les déperditions de chaleur deviennent plus importantes et la consommation énergétique augmente dans les mêmes proportions, avec un impact direct sur votre budget. L’état des combles peut se dégrader, l’humidité peut également faire son apparition, avec toutes les conséquences que cela peut entraîner, à la fois en termes de confort, et sur le plan de la santé.

Pour éviter tous ces désagréments, il est donc important de veiller à entretenir régulièrement le toit de votre maison. Lorsque la situation l’exige, des travaux doivent être envisagés.

Quels sont les types de travaux à engager pour la rénovation d’une toiture ?

Tout dépend de l’état actuel de votre toit et de la visée des travaux. Selon les situations, les travaux de réfection d’une toiture peuvent prendre la forme :

  • D’une rénovation totale
  • D’une rénovation partielle
  • De travaux d’isolation
  • De travaux sur la charpente
  • D’un changement de couverture
  • etc.

Quel est le prix des travaux de toiture ?

Le prix des travaux d’une toiture dépend du type de travaux entrepris (voir ci-dessus), des matériaux utilisés et de la partie du toit concernée. À titre d’exemple, comptez :

  • Entre 15 et 30 € au m2 pour le traitement d’une toiture
  • Entre 75 et 125 € au m2 pour la rénovation d’une toiture (tuiles ou ardoise)
  • Jusqu’à 200 € au m2 pour une isolation de la toiture par l’extérieur.

Si les dépenses à engager peuvent être importantes, des aides et des solutions de financement d’une rénovation de toiture existent pour vous permettre d’aborder plus sereinement ces travaux.

Profitez d'un crédit à la consommation au meilleur taux
Je compare

Quelles sont les aides pour financer une rénovation de toiture ?

Dans un contexte général d’amélioration de l’habitat, des aides peuvent être accordées aux ménages qui entreprennent des travaux de rénovation de toiture avec un impact des travaux sur la consommation énergétique du logement. Il s’agit, en clair, d’aider celles et ceux qui veulent rendre leur habitation moins énergivore et donc plus écologique pour l’environnement.

Les aides de l’Anah

L’Anah (Agence nationale de l’habitat) est un acteur incontournable dans le financement d’une rénovation de toiture. Il existe différentes aides de l’Anah pour les travaux de rénovation de votre toiture, accordées sous conditions (nature des travaux entrepris et conditions de revenus). L’aide Habiter Mieux Sérénité concerne par exemple les travaux de rénovation de toiture avec un gain minimal de 35 % d’économies d’énergie. Pour les ménages aux ressources modestes, cette aide peut aller jusqu’à 35 % du montant des travaux HT, dans la limite de 10 500 €.

Les autres dispositifs de financement d’une rénovation de toiture

D’autres dispositifs complètent l’arsenal d’aides financières pour la rénovation d’une toiture. Avant de vous lancer dans la souscription d’un crédit travaux pour la toiture, prenez le temps de vous renseigner sur :

  • Le dispositif Ma Prime Rénov’, successeur du crédit d’impôt CITE
  • Le taux de TVA réduit
  • L’éco-prêt à taux zéro
  • Les primes accordées par les fournisseurs d’énergie.
Soyez vigilant sur les conditions d’attribution de ces aides (nature des travaux, impact énergétique des travaux entrepris, niveau de ressources, etc.) avant de les intégrer dans le calcul de votre prêt travaux pour la rénovation de votre toiture.

Souscrire un prêt travaux pour la rénovation d’une toiture

Bien qu’étant parfois généreuses, les aides accordées pour les travaux de toiture ne permettent pas de financer l’intégralité des travaux. Sauf à disposer d’un apport personnel suffisant, vous n’aurez donc pas d’autre solution que de compléter ces aides par un crédit travaux sous la forme d’un prêt travaux pour une rénovation de toiture, ou crédit pour une rénovation de toiture.

Quel type de prêt travaux pour la rénovation d’une toiture ?

Les propriétaires peuvent envisager deux types de crédits principaux pour le financement de la rénovation d’une toiture :

  • Le prêt personnel : c’est un prêt dit « non affecté » qui vous est accordé par une banque ou par un organisme de crédit. L’avantage, c’est que vous pouvez utiliser la somme comme bon vous semble, sans avoir à vous justifier.
  • Le prêt travaux : c’est un prêt dit « affecté » qui vous impose d’utiliser les fonds accordés pour la rénovation de votre toiture. Pour justifier vos dépenses, vous pourrez être amené à devoir présenter des factures de professionnels.

Quel prêt travaux choisir pour une rénovation de toiture ?

Le choix d’un crédit toiture ou d’un prêt pour réfection de toiture dépend de votre situation personnelle. Si vous décidez de réaliser vous-même les travaux, un prêt personnel peut suffire, à condition que le taux du prêt ne soit pas trop élevé. Les économies réalisées dans le coût de la main-d’œuvre seraient alors inférieures au montant des intérêts d’emprunt.

Si le montant total des travaux est important (plus de 35 000 € par exemple) et que vous décidez de recourir à un professionnel, le crédit travaux ou prêt travaux pour la rénovation d’une toiture s’impose. Dans les deux cas, une simulation en ligne de votre prêt travaux de rénovation d’une toiture vous donnera les bonnes indications sur les mensualités à rembourser, en fonction du montant total de votre crédit, et du taux d’intérêt appliqué au prêt pour des travaux de toiture.

Le conseil de François !
Si vous décidez de recevoir des offres de la part de différents établissements bancaires, pensez à comparer le TAEG (« taux annuel effectif global »). Cet indicateur exprimé en pourcentage correspond à la part que représentent les frais liés au crédit, qui viennent s’ajouter à la somme empruntée : les intérêts bancaires, les frais de dossier ou autres frais de tenue de compte demandés par la banque, le coût de l’assurance emprunteur, etc. Le TAEG permet de comparer sur une même base des crédits différents et se révèle donc bien utile pour y voir plus clair !
Comparer les devis de crédit conso
Partager sur
Comparer les devis de crédit conso